Villes et villages

Ville de Lac-Saint-Joseph

Ville de Lac-Saint-Joseph

Ville de Lac-Saint-Joseph

La ville de Lac-Saint-Joseph est située dans la municipalité régionale de comté de La Jacques-Cartier qui fait partie de la région administrative de la Capitale-Nationale. Le nom de cette ville provient de celui du lac que la localité borde à l’est, au nord et à l’ouest. Constituée civilement le 10 juin 1936, elle s’étend sur une superficie de plus de 42 kilomètres carrés et regroupe une population plus de 300 résidents.

Éloigné d’à peine 45 kilomètres au nord-ouest de Québec, le lac Saint-Joseph, dont le nom figure déjà sur les cartes géographiques du XVIIe siècle (Champlain, 1632; Sanson d’Abbeville, 1656) et dans l’Histoire du Canada du récollet Gabriel Sagard (1636), a donné son nom à la ville érigée sur une partie de son pourtour en 1936. Ce plan d’eau, connu sous l’appellation amérindienne d’Ontaritzi, constitue l’un des poumons de la Vieille Capitale et de nombreux Québécois y possèdent une seconde propriété ou viennent profiter chaque été des vertus du grand air combinées à celles de l’eau, richesses qui lui ont valu par le passé le surnom d’Éden de Québec.

D’ailleurs desservi anciennement par une voie ferrée, le lac était un lieu de séjour et de promenade, notamment pour les employés d’établissements commerciaux de Québec comme Paquet, Laliberté, etc.

Un bateau à aube y circulait même à une certaine époque. En 1906, un bureau de poste connu sous l’appellation de Lake St.Joseph Hotel y était ouvert et a pris le nom de Lac-Saint-Joseph en 1927. Territoire détaché en 1936 de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier qu’il borne au nord, il doit son érection comme ville à Thomas Maher, industriel décédé en 1980 et qui compte par les premiers résidents.

Il a exploité une scierie pendant de nombreuses années, ayant obtenu la concession du territoire pour l’exploitation forestière. Celle-ci a contribué au développement de la ville en vendant pratiquement tous les lots riverains dans les années 1940. La dénomination tout comme celle du lac, rappelle le père Joseph Le Caron (vers 1586-1632), récollet qui arrive à Québec en 1615, sur un navire de Champlain. Il effectua plusieurs voyages en Huronie et écrivit une relation constituant une étude approfondie des « sauvages »de la Nouvelle-France. Dans le voisinage de Lac-Saint-Joseph, on retrouve le domaine forestier de Duchesnay (école forestière, centre de ski de fond) avec, au nord, une partie des installations militaires de Valcartier.

Rivière Ontaritzi

Voie de déversement des eaux du lac Saint-Joseph et endroit de villégiature très fréquenté situé au nord-ouest de la ville de Québec, la rivière Ontaritzi se jette dans la rivière Jacques-Cartier au terme d’une course de 8 km. L’Association des riverains de l’Ontaritzi, souhaitant faire revivre la dénomination jadis utilisée par les Hurons-Wendat, demandait que le nom de Décharge du Lac Saint-Joseph ou Rivière Duchesnay soit changé pour celui de Rivière Ontaritzi, ce qui fut fait en 1976. À l’origine, la dénomination Ontaritzi s’appliquait plus au lac qu’à sa décharge. Le plan de Nicolas Vincent, chef huron de Lorette, dressé en 1829, attribue à ce lac le nom d’ontaritai.

Dans le répertoire Lovell de L’Amérique du Nord britannique, de 1873, on indique Lac Ontaritzi ou St-Joseph. Plusieurs hypothèses sont avancées sur la signification de ce toponyme:lac des grands vents, passer un lac, de ontaretse ou antaritaie, ou bien là où il fait chaud, de otarixhein.

Coordonnées de la ville de Lac-Saint-Joseph :

1048, chemin Thomas-Maher
Lac-Saint-Joseph
G3N 0B4

Téléphone : 418 875-3355.

Site Web: villelacstjoseph.com.

Photo : La ville de Lac-Saint-Joseph, blottie dans les Laurentides au nord-ouest de Québec, bénéficie d'une nature généreuse et colorée, où le lac et la montagne combinent leurs attraits pour favoriser la villégiature.
Photo : La ville de Lac-Saint-Joseph, blottie dans les Laurentides au nord-ouest de Québec, bénéficie d’une nature généreuse et colorée, où le lac et la montagne combinent leurs attraits pour favoriser la villégiature. Source de la photo : Site Web de la ville de Lac-Saint-Joseph.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *