Villes et villages

Saint-Bernard-de-Michaudville

Saint-Bernard-de-Michaudville

Municipalité de Saint-Bernard-de-Michaudville

La municipalité de Saint-Bernard-de-Michaudville fait partie de la municipalité régionale de comté des Maskoutains qui fait partie à son tour de la région administrative de la Montérégie. Cette municipalité, constituée civilement le 31 août 1908, se déploie sur un territoire de plus de 65 kilomètres carrés. Elle regroupe environ 600 Bernigeoises et Bernigeois.

Le 31 août 1908, à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Saint-Hyacinthe, la paroisse de Saint-Bernard, érigée canoniquement depuis peu par suite du démembrement des paroisses de L’Immaculée-Conception-de-Saint-Ours, de Saint-Jude et de Saint-Denis-de-la-rivière-Chambly (Rivière Richelieu), devenait paroisse civile.

Le territoire accédait alors automatiquement au statut de municipalité de paroisse avec le nom de municipalité de la Partie sud de la paroisse de Saint-Bernard, le reste du territoire de la paroisse ayant été rattaché à une municipalité limitrophe.

En 1935, on procédait à nouveau à une modification dénominative en conservant Saint-Bernard-Partie-Sud, même si on recourait parfois à l’appellation Saint-Bernard-de-Michaudville, nom d’un village du territoire conservé à des fins postales. Le bureau de poste, créé en 1909, porte le nom de Michaudville, tiré de celui d’un rang de la seigneurie de Saint-Ours où la localité a été érigée. Cette municipalité de la Montérégie, encadrée par Saint-Jude à l’est et Saint-Ours à l’ouest, porte le nom de monseigneur Alexis-Xyste Bernard (1847-1923), l’évêque de Saint-Hyacinthe, à compter de 1906, dont Saint-Bernard constituait la première paroisse qu’il érigeait canoniquement en 1908. Il s’est surtout fait connaître en qualité d’éditeur des Mandements, lettres, pastorales et circulaires des évêques de Saint-Hyacinthe (1888-1899), qui comptent neuf volumes.

De nos jours, Saint-Bernard-de-Michaudville est devenue une municipalité énergique de par ses citoyens et citoyennes qui s’activent avec tout leur cœur au mieux-être de toute la communauté.

Constituée par un terrain plat et dépourvue de lacs et de rivières, Saint-Bernard-de-Michaudville n’offre guère un site avantageux pour le tourisme. Par contre, elle possède des terres faisant partie des plus fertiles du Québec, des boisés qui forment une partie considérable de notre paysage, une nature, un milieu de vie exceptionnel et merveilleux.

Au cœur de la réalité rurale du Québec d’aujourd’hui, les défis sont nombreux pour cette petite population, qu’elle soit ou non à proximité des grands centres (à la distance d’environ 35 kilomètres), et même de la métropole montréalaise.

Les hausses constantes des dépenses d’entretien, la baisse des revenus de la dîme et le vieillissement des pratiquants, ont obligé les Bermigeois à revoir l’utilisation de l’église paroissiale afin de pouvoir conserver ce joyau de leur patrimoine. Plusieurs activités de financement se sont développées, un comptoir familial ouvre ses portes en 1992 et la nef de l’église a été réaménagée en salle communautaire pour les soirées récréatives, le culte, les spectacles, les festivals…

Au niveau des loisirs et de la culture, la municipalité possède une bibliothèque, un centre Internet, une maison des jeunes, un centre de loisirs, une patinoire extérieure, un terrain de balle, un parc et une banque impressionnante de généreux bénévoles qui voient au bon déroulement de tous ces services et à l’organisation des diverses activités.

Coordonnées de la municipalité de Saint-Bernard-de-Michaudville :

390, rue Principale
Saint-Bernard-de-Michaudville
J0H 1C0

Téléphone : 450 792-3190.

Site Internet de la municipalité de Saint-Bernard-de-Michaudville : saintbernarddemichaudville.qc.ca.

Enfants devant l’école du village, 1927
Enfants devant l’école du village, 1927. Source de l’image : Site Web de la municipalité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *