Villes et villages

Sainte-Justine

Sainte-Justine

Sainte-Justine

La municipalité de Sainte-Justine est un village typique de la région administrative Chaudière-Appalaches, situé entre les contreforts sud des Appalaches et la frontière nord-est des États-Unis. Sainte-Justine fait partie de la municipalité régionale de comté Les Etchemins. Elle compte quelque 2000 Justiniennes et Justiniens (mais le nombre d’habitants diminue depuis quelques années). La municipalité s’étend sur une superficie de près de 125 kilomètres carrés.

Sainte-Justine se trouve à 13 kilomètres à l’est du Lac Etchemin. La ville de Saint-Georges se situe au nord-est à 45 kilomètres et la ville de Lévis se trouve au sud-est de Sainte-Justince à environ 100 kilomètres. La municipalité se trouve tout près de l’État américain du Maine.

Le relief de Sainte-Justine est composé de buttes et de collines modérées qui atteignent une altitude maximale de 465 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Le village se trouve dans la zone limitrophe de deux bassins versants : les eaux drainées par la rivière Famine coulent vers Saint-Georges de Beauce, vers la rivière Chaudière et vers le fleuve Saint-Laurent, tandis que les eaux drainées par la rivière Daaquam coulent en direction nord-est vers la rivière Saint-Jean qui se déverse directement dans l’Atlantique.

Le terrain est peu propice à la culture à cause d’un grand nombre de pierres.

La municipalité de Sainte-Justine, malgré une légère baisse démographique, a su conserver son dynamisme grâce à une solide structure industrielle. Trois entreprises importantes, soit Rotobec, Cabitec et Boiscarvin, assurent un emploi pour plus de 300 résidents.

C’est la route 204 qui relie la municipalité au Lac-Etchemin, via la route 277.

Historiquement, l’exploitation forestière a marqué le développement de la municipalité et constitue encore aujourd’hui l’un des moteurs économiques. L’industrie du bois génère des activités de transformation et de production.

Dans le secteur des produits de métal, Rotobec fabrique des équipements forestiers de pointe et est bien connue sur les marchés internationaux. Un parc industriel a été aménagé par les autorités de la municipalité avec l’acquisition d’un vaste terrain.

L’industrie touristique est en expansion. De nombreux touristes voyagent à Sainte-Justine afin de visiter le Site historique des Pères Trappistes.

Coordonnées de Sainte – Justine :

167, route 204
Sainte-Justine

G0R 1Y0

Téléphone : 418-383 5397.

Site internet de Sainte-Justine : stejustine.net.

MRC des Etchemins

Municipalité régionale de comté de 1811 km carrés située dans la région de la Chaudière-Appalaches, adossée à la frontière des États-Unis et entourée des MRC de Beauce-Sartigan, de Robert-Cliche, de Bellechasse et de Montmagny. Le chaînon de l’Estrie couvre presque tout le territoire de la MRC, à l’exception des extrémités nord-ouest et sud-est, plus montagneuses, qu’occupent les monts Notre-Dame et les montagnes Blanches respectivement. Les cours supérieurs des rivières Etchemin, Famine (bassin de la Chaudière) et Daaquam (bassin de la rivière Saint-Jean) traversent la partie centrale du territoire, la dernière coulant parallèlement aux deux autres, mais en sens inverse vers l’est. Établie en janvier 1982, la MRC etchemine, qui a été constituée à même les anciennes municipalités des comtés de Bellechasse et de Dorchester, se compose de quatorze municipalités, dont Saint-Prosper, la plus populeuse.

De langue française, la population, rurale et regroupée dans des villages, vit surtout des industries du vêtement et du bois de construction. Le travail en forêts et le tourisme centré sur le lac Etchemin et le mont Orignal complètent l’armature économique régionale. La MRC emprunte son nom à la nation amérindienne des Etchemins, plus ou moins distincte de celle des Abénaquis. Les Etchemins, que les Anglais nommaient Penobscots, sont également connus en français sous le nom de Malécites. Le siège de cette MRC se trouve à Sainte-Rose-de-Watford.

Site historique des pères trappistes

Site historique des Pères Trappistes de Sainte-Justine. Photographie : Site Web de Sainte-Justine.

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *