Villes et villages

Saint-Norbert-d’Arthabaska

Saint-Norbert-d’Arthabaska

Municipalité de Saint-Norbert-d’Arthabaska

La municipalité de Saint-Norbert-d’Arthabaska a été constituée le 21 octobre 2009 sur un territoire d’environ 103 kilomètres carrés. Peuplée par moins de 1500 Norbertiennes et Norbertiens, cette localité fait partie de la Municipalité régionale de comté d’Arthabaska et de la région administrative du Centre-du-Québec.

À l’ouest de Chester-Nord et à une dizaine de kilomètres au nord-est de Victoriaville, on retrouve la municipalité de Saint-Norbert-d’Arthabaska dont le territoire enclôt celui de Norbertville, dans la région des Bois-Francs. Le premier établissement à cet endroit remonte à 1835 environ avec l’installation à demeure de Pierre Landry, dit Bercase, originaire de Saint-Grégoire, aujourd’hui secteur de Bécancour.

À cet égard, un petit ruisseau du XIe Rang de Stanford a déjà porté le nom à la municipalité est fondée en 1843, douze ans avant son érection canonique et dix-sept ans avant son érection civile. En retenant cette appellation, on désirait honorer monseigneur Joseph-Norbert Provencher (1787-1853), curé de Kamouraska (1816-1818) et de Yamachiche (1820-1822). Sacré évêque à Trois-Rivières, il occupera le poste d’évêque auxiliaire de Québec, avant de devenir le premier évêque de Saint-Boniface (Manitoba) en 1847 en 1847.

Le spéculatif Arthabaska marque l’inclusion de l’endroit dans le canton d’Arthabaska (1802). Le gentilé Norbertien a été créé à partir de la dénomination courante de la localité, Saint-Norbert. Sur le plan municipal, on assiste d’abord, en 1845, à la création de la municipalité d’Arthabaska dont le territoire sera scindé l’année suivante pour donner naissance aux municipalités de Saint-Christophe-d’Artabaska, fusionnée à Victoriaville, et de Saint-Norbert-d’Arthabaska. Cette dernière, abolie en 1847 peut être intégrée à la municipalité de paroisse en 1855, son érection faisant l’objet d’une confirmation en 1860.

Des attraits et lieux à visiter à Saint-Norbert d’Arthabaska, signalerons les suivants :

  • La Gamacherie de Norbertville, située au 39, rue Landry, 819 369-9588. Depuis 2003, La Gamacherie de Norbertville offre des spectacles d’envergure locale, nationale et internationale. Rêve commun du poète Richard Gamache et de Réjean Landry, La Gamacherie est un rendez-vous incontournable dans des domaines artistiques. Musique, chanson, conte, poésie, peinture ; toutes les manifestations artistiques trouvent leur place sur le domaine de La Gamacherie, en plein coeur du village.
  • Le Moulin Lapierre. 99, Chemin Laurier, 819 369-9639.  Le Moulin Lapierre est un incontournable pour qui visite les Bois-Francs. C’est un véritable voyage dans le temps, où on découvre les secrets des moulins d’autrefois. Pain chaud tous les vendredis.
  • Natureza spa nordique : Située en plein cœur de la nature, à quelques minutes à peine de Victoriaville, le Natureza spa nordique vous accueille dans un décor féerique où le calme, la détente et la santé sont à l’honneur.  Laissez-vous ensorceler par le décor paradisiaque du domaine du Natureza Spa Resto Chalet.
  • Miel Gardner – il s’agit d’une entreprise apicole fondée en 2007 par les propriétaires apiculteurs Julie Croteau et Alexandre Gardner. Leur souci du cheptel offre des produits diversifiés de qualité qui se distinguent. De plus, afin de fournir un environnement sain pour nos abeilles où se côtoient une multitude de plantes mellifères, les ruchers sont situés en région montagneuse. En plus de divers types de miel, Miel Gardner offre des produits transformés à base de miel, ainsi que d’autres produits de la ruche (cire d’abeille, propolis, pollen). L’entreprise est également producteur de hydromels.
  • Restaurant Lydia, situé au 175 chemin Laurier est un restaurant familiale avec un menu varié.

Canton de Chester

Ce nom d’une ville du nord-ouest de l’Angleterre, située à un vingtaine de kilomètres au sud de Liverpool, a été attribué à un canton qui prend place à l’est de Victoriaville. Baigné à l’ouest par une branche de la rivière Nicolet et, à l’est, par la rivière Bulstrode, son terrain s’élève jusqu’à 550 m. Le réseau routier qui le couvre entièrement, sans être dense, passe notamment par Chesterville et Chester-Nord. Le toponyme Chester apparaît sur la carte de Gale et Duberger en 1795. Proclamation en 1802.

Chester-Nord

Érigée en 1870, la municipalité de Chester-Nord se situait, comme son nom l’indique, dans la partie nord du canton de Chester, à quelques kilomètres au sud-est de Norbertville et à 10 km au sud de Plessisville. En 1896, un bureau de poste était mis en service à cet endroit sous le nom de Chester-Nord.

Coordonnées de Saint-Norbert-d’Arthabaska :

44, rue Landry
Saint-Norbert-d’Arthabaska.
G0P 1B0

Téléphone : 819 369-9318

Site Web de la municipalité : municipalites-du-quebec.ca/saint-norbert-darthabaska.

Moulin La Pierre. Source de l'image : Site Web de la municipalité de Saint-Norbert-d'Arthabaska.
Moulin La Pierre. Source de l’image : Site Web de la municipalité de Saint-Norbert-d’Arthabaska.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *