Villes et villages

Rivière-à-Claude

Rivière-à-Claude

Municipalité de Rivière-à-Claude

La petite municipalité de Rivière-à-Claude est située dans la Municipalité régionale de comté de La Haute-Gaspésie et fait partie de la région administrative de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

La municipalité regroupe les villages de Rivière-à-Claude et de Ruisseau-à-Rebours et se déploie sur un territoire de 156 kilomètres carrés.

Constituée le 18 décembre 1923, Rivière-à-Claude compte moins de 200 Glaude-Arbouroises et Glaude-Arbourois. En fait, le village et la rivière à Claude qui parcourt ce territoire pour se jeter dans le golfe Saint-Laurent, tirent leur nom d’un certain Joseph Glaude, l’un des premiers colons de l’endroit, établi ici à l’époque de la Nouvelle-France. Au moins, la mention de la rivière à Glaude apparaît sur une carte géographique anonyme dressée en 1720. Cependant, sur la carte de Gédéon de Catalogne, dressée en 1723,  sur la carte d’Anville, datée de 1755, de Bellin (1760), de Bouchette (1831) et de Russell (1831) le toponyme Rivière à Claude est utilisé.

Situé à l’ouest de Rivière-à-Claude, le petit village ou le hameau de Ruisseau-à-Rebours, quant à lui, tire sa dénomination du nom d’un ruisseau long de huit kilomètres et resserré entre les versants des Monts Chic-Choc.

La colonisation de ces terres débute vers 1860. Le 19 mai 1875, le canton de Duchesnay est proclamé sur l’ensemble du territoire.

Au moment de la fondation, la municipalité portait le nom de Duchesnay et elle a conservé ce nom jusqu’à 1968, où le village prend le nom de la rivière. Cependant, le bureau de poste a été  ouvert en 1879 sous le nom de Rivière-à-Claude.

On ne peut parcourir le village de Rivière-à-Claude, caché au fond d’une anse, sans apercevoir le belvédère Pierre Drapeau, situé du côté ouest et caractérisé comme étant un havre de tranquillité où l’on s’arrête pour faire un pique-nique ou tout simplement pour entendre le bruit des vagues. Une promenade sur la plage doit également être de la partie pour admirer les couchers de soleil spectaculaires dans cette région calme et tranquille.

Dans le village, on voit  une étonnante chimère «grandeur nature» décorant une demeure. On pêche sur le quai le maquereau qui habite en grand nombre ces eaux.

Cette modeste municipalité du littoral nord de la Gaspésie est enserrée entre Marsoui, à l’ouest, et Mont-Saint-Pierre, à l’est. Elle est distante de 48 kilomètres de la ville de Sainte-Anne-des-Monts.

Hameau Ruisseau-à-Rebours

Ce hameau distribue ses maisons le long de la route, sur la rive nord de la péninsule gaspésienne, à une quarantaine de kilomètres à l’est de Sainte-Anne-des-Monts. Il est situé à l’embouchure du ruisseau de même nom, long d’environ 8 km et fortement encaissé dans le massif des Chic-Chocs. En 1880, Eugène Taché identifiait le « R. a rebours » et, en 1911, un bureau de poste était ouvert en ce lieu sous le nom de Ruisseau-à-Rebours. Un dénommé Michel Harbour, qui pratiquait la pêche dans les environs de Mont-Louis en 1699 et au cours des années suivantes, est sans doute à l’origine de ce toponyme. Les toponymes Ruisseau à Harbrou et Ruisseau à Rebours sont mentionnés dans le rapport de l’arpenteur Antoine Painchaud, en 1871. D’autre part, le frère E.-B. Deschênes, qui a remonté ce cours d’eau en 1928, n’a relevé aucun élément attestant que ses eaux s’écoulaient à rebours. L’usage populaire aurait donc fait de Ruisseau à Harbour, Ruisseau à Rebours.

Canton de Duchesnay

À environ 30 km à l’est de Sainte-Anne-des-Monts, sur la côte gaspésienne, est situé ce canton, proclamé en 1875, habité seulement le long de la route où se suivent, en partant de l’ouest, les petites agglomérations de Marsou et de Ruisseau-à-Rebours ainsi que la municipalité de Rivière-à-Claude. Il est arrosé par le ruisseau à Rebours, les rivières Marsoui Est, à Claude et de Mont-Saint-Pierre, cours d’eau encaissés dans un relief élevé dont le point culminant atteint 944 m, près de la rivière Marsoui Est. Le nom de cette division géographique de forme irrégu;ière et un peu plus grande que la moyenne des autres cantons a été attribué à la mémoire d’Antoine-Charles Juchereau Duchesnay (1809-1886), homme politique né à Québec. Il a été adjoidant général de la milice (1839), député de Portneuf (1848), conseiller législatif (1858) et sénateur (1867).

Coordonnées de Rivière-à-Claude :

520, rue Principale Est
Rivière-à-Claude
G0E 1Z0

Téléphone : 418 797-2422.

riviere a claude

Rivière-à-Claude. Image : Anna Frodesiak, photo du domaine public.

Voir aussi :

2 Comments

  1. Ghyslaine et Régis Auclair

    2016/10/06 at 11:40

    Belle description de Rivière a Claude

  2. Sebastien Prud homme

    2017/07/05 at 11:15

    Que de souvenirs cette belle photo j ai été a Riviere a Claude jusqua l age de 16 ans mes parents était de grand amis a Mrs Fernand Trudel et Henriette eu avait une maison qui donnais face a St Anne des Mont et la cour donnais face a la mer je vais y retourner un jour j ai de tres beaux souvenirs de la et de leur ancienne maison

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *