Villes et villages

Terrebonne

Terrebonne

Ville de Terrebonne

L’actuelle Ville de Terrebonne, constituée en 2001, couvre 155,48 kilomètres carrés, regroupant les territoires des villes de Lachenaie, La Plaine et Terrebonne et longeant la rivière des Mille-Îles. La situation géographique la ville de Terrebonne est très avantageuse grâce à l’accès aux principales artères routières du Québec, notamment, les autoroutes 19, 25 et 640. De plus, la ville se trouve à la limite nord-est de la région métropolitaine et est située à environ 20 minutes de Laval et 30 minutes de Montréal.

La ville de Terrebonne appartient à la région administrative de Lanaudière et fait partie de la municipalité régionale de comté Les Moulins, mais elle se trouve également dans la Communauté métropolitaine de Montréal.

La fusion a fait de Terrebonne la 10e ville en importance du Québec, avec un peu moins de 100 mille de Terrebonniennes et Terrebonniens.

Les anciennes villes de Lachenaie et La Plaine sont devenues des secteurs de la nouvelle ville.

La ville tient son nom de la seigneurie de Terrebonne ou Terbonne, concédée en 1673 sur les bords de la rivière des Mille-Îles à André Daulier Des Landes. La domination lui est attribuée en raison de la fertilité des terres. En 1722, les bornes limites de la paroisse de Saint-Louis-de-Terrebonne sont délimitées et la première église y est construite en 1734, le premier manoir un an plus tard. Deux moulins –un à scie et un autre à farine y sont construits également.

Terrebonne

Vue sur Terrebonne. Photo libre de droits.

La municipalité de paroisse est créée en 1855. Devenue ville de Terrebonne en 1860, des fusions suivent jusqu’à 2001, date de la nouvelle et dernière fusion pour le moment avec les municipalités de La Plaine et Lachenaie. Avec la multiplication des manufactures, dans la seconde moitié du 19e siècle, vient l’urbanisation de Terrebonne.

Aujourd’hui, la Ville de Terrebonne compte 5 parcs industriels regroupant plus de 300 entreprises qui génèrent près de 6 mille emplois. Terrebonne se positionne comme une ville incontournable en matière de développement industriel du Québec, d’autant plus que d’importantes entreprises reconnues sur la scène internationale s’y installent.

Les parcs industriels de Terrebonne sont des parcs à la fine pointe de la technologie et la ville de Terrebonne se développe de plus en plus, offrant de nombreuses opportunités d’emploi et d’intégration aux nouveaux arrivants au Québec.

La ville possède de nombreux attraits touristiques, les amateurs de plein air peuvent y trouver d’excellents terrains de camping offrant une large gamme de services, même avec des plages, canotistes et kayakistes y trouvent également un lieu propice pour leurs aventures. En été, la ville présente la possibilité de faire du vélo sur un très vaste réseau de pistes cyclables, qui traverse notamment l’immense parc de la Coulée.

Les passionnés d’ornithologie peuvent observer en toute saison de nombreuses espèces d’oiseaux aquatiques. Au printemps et à l’automne, les bernaches du Canada y font une pause lors de leur grand périple. Le canard colvert et le grand héron sont également fréquemment observés.

Coordonnées de la ville de Terrebonne :

775, rue Saint-Jean-Baptiste

Terrebonne
J6W 1B5

Téléphone : 450 961 2001

Site internet : ville.terrebonne.qc.ca.

Historique de Lachenaie

Très ancien village passé graduellement de l’agriculture à des fonctions résidentielles de banlieue, Lachenaie était habité dès le XVIIe siècle, puisque le premier colon s’y serait installé aussi tôt que 1672. C’est sous l’impulsion du principal homme d’affaires de l’époque en Nouvelle-France, le financier et marchand de fourrure Charles Aubert de La Chesnaye (1632-1702), que cette agglomération s’est développée. ce dernier, anobli en 1693, se porte acquéreur, en 1670, d’une partie de la seigneurie de l’Assomption dont Pierre Legardeur de Repentigny (vers 1608-1648) était propriétaire depuis 1647 et que ce dernier avait léguée à son fils, Jean-Baptiste. Le nouveau propriétaire lui donne son nom, lequel a été légèrement modifié au cours des ans pour prendre sa forme présente vers 1676.

En 1845, était créée la municipalité de Lachenaie, abolie en 1847 et rétablie en 1855 à titre de la municipalité de la paroisse de Saint-Charles-de-Lachenaie dont la dénomination reflète le rôle fondamental du deuxième seigneur de Lachenaie, appellation qui devait être abrégée en Lachenaie lorsque l’entité a obtenu un statut de ville en 1972. La dénomination municipale originelle reprenait celle de la paroisse fondée en 1683 et érigée civilement en 1722. Quant à l’identification actuelle de la ville, elle reprend une forme attestée en 1829 et servant à identifier un comté électoral, puis un bureau de poste entre 1858 et 1973. On peut relever différentes graphies de l’appellation : La Chenaye (carte de Carver, 1776), Lachenay et La Chenay (carte de Gale et Duberger, 1795), Lachenay ou Lachenaie (document d’érection canonique de la paroisse, 1835).

Située à 35 km du centre-ville de Montréal, sur la rive gauche de la rivière des Mille-Îles au confluent de celle-ci avec la rivière des Prairies, à proximité de Mascouche et de Terrebonne, dans la MRC des Moulins, Lachenaie comptait, jadis, de magnifiques chênaies, phénomène qui entretient un heureux rapport avec le titre de Charles Aubert, sieur de La Chesnaye en Picardie, et que les autorités médicales ont mis en valeur, car le chêne occupe une place de choix dans les armoiries de la ville et la devise retenue, « Noble comme le plus noble des bois », y fait une allusion on ne peut plus claire. D’ailleurs lors du choix du gentilé, en 1982, les formes Chénois/Chenois avaient été envisagées, mais Lachenois, plus spécifique au nom de la ville, a été retenu. Le calme et la beauté qui émanent du paysage lachenois et qui font de l’endroit un lieu idéal pour couler des jours heureux expliquent  peut-être le blason de Rentiers accolé aux Lachenois.

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Raymonde Champagne dit :

    J aimerais avoir des informations sur les 1 er primaires de Terrebonne et Bois de filion au début de 1900 les noms et emplacement s il vous plait merci .

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *