Villes et villages

Saint-Lazare-de-Bellechasse

Saint-Lazare-de-Bellechasse

Municipalité de Saint-Lazare-de-Bellechasse

Fondée en 1849 et constituée civilement le 1er juillet 1855, la municipalité de Saint-Lazare-de-Bellechasse est située dans la région administrative de Chaudière-Appalaches. Elle s’étend sur une superficie de 86 kilomètres carrés et regroupe environ 1400 Lazariennes et Lazariens.

Implantée sensiblement au centre de la Municipalité régionale de comté de Bellechasse, Saint-Lazare est contiguë à Saint-Claire au sud, à Saint-Nérée au nord et à Saint-Damien-de-Buckland à l’est, à une quinzaine de kilomètres d’Armagh. Le lac Chabot, situé à la limite de Saint-Nérée, demeure le plan d’eau le plus important du territoire.

L’histoire lazarienne débute vers 1830 avec l’arrivée de colons dans le secteur de l’ancienne seigneurie de Livaudière qui allait devenir Saint-Lazare. Bientôt la paroisse est érigée canoniquement (1832), puis civilement (1835) et juridiquement (1845).

Par la suite, le bureau de poste de Saint-Lazare ouvrira ses portes en 1855 et recevra le nom de Saint-Lazare-de-Bellechasse à compter de 1879. En adoptant cette appellation, on voulu rendre hommage à Lazare Buteau (1749-1830), prénommé Éléazar jusqu’à son mariage, qui avait promis de verser 1600 $ pour la construction de l’église paroissiale, engagement que sa veuve, Marguerite Marcoux, respectera scrupuleusement après le décès de M. Buteau. Madame la veuve Buteau avait été honorée en 1831 à Sainte-Marguerite, municipalité de paroisse située plus au sud-ouest, en raison de sa générosité et de ses bonnes œuvres. Lazare Buteau s’occupait du commerce du bois et remplissait la fonction d’écuyer et de major de milice à Saint-Gervais.

L’agriculture, l’industrie laitière et la fabrication de portes et de fenêtres demeurent les activités économiques majeures des Lazariens dont le territoire était traversé par le chemin de fer du Canadien National. Jadis, les cultures de sarrasin qui entre dans la composition d’un mets populaire anciennement, la galette de sarrasin, qui a reçu sa consécration littéraire par Séraphin Poudrier, personnage de Claude-Henri Grignon étaient abondantes.

Devenue le cœur administratif de la MRC de Bellechasse, Saint-Lazare est une municipalité dynamique qui compte une quarantaine d’entreprises œuvrant dans différents domaines. Situé à peine à une demi-heure de route de Lévis, c’est une municipalité attrayante et vous serez charmés par la beauté d’un site panoramique exceptionnel. Un beau parc et la proximité de services de garde en milieu familial, voilà autant de raisons de choisir Saint-Lazare.

En fait, la municipalité possède une école primaire (école du Tremplin) et une école secondaire (école de Saint-Damien), ainsi que la garderie Le Chaboté et le service de garde en milieu familial.

On a déjà dit qu’environ 40 entreprises ont pignons dans rue dans la municipalité, dont un atelier d’usinage et soudure, un antiquaire, une entreprise de construction et services connexes, un bureau de l’entretien de l’ordinateur, un magasin des équipements d’érablières, un salon de massothérapie, un salon de coiffure, une entreprise fabricante de produits de plastique, des garages, un joaillier, et plusieurs autres.

Six municipalités sont contiguës aux limites de Saint-Lazare : au nord, Saint-Gervais ; au nord-ouest, Honfleur ; à l’ouest, Sainte-Claire ; au sud-ouest, Saint-Malachie ; au sud-est, Saint-Damien-de-Buckland et à l’est, Saint-Nérée.

Coordonnées de Saint-Lazare-de-Bellechasse :

116, rue de la Fabrique
Saint-Lazare-de-Bellechasse
G0R 3J0

Téléphone : 418 883-3841.

Site Internet de la municipalité de Saint-Lazare-de-Bellechasse : st-lazare-qc.com.

Voir aussi :

Vue aérienne de Saint-Lazare-de-Bellechasse. Source de la photographie : Site Internet de la municipalité.
Vue aérienne de Saint-Lazare-de-Bellechasse. Source de la photographie : Site Internet de la municipalité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *