Villes et villages

St-Étienne-Bolton

St-Étienne-Bolton

Village de Saint-Étienne-de-Bolton dans l’Estrie

Saint-Étienne-de-Bolton est l’un des plus petits villages de la Municipalité régionale de comté de Memphrémagog (région administrative de l’Estrie), habité par cinq cents Stéphanoises et Stéphanois et s’étendant sur un territoire de cinquante kilomètres carrés.

Les premiers colons viennent s’établir ici dans les années 1840, quand des Canadiens français commencent à s’installer dans les Cantons de l’Est. Les premiers noyaux francophones se forment dans les comtés de Shefford et de Brome, mais le village n’arrive jamais à progresser d’une façon vertigineuse.

Dès 1842, des missionnaires venus de Saint-Césaire et de Montréal visitent la région fréquemment. La paroisse est érigée canoniquement en 1872, au moment où le village atteint presque cent résidents catholiques.

Le presbytère de Saint-Étienne fut construit en 1862 et de Saint-Étienne, les prêtres résidents desservaient ainsi Mansonville et Eastman à partir de 1894, ainsi qu’Austin et Bolton-Sud.

La municipalité est érigée civilement en 1939. Le nom de Saint-Étienne-de-Bolton est donné en l’honneur du premier curé de la paroisse, l’abbé Étienne-Hippolyte Hicks.

Comme un peu partout dans les Cantons de l’Est, à Saint-Étienne-de-Bolton on trouve des belvédères aux panoramas éblouissants et des vallées intensément paisibles.

Les amateurs de sport et les amants de la nature apprécient ce village pour les opportunités de jouir d’une nature bucolique et de pratiquer des sports tant l’été que l’hiver.

Historique de Saint-Étienne-de-Bolton

Située à quelques kilomètres d’Eastman plus au nord, bornée à l’est par la rivière Missisquoi-Nord, à 10 kilomètres à l’ouest de Magog, la municipalité de Saint-Étienne-de-Bolton trône tout près du mont Foster en Estrie. Tout comme le bureau de poste établi en 1865, cette entité municipale détachée de Bolton-Est en 1939, tire son appellation de la paroisse fondée en 1851 et érigée canoniquement en 1872. En retenant cette dénomination, on a voulu rendre hommage à l’abbé Étienne-Hippolyte Hicks (1823-1889), curé de Saint-Grégoire-d’Iberville (1849-1850), de Saint-Roch-de-l’Achigan (1855-1857) et premier curé de paroisse en 1867.

En ce qui concerne Bolton, il s’agit du nom du canton proclamé en 1797, qui évoque, soit une ancienne ville manufacturière de l’Angleterre, Bolton Le Moors, couramment dénommée Bolton, et située à 15 km de Manchester dans le Lancashire, soit Hary 6e et dernier duc de Bolton (1719-1794). Les premiers colons stéphanois venaient de la Vallée-du-Richelieu et se sont installés à cet endroit vers 1820.

Coordonnées de Saint-Étienne-de-Bolton :

9, rang de la Montagne
Saint-Étienne-de-Bolton
Québec
J0E 2E0

Téléphone : 450-297 3353.

Site Web de Saint-Étienne-de-Bolton : sedb.qc.ca.

Saint-Étienne-de-Bolton

Vue générale de Saint-Étienne-de-Bolton. Photo : sedb.qc.ca.

1 commentaire

  1. DUTEYRAT CHIAZZA CATHERINE dit :

    Bonjour,
    Je fais des recherches généalogiques, pourriez-vous me dire, si il est possible d’avoir accès à des archives concernant les premiers colons?
    Je vous souhaite une très belle journée, merci d’avance, bien cordialement,
    Catherine.

Vous devez vous enregistrer pour ajouter un commentaire Login

Laissez un commentaire