Villes et villages

St-Pierre-de-Broughton

St-Pierre-de-Broughton

Municipalité de Saint-Pierre-de-Broughton

La municipalité de Saint-Pierre-de-Broughton se trouve dans la région administrative des Chaudière-Appalaches et fait partie de la municipalité régionale de comté des Appalaches (ancienne MRC de L’Amiante), le Pays des Mines et des Lacs.

Saint-Pierre-de-Broughton couvre une superficie de près de 148 kilomètres carrés. La municipalité compte environ 840 Saint-Pierraises et Saint-Pierrais. C’est une municipalité accidentée. Deux rivières, la Palmer et la Whetstone, ainsi que le ruisseau de la Source parcourent son territoire. C’est une municipalité rurale des Appalaches.

Saint-Pierre-de-Broughton fut fondé en 1825 par le colon William Moore, un protestant qui, vers 1840, se convertit au catholicisme. M. Moore est suivi par M. Isaac Thompson et cinq ans plus tard, une vingtaine de familles s’y établissent. Le premier colon francophone est Édouard Rousseau qui épouse la fille de William Moore, Élisabeth, et va s’installer dans le village voisin de Leeds.

Les résidents de Saint-Pierre-de-Broughton sont de diverses origines. Les premiers sont les descendants d’Irlandais, d’Écossais ou de Canadiens français, et plus tard arrivent d’autres immigrants venus d’Europe, d’Amérique du Sud, d’Afrique et d’ailleurs. En fait, ce village est le plus cosmopolite de la Beauce.

L’origine du nom de Saint-Pierre-de-Broughton est inconnu. Cependant, selon l’historien Pierre-Georges Roy, Broughton fait référence à une ville du Lancashire, en Angleterre.

La municipalité de Saint-Pierre-de-Broughton offre plusieurs avantages aux jeunes familles qui désirent acheter ou louer une maison ou un terrain dans la municipalité. Il y a de nombreux terrains disponibles pour la construction autour du village.

La municipalité offre une aide financière aux jeunes familles avec enfants.

Une école Pierre-Douce se trouve dans la municipalité et plusieurs autres services sont proposés aux habitants du village. Le CLSC local se trouve à 20 minutes du village.

Les revenus de la municipalité de Saint-Pierre-de-Broughton proviennent de l’agriculture, de l’industrie laitière, de l’acériculture, de l’exploitation forestière et du tourisme qui est une activité assez récente.

Il y a également plusieurs entreprises dans un rayon de vingt-cinq kilomètres qui peuvent offrir différentes possibilités d’emplois.

Hameau de Lemesurier

Ce hameau est établi à une croisée de chemins, à 6 km environ à l’ouest de Saint-Pierre-de-Broughton et à peu près à la même distance au sud-est de Saint-Jacques-de-Leeds. Ce lieu a été assez passant au milieu du XIXe siècle, alors qu’on faisait, dans les environs, l’exploitation minière, particulièrement du cuivre. Dès 1840, des immigrés irlandais s’établissent dans le Douzième Rang du canton de Leeds. Le bureau de poste de l’endroit, inauguré en 1868, a pris le nom de Lemesurier, en l’honneur de Annie Routh Lemesurier, fille de Henry Lemesurier, marchand de tabac, de Québec, elle était l’épouse de George Irvine (1826-1897), avocat, qui acheta, le 21 mai 1864,, 81 ha de terrain dans le canton de Leeds où se situe le hameau.

Canton de Leeds

Les limites de ce canton sont assez irrégulières, ce qui s’explique par sa position de transition entre les seigneuries Saint-Gilles (Beaurivage), et de Sainte-Croix, au nord, et les cantons du sud. Situé à la bordure septentrionale des Appalaches, sa mise en valeur a été favorisée par l’ouverture du chemin Craig, au début du XIXe siècle. Son territoire, traversé par les rivières Osgood et Palmer, cette dernière affluente de la Bécancour, a été partagé entre plusieurs paroisses et municipalités dont Saint-Jacques-de-Leeds, en particulier.

La prospection minière, très active vers le milieu du XIXe siècle, a débouché sur la production épisodique de cuivre, mais l’agriculture et la production forestière ont nettement caractérise l’économie. Sur la carte de Gale et Duberger de 1795, on trouve le nom Uxbridge, désignation que ne fut pas retenue, sur une partie du territoire couvert par le canton de Leeds, nommé peu après. Le toponyme rappelle une importante ville du Yorkshire, en Angleterre, célèbre notamment pour sa production de lainages. Proclamation : 1802.

Coordonnées de Saint-Pierre-de-Broughton :

C. P. 68
Saint-Pierre-de-Broughton
G0N 1T0

Téléphone : 418 424 3572.

Site internet : ville.st-pierre-de-broughton.qc.ca.

Chaudière-Appalaches

Paysage de Chaudière-Appalaches. Image libre de droits.

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *