Villes et villages

Piopolis

Piopolis

Municipalité de Piopolis

La municipalité de Piopolis fut constituée le 1er janvier 1880 sur une superficie de plus de 104 kilomètres carrés dans la région administrative de l’Estrie, sur la rive ouest du lac Mégantic, à environ 100 kilomètres de Sherbrooke. Piopolis regroupe environ 350 Piopolissoises et Piopolissois et fait partie de la municipalité municipale de comté du Granit.

La municipalité porte le nom du Pape Pie-IX et elle fut créée par des zouaves pontificaux canadiens de retour au pays après la guerre en Italie pour la défense des intérêts papaux. Au total, 14 zouaves se sont installés sur des terres données en cadeau par le gouvernement dans le cadre d’une politique de colonisation du milieu rural des Cantons de l’Est.

De ces 14 anciens combattants, une dizaine est restée, formant le noyau de la nouvelle municipalité de Marston-Sud, situé dans le Vieux-Village au coin du chemin actuel du Vieux-Village ou la route 263 et de la route des Pionniers.  En 1958, le village a été rebaptisé en souvenir de l’histoire de sa naissance. Néanmoins, la paroisse a toujours porté le nom de Saint-Zénon de Piopolis parce que Mgr Ignace Bourget, à l’instance duquel les zouaves canadiens ont été recrutés, leur a remis au moment de partir pour l’Italie, une médaille ou une relique de Saint-Zénon, un soldat romain, converti au christianisme.

Le premier téléphone a été installé à Piopolis en 1907 et les maisons de ce coin des Cantons de l’Est ont été pour la première fois éclairées par l’électricité en 1948 par la célèbre Shawinigan Water and Power Company.

L’économie de Piopolis se centre autour des différents secteurs de l’agriculture, tels que les cultures fourragères et céréalières, l’industrie laitière, l’élevage bovin et ovin, les produits maraîchers biologiques. L’exploitation forestière y est présente, ainsi que l’acériculture –  on y produit un excellent sirop d’érable. Il existe deux ou trois petites industries de production de meubles et de textiles.

Dernièrement, le tourisme se développe et les habitants du village affirment même que Piopolis est la capitale provinciale de la randonnée. En effet, le camping de Piopolis attire de nombreux vacanciers, tout comme sa plage et sa marina. La municipalité est liée au reste du pays par un réseau cyclable. C’est un centre de villégiature et on peut y louer des chalets, des kayaks, acheter des antiquités et des oeuvres d’artisanat dans ses boutiques (une d’entre elles vend de jolis cerfs-volants).

Adresse de Piopolis :

403, rue Principale
Piopolis
G0Y 1H0

Téléphone : 819 583 3953

Site Internet de la municipalité de Piopolis : piopolis.ca.

Canton de Clinton

Ce canton de forme irrégulière et trois fois plus petit que la majorité de ses voisins est situé tout près de la frontière canado-américaine, au sud du lac Mégantic. L’est est plutôt marécageux. Quant à l’espace qui reste, il est constitué de fortes collines, comme le mont Scotch Cap dont le sommet atteint 563 mé Le nom de Clinton, qui apparaît sur la carte de Gale et Duberger de 1795, est celui de sir Henry Clinton (vers 1738-1795), général britannique qui remplaça, en 1778, William Howe comme commandant en chef de l’armée anglaise en Amérique du Nord lors de la guerre de l’indépendance américaine. Il démissionnera en 1782 et eut pour successeur Guy Carleton, lord Dorchester, celui qui avait été gouverneur général de la province de Québec, précisément au cours de cette guerre. Le canton a été proclamé en 1803.

Halte des Zouaves

Halte des Zouaves. Source de la photographie : piopolis.ca.

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *