Villes et villages

Sainte-Béatrix

Sainte-Béatrix

Municipalité de Sainte-Béatrix

D’une superficie totale de près de 84 kilomètres carrés, la municipalité de Sainte-Béatrix regroupe environ 2100 Béatrixoises et Béatrixois. Elle fait partie de la Municipalité régionale de comté de Matawinie qui fait partie à son tour de la région administrative de Lanaudière

Comme toutes les municipalités du piémont, c’est un ancien village forestier converti à la villégiature. La rivière l’Assomption y a creusé un impressionnant canyon dans les granits. C’est aussi l’une des portes d’entrée du parc régional des chutes Monte-à-Peine-des-Dalles. Pour vivre des moments inoubliables en famille, arrêtez-vous à la base de plein air, le Havre Familial.

Le premier seigneur des lieux Jean d’Ailleboust d’Argenteuil reçoit en concession la seigneurie qui porte son nom en 1736. Beaucoup plus tard, la paroisse de Sainte-Béatrix sera détachée de la seigneurie d’Ailleboust le 7 novembre 1861 et par la suite, le territoire sera érigé en municipalité de paroisse le 11 mai 1864. Il reçoit le statut de municipalité en 1993. Louise-Amélie Panet et son époux William Bent Berczy sont considérés comme étant les fondateurs de Sainte-Béatrix.

Le territoire de cette municipalité lanaudoise affecte la forme d’un rectangle, coincé entre Saint-Jean-de-Matha et Saint-Alphonse-Rodriguez, à 25 kilomètres au nord-ouest de Joliette. Les premiers colons, originaires de Saint-Paul (Joliette) et de Sainte-Mélanie, dont la paroisse de Sainte-Béatrix sera détachée en 1861, s’y installent au milieu du XIXe siècle.

Le territoire sera érigée en municipalité de paroisse le 11 novembre 1864, une année après la création du bureau de poste. Au début de 1993, le statut municipal sera modifié en celui de municipalité. La dénomination retenue rappelle la mémoire de Béatrice Panet, fille du seigneur Jean d’Ailleboust d’Argenteuil, qui reçoit en concession la seigneurie qui porte son nom en 1736, aux confins de laquelle Sainte-Béatrix a été implantée. Sa sainte patronne, dénommée Béatrix, forme adaptée de Biatix, est une vierge morte martyre à Rome en 304 dont la fête est célébrée le 29 juillet. On relève parfois la graphie Sainte-Béatrice pour la municipalité, laquelle reflète davantage sa véritable origine dénominative. Traversé d’est en ouest par la rivière L’Assomption, parsemé d’une cinquantaine de lacs, riche d’importantes montagnes boisées, l’endroit constitue de nos jours un centre de tourisme important.

À Sainte-Béatrix, les catholiques sont regroupés dans la Communauté de Ste-Béatrix et font donc partie de la Paroisse St-Pierre de Belles-Montagnes dont le siège social est au 960, rue Notre-Dame, St-Alphonse-Rodriguez. Les communautés chrétiennes de Ste-Béatrix, de St-Alphonse Rodriguez, de St-Côme sont regroupées dans la Paroisse de St-Pierre de Belles-Montagnes.

Les chutes Dalles

C’est à Sainte-Béatrix, dans la région de Lanaudière, que se trouve la chute des Dalles. Elle coule à un endroit où le lit de la rivière L’Assomption se resserre considérablement et s’engouffre dans un dénivelé rapide sur une distance de deux km. Toponyme descriptif, Les Dalles désigne-ici une surface plane de roche calcaire, émoussée et polie par l’eau, les sédiments et les cailloux qui charrie la rivière. Ce phénomène, qui combine plan de faille et érosion être admiré à partir d’un site aménagé près de la chute.

Coordonnées de la municipalité de Sainte-Béatrix :
861, rue de l’Église
Sainte-Béatrix
J0K 1Y0

Téléphone : 450 883-2245.

Site Web de Sainte-Béatrix : sainte-beatrix.com.

Pour en apprendre plus :

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Sainte-B%C3%A9atrix.jpg
Église de Sainte-Béatrix. Source de la photographie : YanikB. commons.wikimedia.org/wiki/File:Sainte-B%C3%A9atrix.jpg.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *