Villes et villages

Saint-Benoît-du-Lac

Saint-Benoît-du-Lac

Abbaye St-Benoît-du-Lac

L’abbaye de Saint-Benoît-du-Lac possède le statut de municipalité dans la MRC de Memphrémagog, Région administrative de l’Estrie. On peut parler de la population de la municipalité de Saint-Benoît-du-Lac qui comprend environ cinquante personnes, mais il s’agit des pères et frères du monastère du même nom qui ont décidé de consacrer toute leur vie à Dieu et y vivent.

La municipalité ou plutôt l’Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac se trouve à deux kilomètres du village d’Austin, sur la rive ouest du lac Memphrémagog. Les membres de cette fraternité sont appelés Bénédictins et depuis des siècles, les frères de cet ordre mènent une vie contemplative qui est consacrée à la recherche de Dieu, à la prière et au travail, en plus d’une vie religieuse très intense. Ainsi, chaque jour, ils se réunissent à sept reprises pour célébrer divers offices religieux.

Au fait, les moines vivent d’après la règle de Saint-Benoît de Nursie (480 – 547) et selon les constitutions de la congrégation monastique de Solesmes en France

C’est en 1912 que Dom Paul Vannier Bellot, moine français architecte de renommée internationale, débarque au Québec afin de trouver un nouveau site pour les Bénédictins, chassés de leur abbaye de Normandie, en France. La même année, Dom Vannier achète le terrain sur lequel l’abbaye sera érigée.

Le style de Dom Paul se caractérise par par la recherche de la parfaite harmonie dans la nature et les lois géométriques. S’y sont ajoutés plus tard, selon les plans de Dom Claude Côté (1909 – 1986), une hôtellerie ainsi qu’un soubassement et le clocher de l’église abbatiale.

En 1935, le monastère obtient le statut de prieuré conventuel, c’est-à-dire qu’il obtient le statut d’une maison autonome. En 1941, après deux ans de travaux, le convent est construit avec du granit de Stanstead et béni.

Plus tard, l’hôtellerie, la crypte de l’église et le clocher ont été construits. En 1952, le monastère est érigé en abbaye. Enfin, en 1994, l’église abbatiale est érigée d’après les dessins de l’architecte montréalais Dan S. Hanganu.

Les moines vivent selon la règle monastique rédigée par Saint Benoît, retirés du monde, cherchant Dieu dans l’office liturgique, dans l’oraison, nourris par la méditation de l’Écriture et dans le travail quotidien, en communauté et sous la direction paternelle d’un abbé.

À Saint-Benoît, les Bénédictins tiennent une hôtellerie. Ils font l’élevage de bovins charolais et exploitent deux vastes vergers dont les fruits servent à la production de compote et de cidre. Ils ont aménagé également une fromagerie.

Le public peut visiter l’Abbaye (consulter l’excellent site internet de l’Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac qui porte sur la vie des Bénédictins, sur Saint Benoît, sur l’historique du monastère).

abbaie st benoit

Photo de l’Abbaye Saint-Benoït-du-Lac offerte par : © cantonsdelest.com.

Coordonnées de l’Abbaye Saint-Benoît :

Saint-Benoît-du-Lac
J0B 2M0

Téléphone : 819 843 4080

Télécopieur : 819 868 1861

Site internet de l’Abbaye St-Benoît-du-Lac : st-benoit-du-lac.com.

Historique de la municipalité de Saint-Benoît-du-Lac

Le véritable initiateur de cette municipalité originale du Québec est l’abbé Joseph-Eugène Laferrière, né en 1874.

Professeur au Séminaire de Saint-Hyacinthe, il se fait l’ardent promoteur de l’établissement des Bénédictins au Québec, à la suite d’une visite, en 1911, chez les moins de Saint-Wandrille à Dongelberg (Belgique). Dom Paul Vannier arrive en 1912 et commande les plans d’une abbaye. Le réputé dom Bellot, moine architecte de Solesmes, près de Cambrai, s’acquittera de cette tâche.

En 1941, le monastère implanté à environ 60 km de Granby, sur un territoire circonscrit par la municipalité du canton de Magog et celle d’Austin, était terminé et devint une abbaye en 1952. La municipalité du canton de Magog et celle d’Austin, était terminé et devint une abbaye en 1952. La municipalité ayant été érigée en 1939, le territoire relevait auparavant d’Austin. De nos jours, elle ne dispose d’aucune organisation municipale et est administrée par une corporation formée des pères bénédictins.

Elle prend la « relève » de la paroisse érigée canoniquement en 1914, devenue prieuré en 1929. Le nom de ce lieu célèbre rappelle saint Benoît de Nursie (vers 480 – vers 547), fondateur de l’ordre des Bénédictins et frère jumeau de sainte Scolastique. Il établit, vers 529, l’abbaye du Mont-Cassin en Italie et demeure vénéré comme le patriarche des moines d’Occident. En août 1958, saint Benoît a été proclamé père de l’Europe et patron de l’Occident.

Quant au constituant Lac, il souligne la proximité du lac Memphrémagog, sur la rive ouest duquel la municipalité a été implantée à environ 5 km de Bolton-Est. Les activités des moines sont partagées entre l’agriculture et leurs tâches religieuses. On y fabrique de réputés fromages. L’abbaye, lieu de retraite et de silence, est largement fréquentée par nombre de personnes en quête de ressourcement personnel. Le chant grégorien, interprété suivant la tradition de Solesmes, y est toujours à l’honneur pendant les offices.

1 commentaire

  1. Bonjour
    J’aimerais connaitre la personne responsable pour le projet de traitement des eaux usées. J’ai vu l’annonce de la subvention et je suis persuadé que je peux vous donner un bon coup de pouce pour ce projet.
    Pouvez-vous communiquer avec moi.
    Salutations
    Patrick Riendeau
    514 891 9151

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *