Villes et villages

Saint-Philippe

Saint-Philippe

Ville de Saint-Philippe

La ville de Saint-Philippe se trouve dans la municipalité régionale de comté de Roussillon, sur la rive sud du Saint-Laurent, dans la région administrative de la Montérégie. Elle occupe une superficie d’environ 62 kilomètres carrés. On y dénombre près de 5 mille résidents. Saint-Philippe, se trouvant à quelques minutes du centre-ville de Montréal, appartient ainsi à la Communauté métropolitaine de Montréal.

La paroisse Saint-Philippe fut constituée en 1855, mais elle existait déjà en 1744. Son nom a été choisi en l’honneur de saint Philippe, l’apôtre bien connu des initiés.

La municipalité a toujours eu une vocation agricole. Toutefois, depuis quelques années, la municipalité de Saint-Philippe connaît une croissance domiciliaire remarquable.

En effet, Saint-Philippe bénéficie de la présence des autoroutes 15 et 30 et c’est une ville très verte qui offre un cadre de vie tranquille, agrémenté par plusieurs centres équestres. Elle est devenue le lieu de résidence de dizaines de jeunes familles.

Historique de Saint-Philippe

Le territoire de cette municipalité de la Montérégie, située au sud de La Prairie, près de Candiac et de Saint-Constant, occupe l’extrémité est de la MRC de Roussillon. La rivière Saint-Jacques y cou;e. Les premiers colons s’installent à cet endroit vers 1730 et les lieux prennent la dénomination de Côte-Saint-Philippe. Fondée vers 1750, la mission de Saint-Philippe reçoit son premier curé en 1753 et devient paroisse en 1841. Cependant, jusqu’en 1826, on la connaît plutôt sous le nom de Saint-Jean-François-Régis, appellation qui évoque saint Jean-François Régis (1597-1640), jésuite qui a évangélisé le Vivarais en France. Créée en 1845, la municipalité de la paroisse de Saint-Philippe est abolie en 1847 et devient partie de la municipalité de comté, avant de renaître en 1855 sous un nom et un statut identiques. En 1917, une partie du territoire sera détachée pour former la municipalité de Saint-Mathieu et en 1957 celle de Candiac. Le bureau de poste local, ouvert en 1852, porte d’abord l’appellation de Saint-Philippe, puis celle de Saint-Philippe-de-La-Prairie à compter de 1876, reflet de l’appartenance du territoire à la seigneurie de la Prairie-de-la-Madeleine. L’apôtre saint Philippe dont la fête liturgique est célébrée le 11 mai, serait mort en croix vers l’an 80. Jadis, l’industrie laitière et la culture maraîchère constituaient les deux plus importantes sources de revenus des citoyens de l’endroit.

Coordonnées de Saint-Philippe :

2225, route Édouard-VII
Saint-Philippe
J0L 2K0

Téléphone : 450-659 7701

Site Web de Saint-Philippe : municipalite.saint-philippe.qc.ca.

Église de Saint-Philippe. Photo libre de droits.

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *