Villes et villages

Saint-Ignace-de-Loyola

Saint-Ignace-de-Loyola

Municipalité de Saint-Ignace-de-Loyola

La municipalité de Saint-Ignace-de-Loyola est l’une des municipalités de la Municipalité régionale de comté D’Autray qui fait partie de la région administrative de Lanaudière. Constituée civilement le 11 février 1897, elle recouvre une superficie de 73 kilomètres carrés. La population de la municipalité est de plus de 2 mille Loyoloises et Loyolois.

Au milieu du Saint-Laurent, répartissant son territoire enter quatre îles principales, à 6 kilomètres à l’est de Berthierville, dans la région de Lanaudière, au nord de Sorel, se dresse la petite municipalité de Saint-Ignace-de-Loyola. Se greffent à cette entité territoriale plus de 33 îles dont les plus importantes sont l’île Madame, l’île aux Ours et la Grande Île. La paroisse détachée de La Visitation-de-l’Île-Dupas en 1895 est à l’origine tant de la dénomination du bureau de poste créé en 1896 que de celle de la municipalité de paroisse établie l’année suivante. Comme l’église paroissiale avait été érigée sur l’île Saint-Ignace, on a retenu le nom du fondateur des Jésuites, Ignace (Inigo en espagnol, latinisé en Ignatius) Lopez de Loyola (1491? – 1556), qui institue cette compagnie en 1540. On estime que le gouverneur de Montmagny aurait attribué cette appellation au début du XVIIIe siècle pour rendre hommage au père Le Jeune, jésuite, son contemporain. Variante : Grande-Rivière.

Île-Saint-Ignace

Cette grande île allongée dans l’axe du Saint-Laurent appartient à l’archipel situé à l’entrée du lac Saint-Pierre, à quelques kilomètres en face de l’embouchure de Richelieu. D’origine deltaïque, comme ses voisines, l’île Saint-Ignace est pleine de marécages et d’anciens chenaux plus ou moins colmatés qui indiquent bien qu’elle a fini par regroupe plusieurs anciennes îles. La « Relation des Jésuites de 1637 précise que « Monsieur de Montmagny nomma la grande isle qui correspond à ce fleuve (le Richelieu), du nom de saint Ignace », honorant ainsi Ignace de Loyola, fondateur de la Compagnie de Jésus.

Les documents du temps indiquent qu’une trentaine de familles habitaient l’île en 1721 et que leurs habitations étaient toutes alignées le long du chenal alors appelé des Épouffètes. Les cartes du XVIIIe siècle mentionnent souvent l’île Saint-Ignace, notée également sur la carte de Gale et Duberger en 1795. On trouve quelquefois les mentions d’Île du Massacre et d’Île Saint-Ignace-de-Loyola. Cette île fut, en 1672, avec quelques autres, ajoutée à la seigneurie originellement concédée en 1666 à Pierre de Saurel par l’intendant Talon. Une partie importante des habitants de la municipalité de la paroisse de Saint-Ignace-de-Loyola résident aujourd’hui dans cette île qui attire toujours les pêcheurs et les touristes.

Circuit cyclable : On peut sillonner les campagnes et les villages de la région à vélo et emprunter le bateau passeur La Traverse des îles entre Saint-Barthélemy et La Visitation-de-l’Île-Dupas. L’embarquement du bateau passeur s’effectue à La Visitation-de-l’Île-Dupas et à la Marina Chenal du Nord à Saint-Barthélemy.

Quant à la rampe de mise à l’eau, le stationnement adjacent à la rampe de mise à l’eau municipale est gratuit pour les résidents de Saint-Ignace. Pour se prévaloir de ce service, les citoyens doivent se procurer obligatoirement une vignette à l’Hôtel de ville de Saint-Ignace-de-Loyola durant les heures régulières d’ouverture et en présentant certaines pièces justificatives.

Coordonnées de Saint-Ignace-de-Loyola :

25, rue Laforest
Saint-Ignace-de-Loyola
J0K 2P0

Téléphone : 450 836-3376.

Site Web de la municipalité de Saint-Ignace-de-Loyola : stignacedeloyola.qc.ca.

Voir aussi :

Saint-Ignace de Loyola. Bienvenue.
Bienvenue à la municipalité de Saint-Ignace-de-Loyola. Source de l’image : Site Web de la municipalité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *