Villes et villages

Saint-Joseph-de-Sorel

Saint-Joseph-de-Sorel

Ville de Saint-Joseph-de-Sorel

À 4 kilomètres à l’ouest de Sorel, au confluent du Richelieu et du fleuve Saint-Laurent, dans l’ancienne seigneurie de Sorel, on retrouve la petite ville industrielle de Saint-Joseph-de-Sorel dont le territoire couvre à peine 1,5 kilomètres carrés, dans la partie nord-ouest de la Municipalité régionale de comté dr Pierre-De Saurel, située dans la région administrative de la Montérégie.

Cette ville compte une population de moins de 2000 Saint-Josephoises et Saint-Josephois et la superficie totale de la la localité est d’environ 3,4 kilomètres.

La paroisse de Saint-Joseph, qui marque les débuts de ce coin de pays montérégien, fait l’objet d’une érection canonique de même que civile en 1875, par suite de son détachement de Saint-Pierre-de-Sorel le 1er mai 1907, cette dernière étant par la suite devenue Tracy. Étant donné que la carte municipale du Québec comportait moult Saint-Joseph, la municipalité du village de Saint-Joseph se voyait octroyer le spécificatif Sorel à l’occasion de son accession au statut de ville en 1942.

Les Saint-Josephois sont redevables de leur gentilé à monseigneur Joseph La Rocque ou Larocque (1808-1887), évêque-coadjuteur de Montréal (1852-1860), deuxième évêque de Saint-Hyacinthe (1860-1887).

Quant à Sorel, qui figure dans le nom des municipalités environnantes de Sainte-Anne-de-Sorel, Saint-Pierre-de-Sorel, Sorel, Sainte-Victoire-de-Sorel, il rappelle Pierre de Saurel (1628-1682), capitaine du régiment de Carignan-Salières et concessionnaire, en 1672, de la seigneurie qui portera son nom.

Malgré son peu d’étendue, Saint-Joseph-de-Sorel compte quelques usines qui traitent le fer et d’autres métaux et qui couvrent déjà plus de la moitié de son territoire. La construction navale y a occupé une place importante.

On relève encore de nos jours le blason populaire de Mageux d’Orteils appliqué aux citoyens de l’endroit. À une date indéterminée, les jeunes venus visiter la crèche de Noël de l’ancienne église paroissiale constatent avec stupeur la disparition de quelques doigts de pied de la poupée de cire représentant l’Enfant Jésus, grignotés par des souris. La nouvelle se répandit comme une traînée de poudre et le surnom s’est implanté depuis lors.

Autrefois reconnue pour ses chantiers maritimes, la ville de Saint-Joseph-de-Sorel est aujourd’hui réputée pour ses grandes industries métallurgiques. QIT-Fer et Titane inc. et les Forges de Sorel comptent en effet parmi les plus grandes industries du genre au Canada.

Logo de la ville de Saint-Joseph-de-Sorel

Le logo présenté à la ville de Saint-Joseph-de-Sorel, prend ses sources du nom même de la ville soit le  » s  » et le  » j  » de Saint-Joseph. Les deux lettres sont rattachées par le haut pour créer l’unité, symbole de volonté et d’harmonie.

Sa composition est dominée par des lignes droites qui suggèrent la fermeté sans toutefois négliger la souplesse caractérisée par de légères courbes présentes aux angles du  » logo « .

Le métal est à l’honneur dans l’industrie à Saint-Joseph-de-Sorel. Pour symboliser cet aspect, le bronze a été choisi pour sa noblesse historique et sa couleur inimitable.

Finalement, un ton de rouge, couleur officielle à la ville de Saint-Joseph-de-Sorel, supportera en permanence le nouveau logo. Cette couleur symbolise le dynamisme et la détermination.

Coordonnées de Saint-Joseph-de-Sorel :

700, rue Montcalm
Saint-Joseph-de-Sorel
J3R 1C9.

Téléphone : 450 742-3744.

Site Web de Saint-Joseph-de-Sorel : vsjs.ca.

Pour en apprendre plus :

Rue Montcalm de Saint-Joseph-de- Sorel en 1940. Image libre de droits.
Rue Montcalm de Saint-Joseph-de- Sorel en 1940. Image libre de droits.
Logo de Saint-Joseph-de-Sorel.
Logo de Saint-Joseph-de-Sorel. Source de l’image : Site Web de la ville.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *