Villes et villages

Saint-Gilbert

Saint-Gilbert

Municipalité de Saint-Gilbert

Constituée civilement le 27 avril 1893, la petite municipalité de paroisse de Saint-Gilbert ne regroupe que 350 Gilbertaines et Gilbertains et se déploie sur une superficie de plus de 37 kilomètres carrés. À mi-chemin entre Trois-Rivières et Québec, cette municipalité fait partie de deux douzaines municipalités de la Municipalité régionale de comté de Portneuf, située dans la région administrative de la Capitale-Nationale.

À quelque 25 kilomètres au nord-ouest de Donnacona et à 8 kilomètres au nord de Deschambault dans Portneuf, on retrouve la municipalité de la paroisse de Saint-Gilbert, bornée au nord-ouest par la rivière Sainte-Anne. Comme Gilbert Frenette, un pionnier, avait fait don du terrain sur lequel l’église paroissiale devait être bâtie, on a sanctifié son prénom pour identifier la paroisse érigée canoniquement et civilement en 1893. Le saint remémoré est probablement Gilbert de Sempringham (vers 1803-1189) dont la fête est célébrée le 4 février, étant donné que l’érection canonique est survenue le 13 février 1893. Ce religieux anglais a établi l’ordre des Gilbertines (1131) et celui des Gilbertins (1147), ce dernier étant supprimé en 1538 par Henri VIII.

La plupart des premiers pionniers de l’endroit venaient de Deschambault et du Cap-Santé, tous deux étant des villages avoisinants. À la recherche de terres à défricher, à fertiliser et d’ensemencer, ces colons devaient s’infiltrer à travers les bois pour se rendre à leur terre car il n’y avait pas de sentier pour s’y rendre.

Détachée de Saint-Alban et de Saint-Joseph-de-Deschambault, la paroisse a également donné son nom à la municipalité et au bureau de poste créés en 1893. Enfin, on en tirera l’appellation Gilbertain qui identifie collectivement les citoyens de Saint-Gilbert.

La municipalité possède deux splendides monuments représentant le Sacré-Cœur et le Calvaire du Christ ainsi qu’une grotte de la Vierge. La construction du premier monument a été possible grâce à l’initiative de Monsieur l’Abbé Rosario Pouliot qui a dressé les plans et recueilli les fonds nécessaires à son implantation. Ce monument n’aurait pas vu le jour sans l’aide financière de Messieurs Israël Paquin et Achille Lefebvre. On peut apercevoir ce monument près de l’entrée de l’église.

Le second monument est un don de Monsieur Arthur Morissette. L’on peut apercevoir au bas du monument une inscription latine qui signifie « Salut, Ô Croix, Notre Unique Espérance ». Il veille toujours sur nous, il s’assure que l’on puisse dormir en paix.

Pour souligner l’arrivée du nouveau millénaire, deux familles ont fait don d’une grotte dédiée à la Vierge Marie qui a été bénite à la fête de l’Assomption le 15 août 2000.

L’agriculture et le travail en forêt dominent l’économie locale, complétée par la présence de belles érablières artisanales dans son vaste milieu forestier. En fait, avec un vaste milieu forestier, il n’est pas surprenant de voir Saint-Gilbert comme un pilier important dans l’industrie du bois. Le moulin à scie construit au 19e siècle, s’est transformé graduellement pour devenir de 1947 Éloi Moisan inc., qui génère des retombées économiques intéressantes pour toute la région de Portneuf.

Par ailleurs, les fermes de Saint-Gilbert sont de belles propriétés où la terre est fertile et idéale pour tous les types de culture. Les agriculteurs d’ici comptaient historiquement sur la culture du foin et des autres céréales alors que maintenant ils vivent de la production laitière et de l’élevage du bovin de boucherie.

Saint-Gilbert est reconnu dans la région par le Festival de la Pétanque, où plusieurs équipes locales disputent les prix et qui se déroule durant la première fin de semaine de juillet.

Coordonnées de Saint-Gilbert :

110, rue Principale
Saint-Gilbert
G0A 3T0

Téléphone : 418 268-8194.

Site Web de la municipalité de Saint-Gilbert : municipalite.saint-gilbert.qc.ca.

Première église construite et le premier presbytère construit en 1894. Photographie de l'époque, image libre de droits.
Première église construite en 1893 et le premier presbytère construit en 1894. Photographie de l’époque, image libre de droits.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *