Villes et villages

Saint-Cyprien-de-Napierville

Saint-Cyprien-de-Napierville

Municipalité de Saint-Cyprien-de-Napierville

Constituée civilement le 1er juillet 1955, la municipalité de Saint-Cyprien-de-Napierville est située dansa la municipalité régionale de compté des Jardins-de-Napierville, dans la région administrative de la Montérégie. Cette municipalité se déploie sur une superficie de 98 kilomètres carrés et regroupe plus de 2 mille Cypriotes.

Arrosée par les eaux de la rivière L’Acadie, Saint-Cyprien-de-Napierville, dont le territoire circonscrit celui de Napierville, se situe à 15 km au nord de Saint-Bernard-de-Lacolle, en Montérégie. La paroisse établie comme mission en 1823 et érigée canoniquement en 1831, qui est à l’origine de cette municipalité, portait le nom de Saint-Cyprien-de-De-Léry, comme la municipalité créée en 1845 et abolie en 1847.

Celui-ci lui venait, en partie, de sa situation géographique dans la seigneurie de Léry, concédée à Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry, le 6 avril 1733. Pour ce qui est du constituant Saint-Cyprien, il se veut probablement un rappel de la vie héroïque de Thascius Caecilius Cyprianus, écrivain latin du IIIe siècle, auteur, entre autres, de Lettres, de Des faillis (De lapsis) et de De l’unité de l’Église (De cathoicae Ecclesiae unitate), mort martyr en 258. Évêque de Carthage, il démontra une grande indulgence envers les chrétiens de son époque forcés de renoncer à leur foi par crainte du martyre.

L’élément Napierville, qui ne figurait pas dans l’appellation originelle de la municipalité rétablie en 1855, a été rajouté en 1987 afin de pallier toute ambiguïté suscitée par l’existence de deux autres municipalités répondant au nom de Saint-Cyprien, dans Rivière-du-Loup et dans Dorchester. Il fait allusion à la vente de la seigneurie de Léry, en 1765, à Gabriel Christie (1722-1799), qui la lègue en héritage à son fils, Napier Christie Burton, lieutenant général de l’armée anglaise mort en 1835.

Aujourd’hui Saint-Cyprien-de-Napierville possède un secteur résidentiel situé en bordure de son terrain de golf de même que deux parcs de maisons modulaires. Le secteur résidentiel de la municipalité poursuit son expansion. Il a vu le jour aux limites du village de Napierville et s’est, par la suite, développé aux abords du terrain de golf. Subdivisé en terrains vastes dont la superficie moyenne est de 1 400 mètres carrés, le territoire contient des maisons unifamiliales de type bungalow et cottage qui sont desservies par les services d’aqueduc et d’égout.

La zone agricole de la localité comprend plusieurs résidences unifamiliales isolées généralement rattachées à une ferme et c’est là que l’on retrouve les plus anciennes résidences de Saint-Cyprien-de-Napierville, dont certaines sont centenaires et procurent un cachet remarquable au paysage rural de la municipalité.

Les deux parcs de maisons modulaires comprennent plusieurs résidences permanentes desservies par un réseau d’égout et d’aqueduc ainsi qu’un terrain de camping saisonnier.

La municipalité compte plusieurs emplacements commerciaux sur son territoire qui sont principalement situés le long de la montée Douglass entre l’autoroute 15 et le village de Napierville, sur la Place Lamoureux, ainsi qu’à l’entrée du rang Saint-André à l’intersection de la montée Douglass.

Les grands terrains situés le long de la montée Douglass, déjà occupés par plusieurs commerces de service de moyennes et de grandes surfaces, sont des sites de choix pour les services professionnels, les commerces de vente au détail et les petits centres commerciaux en raison de l’achalandage de la circulation de transit qui s’y effectue.

La Place Lamoureux, pour sa part, est un excellent site pour l’implantation de commerces reliés à l’entreposage, à la vente en gros et aux commerces reliés au transport en raison de sa proximité avec l’autoroute 15.

À l’intersection de la montée Douglass et du rang Saint-André, la proximité de l’autoroute 15 est également stratégique pour les commerces qui sont reliés au transport et à la réparation de véhicules moteur de même que pour l’implantation d’établissements reliés à la restauration, à l’hébergement et aux stations de service.

Quelques commerces essentiellement liés à l’agriculture, au transport et à l’excavation se sont implantés en zone agricole le long de la route 219, sur le chemin Louis Cyr, sur le rang des Patriotes et sur le rang Saint-André.

Coordonnées de la municipalité de Saint-Cyprien-de-Napierville :

121, rang Cyr
Saint-Cyprien-de-Napierville
J0J 1L0

Téléphone : 450 245-3658.

Site Web de Saint-Cyprien-de-Napierville : st-cypriendenapierville.com.

Maison Nathaniel-Douglass. Source de l'image : commons.wikimedia.org/wiki/File:Maison_Nathaniel-Douglass.jpg. Auteur : Cantons de l'Est.
Maison Nathaniel-Douglass. Source de l’image : commons.wikimedia.org/wiki/File:Maison_Nathaniel-Douglass.jpg. Auteur : Cantons de l’Est.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *