Villes et villages

Saint-Alexis-de-Montcalm

Saint-Alexis-de-Montcalm

Municipalité de Saint-Alexis-de-Montcalm

La municipalité de Saint-Alexis, considérée comme l’une des quatre municipalités de la Nouvelle-Acadie. est située à 30 minutes de Montréal dans la région administrative de Lanaudière, faisant partie de la Municipalité régionale de comté de Montcalm, les Alexinois et Alexinoises (la municipalité regroupe environ 1400 résidents) sont fiers de vous accueillir sur son merveilleux territoire dont la superficie totale est de plus de 43 kilomètres carrés

Historiquement, de par sa première fonction agricole où l’on retrouve de grandes fermes d’exploitation céréalière et maraîchère, on y retrouve également des fermes de production porcine, laitière, avicole et sans oublier l’acériculture accompagnée de ses érablières commerciales.

Après la création de la paroisse de Saint-Alexis, en 1851, dans le haut de la seigneurie Saint-Sulpice (fief Bayeul et Mariel), une municipalité de paroisse devait être érigée, en 1855, dans les hautes terres de la plaine du Saint-Laurent, à une vingtaine de kilomètres au nord de Saint-Roch-de-l’Achigan, dans la région de Lanaudière, à même le territoire de Saint-Jacques.

La dénomination retenue, également attribuée au bureau de poste établi en 1855 et qui prendra l’appellation de Saint-Alexis-de-Montcalm en 1876, rend hommage au chanoine Alexis-Frédéric Truteau (1808-1872).

Celui-ci, ordonné en 1830 par monseigneur Jean-Jacques Lartigue, occupe la fonction de chancelier de monseigneur Ignace Bourget, de 1847 à 1872, et il fixera les limites de la paroisse en 1852. Surnommé le bon père Truteau, il devint célèbre en raison de son rôle dans l’affaire Guibord. Il refusa, en effet, la sépulture chrétienne à Joseph Guibord, dit Archambault (1809-1869) en raison d’un décret romain obtenu par monseigneur Bourget contre l’Institut canadien auquel appartenait Guibord. Une décision du juge Mondelet, en 1870, obligera le curé Rousselot et les marguilliers de Notre-Dame-de-la-Montréal ainsi que le chanoine Truteau à revenir sur leur décision et à permettre la translation des restes de Guibord au cimetière catholique de la Côte-des-Neiges. Des Acadiens se sont installés sur le territoire vers 1795, en provenance de L’Assomption, à travers un grand nombre de petites éminences. De nos jours, de magnifiques érablières font la renommée de Saint-Alexis.

Tout comme pour le bureau de poste qui dessert la municipalité, on utilise localement la dénomination courante Saint-Alexis-de-Montcalm. Cette dernière précision identifie l’ancienne division de recensement et le comté municipal, héritier lui-même du comté électoral créé en 1853. Elle célèbre le souvenir de Louis-Joseph de Montcalm, marquis de Montcalm et seigneur de Saint-Veran (1712-1759), mort à la bataille des Plaines d’Abraham.

La municipalité actuelle a été constituée civilement le 19 décembre 2012, comme résultat de la fusion de la municipalité de la paroisse de Saint-Alexis (constituée le 16 novembre 1920) et de la municipalité du village de Saint-Alexis (constituée le 1er juillet 1855).

L’un des événements les plus connus pour les résidents de Saint-Alexis et de toute la région de la Nouvelle-Acadie de Lanaudière est sans aucun doute le Festival acadien Nouvelle-Acadie qui se célèbre en août de chaque année et qui est fêté à Saint-Alexis, Saint-Jacques, Saint-Liguori et Sainte-Marie-Salomé, les quatre municipalités formant la région généralement appelée Nouvelle-Acadie.

Coordonnées de la municipalité de Saint-Alexis de Montcalm :

258, rue Principale, local 100
Saint-Alexis
J0K 1T0

Québec

Téléphone : 450 839-7277.

Site Web de la municipalité de Saint-Alexis : st-alexis.com.

Pour en apprendre plus sur :

Armoiries de Saint-Alexis-de-Montcalm.
Armoiries de Saint-Alexis-de-Montcalm.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *