Villes et villages

Saint-Gabriel-Lalemant

Saint-Gabriel-Lalemant

Municipalité de Saint-Gabriel-Lalemant

Implantée à une quinzaine de kilomètres à l’est de La Pocatière, au sud de Saint-Pacôme, la municipalité de Saint-Gabriel-Lalement occupe une modeste partie de la Municipalité régionale de comté de Kamouraska, dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent. Cette municipalité s’étend sur un territoire de 79 kilomètres carrés et regroupe un peu plus de 700 Gabrielloises et Gabriellois.

La rivière Ouelle fait une brève incursion dans la portion ouest du territoire qui occupe un vaste plateau incliné vers le nord et le sud-ouest.

Détachée de Saint-Pacôme et du canton d’Ixworth en partie, la paroisse de Saint-Gabriel-Lallement, érigée en 1938, donnera son nom à la municipalité, établie civilement le 27 mai 1939. Cette dernière demeure la plus jeune municipalité de la région de Kamouraska.

La graphie Lallemant fera l’objet d’une correction au cours des années 1980, afin de la rendre conforme au patronyme de Gabriel Lalemant (1610-1649) que le nom municipal rappelle ; toutefois, la dénomination usuelle demeure la forme abrégée Saint-Gabriel. Ce jésuite s’embarque pour Québec en 1646 et subira le martyre en compagnie du Père Jean de Brébeuf, affreusement torturé par les Iroquois, devenant ainsi l’un des Saints-Martyrs canadiens dont la canonisation surviendra en 1930.

Anciennement, on pouvait recueillir le blason populaire d’Allemands accolé aux citoyens, suggéré aisément par Lalemant, rapprochement qui pourrait expliquer le redoublement de la consonne « l ».

Même si l’histoire de cette municipalité se révèle récente, il faut se rappeler que le territoire reçoit son premier couple de résidents dès 1801, soit Pierre Therriault et son épouse. On estime que c’est en son honneur que l’endroit portait jadis la dénomination de Village Saint-Pierre (vers 1825), précédée de celle de Bois-Brûles, évoquant probablement quelque incendie de forêt ou feu d’abattis. Plus tard, il prit aussi le nom de Lac-Saint-Pacôme. Jadis axée sur l’agriculture et le travail en forêt, l’économie de Saint-Gabriel-Lalement repose désormais sur l’agriculture et l’exploitation de quelques érablières. En 1930, un club de course de chiens était institué en cet endroit.

L’endroit est reconnu aussi par ses belles érablières qui offrent l’opportunité de dégustation des produits d’érable aux temps des sucres. On y trouve également des vergers de pommetiers. Dans les forêts, on peut observer un grand nombre d’oiseaux, mais aussi les orignaux, chevreuils, renards, chevaux, et autres animaux si présents dans notre quotidien

Le journal Le Gabriellois, une publication mensuelle, informe les citoyens de la municipalité sur toutes les nouvelles importantes.

Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska

Le Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska est un projet de développement territorial rassemblant les municipalités de Saint-Onésime-d’Ixworth, Saint-Gabriel-Lalemant, Mont-Carmel, Sainte-Hélène, Saint-Bruno-de-Kamouraska, Saint-Joseph-de-Kamouraska et Saint-Alexandre-de-Kamouraska. Le territoire couvert par le parc comprend aussi les deux Territoires non organisés, celeux du Petit-Lac-Sainte-Anne et Picard. Le projet est mené à bien sous la responsabilité de la MRC de Kamouraska. Le Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska vise l’épanouissement des activités économiques de nature touristiques, récréatives, culturelles, énergétiques que celles du prélèvement de la matière ligneuse. On veut jeter les bases structurantes d’un nouveau développement socioéconomique en faveur d’entreprises, d’organisations et des résidents des municipalités du haut-pays.

Coordonnées de Saint-Gabriel-de-Lalement :

12, avenue des Érables
Saint-Gabriel-Lalemant
G0L 3E0

Téléphone : 418 852-2801.

Site Web de la municipalité de Saint-Gabriel-de-Lalemant : saintgabriellalemant.qc.ca.

Parc-école, construit en 2010. Source de la photographie : Site Web de la municipalité de Saint-Gabriel-Lalemant. Image libre de droits.
Parc-école, construit en 2010. Source de la photographie : Site Web de la municipalité de Saint-Gabriel-Lalemant. Image libre de droits.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *