Villes et villages

Sainte-Clotilde

Sainte-Clotilde

Municipalité de Sainte-Clotilde

Sainte-Clotilde (connue auparavant comme Sainte-Clotilde-de-Châteauguay) est une municipalité située dans la Municipalité régionale de comté des Jardins-de-Napierville, dans la région administrative de la Montérégie, environ 50 kilomètres de Montréal et 290 km de Québec. Sainte-Clotilde regroupe une population d’environ 1700 Clotildiennes et Clotildiens et recouvre une superficie de près de 79 kilomètres carrés).

La paroisse de  Sainte-Clothilde fut constituée canoniquement en 1884 des suites de la cession d’une partie du territoire de Saint-Jean-Chrysostome (aujourd’hui, Saint-Chrysostome), dont le territoire couvre une partie de la seigneurie de Beauharnois. L’année suivante, la municipalité de paroisse fut constituée civilement sous le nom de Sainte-Clothilde.

L’appellation de Sainte-Clotilde honore la reine des Francs, Clotilde (vers 475-545), épouse du roi Clovis I et le choix de ce nom aurait été influencé par la ville voisine de Saint-Rémi, rendant hommage à Remi, évêque de Reims, qui baptisa le roi Clovis I.

C’est en 1984 que Sainte-Clothilde-de-Châteauguay enlève la H et corrige ainsi son nom en Sainte-Clotilde-de-Châteauguay. En février 2010, la municipalité de la paroisse de Sainte-Clotilde-de-Châteauguay, change son nom et son statut pour municipalité de Sainte-Clotilde.

Des attraits touristiques de la municipalité, citerons l’église Beechridge Presbyterian, érigée en 1831 (au 1067, Grand Rang) et l’église Sainte-Clotilde qui renferme 14 tableaux du peintre italien Luigi Morgari et une grande fresque du Christ en croix de l’artiste-peintre Edmundo Ghiedini.

On accède à la localité en empruntant la route 205.

Coordonnées de Sainte-Clotilde :

2452, chemin de l’Église
Sainte-Clotilde
J0L 1W0

Téléphone : 450 826-3129

Site Web de Sainte-Clotilde : ste-clotilde.ca.

Historique de la municipalité de la paroisse de Sainte-Clotilde (de Châteaugueay)

Les Clotildiens occupent un territoire de près de 80 kilomètres carrés dans la région de la Montérégie, à 18 kilomètres au nord de Hemmingford, à l’ouest de Saint-Patrice-de-Sherrington. Tout comme pour Sainte-Clotilde-de-Beauce, l’appellation de la paroisse dont on a tiré le nom municipal originel présente une légère divergence avec ce dernier. Ainsi, la paroisse de Sainte-Clotilde, érigée canoniquement en 1884, par suite de la cession d’une partie du territoire de Saint-Jean-Chrysostome, a donné la dénomination Sainte-Clothilde (avec « h ») pour la municipalité de paroisse établie en 1885. Adoptant la même démarche, les autorités municipales modifiaint, en 1984, le nom en Sainte-Clotilde-de-Châteauguay, à l’image de celui du bureau de poste local créé en 1884, dont la graphie a connu les aléas de la présence et de l’absence du « h », au cours de son histoire.

La reine des Francs, Clotilde (vers 475-545), a inspiré les créateurs du nom paroissial et municipal d’autant plus que la paroisse de Saint-Rémi-de-la-Salle, beaucoup plus ancienne, qui jouxte, au nord, celle de Sainte-Clotilde, évoque l’évêque de Reims, qui a vécu entre 437 et 530 et qui a procédé au baptême du roi Clovis en 496, celui-c- état l’époux de Clotilde. Historiquement, ces appellations sont associées à celle de Napierville.

rivière châteauguay

Rivière Châteauguay. Source de la photo : Lemoucheux.

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *