Villes et villages

Pincourt

Pincourt

Ville de Pincourt

La Ville de Pincourt, constituée en village en 1950 et incorporée en ville en 1959, est l’une de quatre municipalités de l’Île Perrot. Pincourt occupe une superficie de 9 kilomètres carrés et regroupe plus de onze mille Pincourtoises et Pincourtois. Pincourt fait partie de la région administrative de la Montérégie, de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et de la Communauté métropolitaine de Montréal.

L’île Perrot se trouve à l’embouchure de la rivière des outaouais, entre les lacs Saint-Louis et des Deux-Montagnes.

Pincourt se trouve à une trentaine de kilomètres du centre-ville de Montréal et occupe la partie occidentale de l’île Perrot.

Le patronyme Pincourt nous vient de l’époque de la traite des fourrures. Selon une légende, des voyageurs ont nommé ainsi la forêt constituée de pins qui couvrait alors la moitié occidentale de l’île Perrot. Ces pins étaient de petites tailles, c’est pourquoi cet endroit a reçu le nom de Pins courts qui lui est resté et a été adopté dans sa forme actuelle.

Nous présentons l’île Perrot et son histoire dans un article à part: l’Île-Perrot.

Autrefois, la paroisse Sainte-Jeanne-de-Chantal se trouvait à l’emplacement actuel de Pincourt et la première église y a été érigée vers 1915. Cependant, c’est en 1952 que l’actuelle église Notre-Dame-de-Lorette a été construite et bénie, deux ans après la fondation de Pincourt qui comptait à l’époque 400 habitants.

La vie à Pincourt est caractérisée par l’absence d’industries majeures. C’est une banlieue résidentielle typique de Montréal. La ville est desservie par le train Rigaud-Montréal.

Aujourd’hui, plus de 65% des résidents de Pincourt parlent le français, les autres habitants parlant essentiellement l’anglais.

Historique de la ville de Pincourt

Jadis, de nombreux voyageurs et navigateurs s’arrêtaient à proximité d’un joli boisé qui couvrait la majeure partie du secteur ouest de l’île Perrot, en Montérégie. Ces lieux, en face du lac des Deux Montagnes, à la hauteur des Cèdres. avaient pour caractéristique d’être agrémentés d,une belle forêt de pins de modestes dimensions, en raison, croit-on, de la nature peu généreuse du sol. Peu à peu, ceux qui fréquentaient l’endroit prirent l’habitude de dire qu’ils se rendaient aux Pins Courts, devenu par agglutination et adoption du singulier Pincourt, nom qui désigne rapidement  toute la partie ouest de l’île.

À la fin du XIXe siècle, les Pincourtois, estimant que l’église paroissiale de Notre-Dame-de-l’île-Perrot était située trop loin, demandent et obtiennent l’ouverture d’une mission (1890). Un bureau de poste répondant au nom de Pincourt sera mis en service à compter de 1932. En 1950, la municipalité du village de Pincourt était officiellement instituée, une années après l’érection canonique de la paroisse de Notre-Dame-de-Lorette. Depuis 1959, elle dispose du statut de ville.

Coordonnées de Pincourt :

919, chemin Duhamel
Pincourt
J7V 4G8

Téléphone : 514 453 8981.

Site internet : villepincourt.qc.ca.

bibliothèque de pincourt

Bibliothèque de la ville de Pincourt. Source de la photo : Ville de Pincourt.

Les autres municipalités de l’Île-Perrot :

1 commentaire

  1. robert prince dit :

    j essaie de voir si je peut postuler vous demander journalier au traveaux publics j aimerais postuler merci pour la reponse

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *