Villes et villages

Village de Saint-Noël

Village de Saint-Noël

Municipalité de Saint-Noël dans la région du Bas-Saint-Laurent

Saint-Noël est un village situé dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent, faisant partie de la municipalité régionale de comté de La Matapédia, au nord-ouest de Amqui. La municipalité s’étend sur une superficie de plus de 45 kilomètres carrés et ne regroupe qu’une population d’environ 450 Saint-Noëloises et Saint-Noëlois.

Située au nord de la Vallée de la Matapédia, à une quinzaine de milles du littoral du fleuve sur la route 297, la municipalité est née d’un démembrement des paroisses de Saint-Moïse et de Saint-Damase.

Ce village a vu le jour avec le chemin de fer l’Intercolonial Railway reliant Montréal et Halifax, inauguré en 1876 et qui construit la gare Saint-Moïse Station dès 1878. C’est le 2 octobre 1906 que le village est érigé en municipalité, mais il faudra attendre 1951 avant que l’Église décide de donner le statut de paroisse à cette petite municipalité.

D’abord connu sous le nom de Tartigou, honorant le nom de la rivière qui traverse ce territoire, Saint-Noël sera par la suite identifié comme Saint-Moïse Station jusqu’en 1944. L’année suivante, les résidents adoptent le nom de Saint-Noël. Michel Dompierre et Bertrand Leblanc citent dans leur ouvrage La Matapédia (éditions de la MRC de la Matapédia, 2004, p. 77) une poésie de Réjeanne Gendron, co-auteure de Chez nous à Saint-Noël : « Quel beau nom, avec un air de fête en plus ! On dirait une odeur d’orange s’évadant d’un bas de laine suspendu à l’approche d’une nouvelle année… » (et les auteurs de La Matapédia d’ajouter : Je ne croix pas que le père jésuite Noël Chabanel, martyr canadien, ait jamais imaginé que son prénom susciterait un jour un texte aussi poétique).

Mais il faudra attendre 1951 pour l’érection canonique de la paroisse Saint-Noël par détachement de celles de Saint-Moïse et Saint-Damase.

Aujourd’hui, deux entreprises principales procurent du travail aux gens de Saint-Noël. Ce sont La Meunerie Bernard Landry et Normand Turcotte et Frères, commerçant de bois et de matériaux de construction. Les deux entreprises emploient quelques dizaines de personnes. L’agriculture apporte des revenus appréciables à une dizaine de cultivateurs.

Note historique : Les résidents du village se souviennent encore du feu de 1962 qui a anéanti le couvent, la résidence des religieuses et l’école du village, ainsi que de la catastrophe de 1975 : un train a heurté accidentellement une voiture qui s’alliait écraser sur la façade de l’Hôtel Saint-Noël. L’hôtel prend feu lorsque le réservoir d’essence de l’automobile explose. Des maisons et des blocs d’appartements sont également ravagés et ensuite la gare et quelques commerces, dont le magasin de Monsieurs J.-F. Coulombe, subissent des dommages.

Saint-Noël appartient à la région touristique de la Gaspésie. On y arrive en empruntant la route 297 via route 132.

Historique de la municipalité du village de Saint-Noël

Modeste municipalité d’à peine 45 km carrés de superficie, la municipalité de Saint-Noël a été implantée au sud de Saint-Moïse et au sud de Saint-Damase, à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Sayabec dans la région de Matapédia. La rivière Tarrigou, le cours d’eau Leblond, de même que les lacs Michaud et Chic-Chocs assurent la fertilité des terres sont noëloises. À l’origine, la municipalité de village créée en 1906 portait le nom de Saint-Moïse, modifié en Saint-Noël en 1945. Parallèlement, le bureau de poste ouvert en 1887, répondant à la dénomination de Saint-Moïse Station, devenue Saint-Noël à compter de 1945. Cette appellation témoignait du découpage territoriale de la nouvelle entité taillée à même l’espace occupé par la municipalité de la paroisse de Saint-Moïse, ainsi que d’une partie de Saint-Damase.

Quoique l’on ignore le motif d’attribution du nom Saint-Noël, également retenu pour la paroisse érigée canoniquement en 1951 et civilement l’année suivant, l’on sait cependant que la personne religieuse remémorée est Saint-Noël Chabanel (1613-1649). Martyr canadien dont la fête est célébrée le 18 octobre, ce prêtre arrive au Canada en 1643. Délégué auprès des Hurons, il éprouve de nombreuses difficultés à apprendre leur langue et à s’adapter à leur mode de vie. Blessé par un Iroquois dans une embuscade, il sera achevé par un Huron apostat. Sa béatification survient en 1925 et sa canonisation en 1930, époque d’intense colonisation du territoire. L’agriculture et l’exploitation forestière demeurent les secteurs principaux de l’économie de l’endroit.

Coordonnées de Saint-Noël :

Adresse physique :

51, rue de l’Église
Saint-Noël

Adresse postale :

C. P. 99
Saint-Noël
G0J 3A0

Téléphone : 418 776-2936

Église de Saint-Noël

Église de Saint-Noël. Photo : Site Web de la municipalité.

1 commentaire

  1. Jean-Claude Gagnon

    2013/09/11 at 11:57

    Je vois que Réjeanne Gendron a écrit:  » Chez nous à Saint-Noël ». Je suis grandement intéressé à acheter une copie de ce document parce que je connais très bien ce village. En effet, j’ai fait ma première année d’enseignement dans ce beau village de la Matapédia. Comment pourrais-je me procurer ce texte?

    Merci de me fournir les informations pertinentes.

    Jean-Claude Gagnon,
    jclaudegagnon@videotron.ca
    Gatineau (Hull).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *