Villes et villages

Nantes

Nantes

Municipalité de Nantes

La municipalité de Nantes, constituée en 1874, fait partie de la région administrative de l’Estrie et de la Municipalité Régionale de Comté du Granit.

Nantes occupe une superficie de plus de 120 kilomètres carrés et regroupe une population d’environ 1 450 résidents – Nantaises et Nantais.

Le village de Nantes se trouve entre Lac-Mégantic et Stornoway. Les lacs Whitton, Mc Kenzie et Orignal se trouvent à proximité de la localité. Les trois lacs ont une eau limpide et cristalline.

C’est ici qu’autrefois la route croisait le premier chemin de fer et c’est pourquoi, la municipalité de Spring Hill (telle était l’appellation du village à l’époque) a connu ses jours de gloire.

En fait, ce sont des colons écossais, les familles de McRae, Murdo et Murray qui s’y établissent vers la fin des années 1860 et qui désignent leur petit village avec le nom gaélique Drum-A-Vack. Mais, vers la fin des années 1870, quand le chemin de fer arrive et qu’on y érige une gare et un bureau de poste, le village reçoit le nom de Spring-Hills.

Vers la fin du XIXe siècle, le village compte déjà deux scieries, un bureau de télégraphe et deux magasins généraux.

Des familles canadiennes-françaises s’y installent en 1905.

Aujourd’hui, Nantes est un lieu de villégiature. De plus, des plantations d’arbres de Noël, exportés aux États-Unis en grand nombre, sont une source de retombées économiques très importantes.

Coordonnées de Nantes :
1244, rue Principale
Nantes
G0Y 1G0
Québec

Téléphone : 819 547 3655

Site Web de Nantes : munantes.qc.ca

Nantes, note historique

La municipalité de Nantes au Québec est située à environ 75 km au nord-est de Sherbrooke. Son nom rappelle les efforts de peuplement et d’exploitation forestière en Estrie, en 1879, d’un groupe de Français provenant de la ville de Nantes. Sous l’impulsion de l’abbé Jérôme-Adolphe Chicoyne et de la Compagnie de colonisation et de crédit des Cantons-de-l’Est, dont le siège social était à Nantes ((France), plus de 80 personnes de la région nantaise sont venues s’établir au Québec, dans les environs de Whitton, de Milan et de Lac-Mégantic, dans le but d’y exploiter le bois. Les origines de l’ancienne municipalité de Whitton remontent à 1861.

En 1873, son très vaste territoire fut divisé pour former les trois municipalités de canton de Whitton, Marston et Hampden. En 1957, en pleine époque de francisation de la toponymie en Estrie, la dénomination de la municipalité de canton de Whitton fut changée pour celle de municipalité de Nantes. Le village fut aussi longtemps identifié sous l’appellation populaire de Spring Hill, tout comme le bureau de postes jusqu’en 1957, en raison d’une source d’eau jaillissant du flanc de la colline à proximité du village. Actuellement, la municipalité de Nantes compte une population d’environ 1500 habitantes.

En France, Nantes est le chef-lieu du département de la Loire-Atlantique, dans la région Pays-de-la-Loire. Située au fond de l’estuaire de la Loire, à environ 60 km à l’intérieur des terres, cette ancienne cité gauloise des Namnetes, d’où son nom, est depuis longtemps un important centre commercial et administratif. Conquise par le duc de Bretagne en 936, elle fut, pendant une période, la capitale du duché de Bretagne. Cette ville évoque également le célèbre Édit de Nantes, promulgué en 1598 par Henri IV, lequel reconnaissait officiellement les droits des protestants. En dépit de l’exode de sa population protestante, entraîné par la révocation de cet édit, en 1685, Nantes connut un essor remarquable, lié au commerce triangulaire avec l’Afrique et l’Amérique.

Au XVIIe siècle et au début du XVIIIe siècle, elle contribua pour une cinquantaine d’immigrants à la Nouvelle-France. Quatrième ville portuaire française en importance, qualifiée de « nébuleuse industrielle » par l’écrivain Julien Gracq, Nantes occupe une place de choix dans les secteurs de la construction navale, de l’ingénierie portuaire, de la production agro-alimentaire et de l’aéronautique. Elle compte une population d’environ 300 000 habitants, mais avec son agglomération elle dépasse 600 000 habitants.

Au Québec, le toponyme Nantes désigne également un lac en Abitibi-Témiscamingue et une quinzaine de rues dans autant de municipalités. Soulignons que des liens d’amitié et des échanges culturels se poursuivent depuis plusieurs années entre la ville de Nantes en France et la municipalité homonyme au Québec. Aussi trouve-t-on une rue du Québec et une rue Montcalm dans la ville française de Nantes.

Nantes

Vue aérienne de Nantes. Source de l’image : Site Internet de Nantes

Lire aussi :

1 commentaire

  1. bruno gauthier

    2011/02/16 at 4:13

    Bonjour, je sais bien que la danse en bottes de cow-boy est très populaire dans notre belle région mais que diriez-vous de; des cours d`Anglais et d`art plastique de 3 niveaux.
    Merci de votre attention, Bruno gauthier

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *