Villes et villages

Saint-Luc-de-Bellechasse

Saint-Luc-de-Bellechasse

Municipalité de Saint-Luc-de-Bellechasse

Constituée civilement le 12 août 1921, la municipalité de Saint-Luc-de-Bellechasse est située dans la municipalité régionale de comté des Etchemins (région administrative de Chaudière-Appalaches). Ce village se déploie sur un territoire de 160 kilomètres carrés et regroupe une population d’environ 450 résidentes.

Anciennement connue sous l’appellation de Saint-Luc-de-Dijon ou de Saint-Luc-de-Dorchester, la municipalité de Saint-Luc-de-Bellechasse, constituée à même les territoires des cantons de Ware et de Standon, se situe au cœur des Appalaches, immédiatement au nord de Sainte-Germaine-du-Lac-Etchemin, à 25 km au nord-ouest de Sainte-Justine, dans la Municipalité régionale de comté des Etchemins.

Quelques rivières (rivière à Boeuf, rivière Etchemin, rivière Blanche) sillonnent cet espace. La municipalité de paroisse, créée en 1912, dont la dénomination a été reprise par la municipalité établie en 1921, portait à l’origine l’appellation de Saint-Abdon. Les difficultés soulevées par l’orthographe et la prononciation de ce nom de saint entraînèrent vite sa modification en Saint-Luc, en 1919.

La famille d’un certain Luc Gilbert de Saint-Augustin-de-Portneuf ayant fourni une somme respectable pour l’érection du presbytère, son prénom fit tout naturellement l’objet d’une sanctification, suivant une coutume fort répandue en matière de dénomination paroissiale.

Dijon, pour sa part, attribué d’abord au bureau de poste en 1917, évoque la ville française de la Côte-d’Or, ancienne capitale de la Bourgogne et patrie de Jean sans Peur, de Piron et de Rameau. Le territoire municipal a été détaché de ceux de Saint-Léon-de-Standon et de Sainte-Germaine-du-Lac-Etchemin. Bien que le premier habitant de Saint-Abdon, Nazaire Pouliot, se soit établi à cet endroit dès 1862, la plupart des pionniers, en majorité originaires de Sainte-Germaine, s’installent dans ces lieux en 1867, mais doivent composer avec un sol pierreux et difficile à cultiver. Il se tourneront rapidement vers l’industrie forestière qui devra s’exercer en milieu montagneux et sur des terrains assez accidentés.

Le principal attrait touristique de la municipalité de Saint-Luc-de-Bellechasse est le Camp forestier de Saint-Luc : ce camp, d’abord un organisme à but non lucratif ayant pour objectif de faire connaitre Saint-Luc et ses importantes ressources forestières, le Camp forestier était doté d’un musée, soit une reconstruction d’un camp de bûcherons des années 1930-1940 dans lesquels des gens de Saint-Luc et de la région ont passé plusieurs hivers. Dans un des bâtiments, la « Cookerie », les visiteurs pouvaient prendre un repas comme il s’en faisait à l’époque. Aujourd’hui vendu, le Centre de vacances Camp Forestier Saint-Luc demeure un attrait important. Il offre encore une grande variété de services : hébergement dans des chalets d’apparence rustique et au camping, piscine et plateforme de jeux, relais motoneige et VTT, pêche à la truite et sentiers pédestres.

Le Parc Nazaire Pouliot, un parc municipal a été inauguré le 19 juillet 2012. Son nom a été choisi en l’honneur du premier habitant de Saint-Luc. Il offre aire de repos et tables de pique-nique.

Notons également que le Parc éolien du Massif du Sud est situé sur le territoire de Saint-Luc-de-Bellechasse. Des terres publiques et privées de la municipalité accueillent, comme celles de trois autres municipalités de la région, soit Saint-Magloire, Saint-Philémon et Notre-Dame-Auxiliatrice-de-Buckland, un parc éolien d’une puissance installée de 150 MW comprenant 75 éoliennes. Le parc éolien du Massif du Sud est la propriété de EDF EN Canada et d’Enbridge. La construction de ce parc a débuté en automne 2011 et sa mise en service a eu lieu en janvier 2013.

La bibliothèque L’Éveil dessert les résidents du village.

Coordonnées de Saint-Luc-de-Bellechasse :

115, rue de la Fabrique
Saint-Luc-de-Bellechasse
G0R 1L0

Téléphone : 418 636-2176.

Site Web de Saint-Luc-de-Bellechasse : st-luc-bellechasse.qc.ca.

Vue générale de la municipalité de Saint-Luc-de-Bellechasse. Source de l'image : Site Web de la municipalité.
Vue générale de la municipalité de Saint-Luc-de-Bellechasse. Source de l’image : Site Web de la municipalité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *