Villes et villages

Saint-Patrice-de-Sherrington

Saint-Patrice-de-Sherrington

Municipalité de Saint-Patrice-de-Sherrington

La paroisse de Saint-Patrice-de-Sherrington se trouve dans la Région administrative de la Montérégie et fait partie de la municipalité régionale de comté des Jardins-de-Napierville.

On y dénombre environ 2000 Sherringtonnoises et Sherringtonnois. La municipalité fut constituée en 1855 sur un territoire de plus de 92 kilomètres carrés.

On appelle communément la municipalité Sherrington ou Saint-Patrice. Le nom de la ville s’explique par le fait que de nombreux Irlandais sont venus s’établir dans la région de Napierville vers le milieu du XIXe siècle. Sherrington vient du nom d’un village homonyme du comté de Bournemouth, en Angleterre.

L’église Saint-Patrice fut construite en 1857, un orgue Wead & Warren y est installé.

Le territoire de Saint-Patrice-de-Sherrington est traversé par la rivière Acadie et la municipalité est riche en sols organiques ou terres noires, ce qui est une des particularités de la Montérégie et de la région des Jardins-de-Napierville.

C’est donc une municipalité agricole, où l’on trouve de grands producteurs et exportateurs de produits maraîchers et un grand nombre de production en serres de plantes ornementales et autres. Notons que c’est ici qu’est établi le plus gros producteur de violettes africaines au Québec.

Pour arriver à Saint-Patrice-de-Sherrington, il faut emprunter la route 219.

Coordonnées de Saint-Patrice-de-Sherrington :

300, rue Saint-Patrice
Saint-Patrice-de-Sherrington
J0L 2N0

Téléphone : 450 454 4959

Site Internet de Saint-Patrice-de-Sherrington : st-patrice-sherrington.com.

Historique de Saint-Patrice-de-Sherrington

Située presque au centre de la MRC des Jardins-de-Napierville en Montérégie, la municipalité de Saint-Patrice-de-Sherrington est distante d’une quinzaine de kilomètres de Napierville, plus à l’est. Son territoire est traversé par la rivière Lacadie. Dénommé couramment Sherrington ou encore Saint-Patrice, l’endroit est d’abord érigé canoniquement en 1848 et civilement deux ans plus tard. La municipalité de paroisse, créée en 1855, et qui comptait en 1861 près de 2100 habitants, reprendra sa dénomination de celle-ci. Saint-Patrice-de-Sherrington était peuplée jadis par un certain nombre d’Irlandais, dont un peu plus de 200 habitaient le comté de Napierville en 1861, ce qui peut expliquer le choix du patron de l’Irlande, saint Patrick (vers 389 – vers 461) comme protecteur de la communauté naissante. Celui-ci, ordonné diacre et consacré évêque à Auxerre, n’était cependant pas honoré que par les Irlandais. Quant à Sherrington, nom attribué au bureau de poste ouvert en 1852, il marque l’inclusion des lieux dans le canton homonyme, proclamé en 1809, qui évoque un village du Buckinghamshire anglais. Sherrington anglais – identique graphiquement au Sherrington québécois – à environ 45 km au nord de Bournemouth. Les Sherringtonnois disposent de magnifiques paysages et de terres fertiles, caractéristiques de cette portion de la région montérégienne.

Saint-Patrice-de-Sherrington

Saint-Patrice-de-Sherrington vu des airs. Photo : site Web de St-Patrice.

Voir aussi :

3 Comments

  1. Pauline Leroux dit :

    Bonjour! j’aimerais savoir si vous vendez au public vos violettes africaines, je cherche des violettes qui sont spécial, j’aimerais bien en trouver une au fleur d’un beau rouge clair.

    Je suis de Drummondville, et le choix de ces magnifiques fleurs est tres limité, toujours les mêmes. Merci !de me lire et à quand un site internet?…lollllll

    Pauline Leroux!

  2. Pauline Leroux dit :

    Bonjour! j’aimerais savoir si vous vendez au public vos violettes africaines, je cherche des violettes qui sont spécial, j’aimerais bien en trouver une au fleur d’un beau rouge clair.

    Je suis de Drummondville, et le choix de ces magnifiques fleurs est tres limité, toujours les mêmes. Merci !de me lire et à quand un site internet?…lollllll

    Pauline Leroux!

  3. Pascal G dit :

    La municipalité à un site web depuis quelques années déjà. C’est juste que grandquebec.com n’est pas au courant. (une recherche google trouve le site)

    http://www.st-patrice-sherrington.com/

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *