Villes et villages

Sainte-Cécile-de-Lévrard

Sainte-Cécile-de-Lévrard

Municipalité de Sainte-Cécile-de-Lévrard

La municipalité de Sainte-Cécile-de-Lévrard est située Municipalité régionale de comté de Bécancour et fait partie de la région administrative du Centre-du-Québec. Fondée le 9 novembre 1908 sur une superficie de plus de 32 kilomètres carrées, cette petite municipalité est peuplée aujourd’hui par moins de 400 Céciliennes et Céciliens.

Sainte-Cécile-de-Lévrard s’insère dans la trame de rangs datant du régime seigneurial avec ses chemins de rangs épousant la rive du fleuve, situé à environ cinq kilomètres du noyau villageois.

Elle est située entre les municipalités de Saint-Pierre-les-Becquets et Sainte-Sophie-de-Lévrard, traversée par la route 218.

La mention officielle la plus ancienne du nom de cette localité, attribué à une municipalité des Bois-Francs, établie sur la rive sud du fleuve, à 30 km à l’est de Bécancour et bornée au sud par Sainte-Sophie de-Lévrard, remonte à 18979, date de l’ouverture d’un bureau de poste à cet endroit.

Par la suite, en vertu de l’état lamentable des chemins qui empêche les fidèles de se rendre à Saint-Pierre-les-Becquets, au nord, pour y assister à la messe, une partie de ce territoire était détachée pour former la paroisse de Sainte-Cécile-de-Lévrard, érigée canoniquement en 1908, la même année que la municipalité de paroisse homonyme.

Il convient d’observer que l’érection civile de la municipalité a été effectuée sous le nom de Sainte-Cécile, sans que l’on sache à quel moment précis celui de Sainte-Cécile a été introduit. L’élément Lévrard, anciennement Levrard (sans accent), marque l’inclusion du territoire dans la seigneurie Lévrard ou Les Becquets, concédée, en 1683, à Marie-Louise et à Catherine-Angélique Becquet, filles du premier seigneur, en 1672, Romain Becquet, important notaire de l’époque, décédé en 1682. Or, Catherine-Angélique épouse, en 1703, Louis Levrard, d’où la désignation des lieux.

La désignation courante, Sainte-Cécile, sous laquelle la municipalité est connue, en plus d’évoquer la patronne des musiciens et des philosophes, rend hommage à Cécile Thomur ou Thomas, épouse du troisième seigneur, Charles Levrard, notaire, fils de Louis, également notaire, qui se départira du bien seigneurial en 1769. Les Céciliens pratiquent encore largement l’agriculture sur un territoire aux dimensions modestes, de forme allongée, généreusement arrosé par la rivière aux Orignaux et la rivière aux Glaises.

De nos jours, entourée de richesses agricoles remarquables, Sainte-Cécile-de-Lévrard est un lieu où il fait bon vivre. Ses résidents ont tous la chance de profiter de plusieurs services à proximité de leur résidence, dont une école primaire, une boucherie familiale, un dépanneur, un salon de coiffure et plusieurs autres.

La municipalité est un milieu actif et florissant pour les nombreux jeunes qui composent sa population. Le parc-école Rock Demers, nommé en l’honneur du célèbre producteur des Contes pour tous, natif et ayant passé sa jeunesse à Sainte-Cécile-de-Lévrard, en est la preuve.

Sainte-Cécile de Lévrard est toujours à l’affût de nouveaux projets pour améliorer la vie de ses citoyens. Les loisirs, les sports et la culture occupent donc une place de choix dans cette belle et tranquille municipalité.

Coordonnées de Sainte-Cécile-de-Lévrard :

235, rue Principale
Sainte-Cécile-de-Lévrard
G0X 2M0

Téléphone : 819 263-2104.

Site Web de Sainte-Cécile-de-Lévrard : stececiledelevrard.com.

Vue panoramique de la municipalité de Sainte-Cécile-de-Lévrard. Source de l'image : Site Web de la municipalité. Auteur : Serge Brisson.
Vue panoramique de la municipalité de Sainte-Cécile-de-Lévrard. Source de l’image : Site Web de la municipalité. Auteur : Serge Brisson.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *