Villes et villages

Saint-Herménégilde

Saint-Herménégilde

Municipalité de Saint-Herménégilde

La municipalité de Saint-Herménégilde est située dans les Cantons-de-l’Est, à quelques minutes de Coaticook, à la source de la rivière Moe et au pied du Mont-Hereford. La municipalité fait partie de la municipalité régionale de comté de Coaticook et occupe une superficie de 170 kilomètres carrés. Saint-Herménégilde compte une population d’environ 750 Mégaliennes et Mégaliens.

Le nom de la localité rappelle le saint Herménégilde, fils de Leuvigilde, roi des Visigoths d’Espagne qui vécut dans les années 550. Arien de confession, il fut converti à la religion catholique par son épouse, Indégonde, fille de Sigebert, roi de France. Herménégilde fut martyrisé en 586 et devint saint.

Le village de Saint-Herménégilde naît dans les années 1880. La paroisse de Saint-Herménégilde de Barford est constituée en 1890, alors que la municipalité du village est érigée civilement le 6 mars 1918.

Si vous désirez renouer avec la nature vous pouvez visiter le Marais Duquette et y découvrir de nombreuses espèces de la faune aillée et aquatique. Vous pouvez également faire le plein d’énergie et d’oxygène en empruntant le Sentier Pédestre Neil Tillotson qui mène au sommet du troisième mont le plus élevé en Estrie, soit le Mont Hereford de 864 mètres de hauteur. Le sentier Neil Tillotson est long d’environ 5 kilomètres.

Saint-Herménégilde recense sur son territoire trois lacs: lac Wallace, lac Lippé et lac des Français. Le Tournoi de pêche du lac Wallace est une activité très populaire dans la région.

La magnifique église de pierre qui occupe aujourd’hui le cœur du village, fut érigée selon les plans réalisés par l’architecte Jean-Baptiste Verret, dans le style néo-gothique en 1898.

Depuis 2005, l’événement La tête dans les étoiles qui se tient en été s’est installé dans la municipalité. Il s’agit d’une belle soirée d’astronomie populaire, observation des Perséides au sommet du mont Hereford de 864 mètres de hauteur. Sur place, observation à l’oeil nu, animation, conteur et service de navette. Pour la date, rendez-vous sur le site web de la municipalité.

Pour y arriver, il faut prendre la route panoramique 141.

Coordonnées de Saint-Herménégilde :

776, rue Principale
Saint-Herménégilde
J0B 2W0

Téléphone : 819 849-4443

Site Internet de Saint-Herménégilde : st-hermenegilde.qc.ca.

Historique de Saint-Herménégilde

Constituant le plus vaste territoire de la MRC de Coaticook avec ses 170 kilomètres carrés, Saint-Herménégilde s’insère entre East Hereford et Saint-Mathieu-de-Dixville, à une quinzaine de kilomètres à l’est de Coaticook, en Estrie. Le ruisseau Leach et le lac Wallace constituent les deux entités hydrographiques majeures de ce territoire borné au sud par la frontière qui sépare le Québec de l’État du Vermont.

Cet espace est caractérisé par la présence de plateaux, de vallons, de montagnes, en bordure des Appalaches.

Les lieux ont commencé à être véritablement habités en 1856 avec l’ouverture d’une mission, devenue la paroisse de Saint-Herménégilde en 1890. Celle-ci est à l’origine de la dénomination du bureau de poste ouvert en 1971 et de la municipalité du village homonyme instituée en 1918, pour former l’entité municipale actuelle.

On croit généralement que le prénom d’un des premiers habitants canadiens-français, qui ont rapidement suivi les Loyalistes installés là vers 1850, aurait été retenu pour identifier l’endroit. Son saint patron, Herménégild (e), était un prince wisigoth du VIe siècle, fils du roi Léovigild ou Liuvigild d’Espagne. Son père, partisan de l’arianisme, l’aurait mis à mort en 586 parce qu’il ne voulait pas adhérer à la croyance de ses ancêtres. Étant donné que le prénom Herménégilde est couramment déformé en Mégile, les autorités municipales locales devaient consacrer le gentilé Mégilien en 1986. On recourait anciennement à la dénomination de Saint-Herménégilde-de-Barford, allusion manifeste à l’inclusion partielle de la municipalité dans le canton de Barford.

St-Herménéglide

St-Herménégilde. Photo : P19

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *