Villes et villages

Saint-Dominique

Saint-Dominique

Municipalité de Saint-Dominique

Constituée civilement le 1er juillet 1855, Saint-Dominique est située dans la région administrative de la Montérégie, faisant partie de la municipalité régionale de comté des Maskoutains. Aujourd’hui, cette municipalité regroupe un peu moins de 3 mille Dominiquoises et Dominiquois et occupe une superficie de 71 kilomètre carrés.

Érigée sur un plateau intermédiaire entre la vallée du Richelieu et l’Estrie, Saint-Domingue, souvent désignée comme Saint-Domingue-de-Bagot, se situe à 9 km au sud-est de Saint-Hyacinthe, entre Sainte-Rosalie et Saint-Pie en Montérégie. C’est sous le nom de Saint-Dominique qu’a été canoniquement en 1833, la paroisse qui allait donner son nom au bureau de poste ouvert en 1853 sous l’appellation de Saint-Domingue, devenue Saint-Domingue-de-Bagot, à compter de 1876. Quant à l’actuelle municipalité issue de la fusion, en 1969, des municipalités de la paroisse (1845) et du village de Saint-Domingue (1914), elle n’a pas retenu le nom de la division de recensement dans laquelle elle prenait place.

Celle-ci est ainsi identifiée en l’honneur de sir Charles Bagot (1781-1843), gouverneur en chef du Canada-Uni de 1841 à 1843.

Pour ce qui est de Saint-Domingue, il s’agit du choix dénominatif du troisième seigneur de Saint-Hyacinthe de 1798 à 1814. Hyacinthe-Marie Delorme, né en 1777, qui désirait ainsi honorer la mémoire de son beau-frère, Dominique Debartzch, de même que celle de son neveu, Pierre-Dominique Debartzh (1782-1846), qui reçoit, en 1811, une part de la seigneurie de Saint-Hyacinthe. Or, d’après les documents d’érection de la paroisse, il semble qu’un important rang double existait déjà vers 1833 et portait le nom de Saint-Domingue, lequel a également pu inspirer le nom de la paroisse. Les Dominiquois, descendants de gens venus de Saint-Hyacinthe, de Saint-Denis, de Saint-Charles, de Saint-Antoine et de Saint-Marc-sur-Richelieu vers 1800, ont reçu le surnom de Côtes parce qu’il y a abondance de voies en pente localement. Anciennement, l’exploitation de la pierre calcaire y était fort lucrative.

Un espace boisé – le Boisé de la crête – fait la fierté des Dominiquois. Ce site  met à la disposition des gens de sentiers aménagés où il est possible de s’adonner à la randonnée pédestre toute l’année. Il est possible de parcourir les sentiers à vélo pendant la saison estivale.

Des tables de pique-nique sont à votre disposition à l’entrée du site ainsi qu’en bordure de certains sentiers. Des poubelles sont aussi disponibles afin de préserver la propreté du site.

En saison hivernale, des pistes de ski de fond et de raquette sont  aménagées et entretenues sur le site.

La municipalité publie son journal « Le Dominiquois » qui paraît une fois par mois et qui tient les résidents au courant des nouvelles de Saint-Domingue.

Coordonnées de la municipalité de Saint-Dominique :

467, rue Deslandes
Saint-Dominique
J0H 1L0

Téléphone : 450 774-9939.

Site Internet de la municipalité de Saint-Dominique : st-dominique.ca.

Hôtel de ville de la municipalité de Saint-Dominique. Source de l'image : Site Web de la municipalité.
Hôtel de ville de la municipalité de Saint-Dominique. Source de l’image : Site Web de la municipalité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *