Villes et villages

Routhierville

Routhierville

Territoire Non Organisé de Routhierville

Routhierville est un territoire non organisé qui fait partie de la Municipalité régionale de comté de La Matapédia, située dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent. Ce territoire s’étend sur une vaste superficie de 643 kilomètres carrés et on y compte 4 (quatre!) résidents.

Le TNO de Routhierville est composé de deux hameaux : le hameau de Routhierville et le hameau de Milnikek. Au total, on y compte une dizaine de bâtiments.

Située sur la route 132, Routhierville fait partie de la région touristique de la Gaspésie dans la sous-région touristique de la vallée de la Matapédia.

Ce TNO est situé à 690 kilomètres de Montréal à 460 kilomètres au nord-est de Québec et à 360 kilomètres à l’ouest de la ville de Gaspé, à140 kilomètres de Rimouski, à 110 kilomètres de Mont-Joli, à 105 kilomètres de Matane, à 45 kilomètres d’Amqui, à 40 kilomètres de Matane et de Saint-François-d’Assise,  à 30 kilomètres de Saint-André-de-Restigouche.

La mission Saint-Robert fut fondée sur ce territoire en 1908 et son territoire couvrait une partie des cantons de Milnikek et Assemetquagan.

La localité s’appelait autrefois Assemetquagan ce qu’en langue micmac signifie qui apparaît dans un détour. Ce terme est emprunté à la rivière Assemetquagan. Le toponyme Routhierville honeure un chef de gare locale nommé Alphonse Routhier. En fait, au temps de la colonisation, la vie des gens tournait autour de cette gare, construite en 1878, et de la pêche au saumon.

En 1914, M. Routhier obtient la construction d’une route qui gravit la montagne et une douzaine de familles de colons s’établissent dans la petite colonie,

L’attrait patrimonial de Routhierville est le pont couvert de Routhierville qui enjambe la rivière Matapédia sur le Chemin de Routhierville. D’une longueur de 78,53 mètres et une largeur de 6,32 mètres, ce pont en bois construit en 1931 à l’initiative de M. Routhier relie la localité au boulevard Perron. Il a été classé Monument historique par le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, en 2009. Le pont couvert est en treillis de type Town en bois (le modèle Town tient son nom d’Ithiel Town, architecte américain qui le fait breveter en 1820). Le pont offre deux voies à la circulation. Une halte avec belvédère qui permet d’apprécier les paysages et le pont historique.

La Matapédia, d’une longueur de 65 kilomètres, prend sa source dans le lac du même nom avant de se jeter dans le fleuve Ristigouche, qui se déverse lui-même dans la baie des Chaleurs à la hauteur de Dalhousie au Nouveau-Brunswick. Sur tout son parcours dans cette vallée spectaculaire, la route 132 suite le cours d’eau traversé à Routhierville par un pont construite en 1931 et classé monument historique en 2009.

Canton d’Assemetquagan

De forme irrégulière et limité à l’ouest par la rivière Matapédia, ce canton (proclamation en 1882), inhabité, arrosé notamment par la rivière Assemetquagan, est relié au bassin hydrographique de la baie des Chaleurs dont il est éloigné de 20 km. Baigné par quelques lacs, son terrain inégal et creusé par des vallées parfois profondes ne dépasse pas l’altitude de 502 mètres. Selon le père Pacifique, les Micmacs donnent à ce mot le sens suivant : cours d’eau que l’on a soudain en face de soi, après une courbe, lorsqu’on remonte en canot la rivière dans laquelle il se jette. Les mots soulignés sont les équivalents français des éléments constituants du nom.

popnt de routhierville

Pont couvert de Routhierville. Source de la photo : Boréal

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *