Villes et villages

Municipalités en Nouvelle-France

Municipalités en Nouvelle-France

Fondations des municipalités en Nouvelle-France et avant le XIXe siècle

1600 : Création du village de Tadoussac, le plus vieux village du Québec.

3 juillet 1608 : Fondation de Québec.

4 juillet 1634 : Fondation de Trois-Rivières.

17 mai 1642 : Fondation de Ville-Marie, aujourd’hui Ville de Montréal.

4 novembre 1714 : Érection canonique de la paroisse Saint-Thomas-de-la-Pointe-à-la-Caille (aujourd’hui, Ville de Montmagny). Le territoire de la paroisse couvre une partie de la seigneurie de la Rivière-du-Sud et une partie de la seigneurie de L`Espinay.

20 septembre 1721 : L’érection canonique de la paroisse de Sainte-Croix.

1722 : Fondation de la paroisse de Saint-Roch-des-Aulnaies.

Maison à Trois-Rivières. Photo : GrandQuebec.com.

Pointe aux Vaches

Cet accident géographique, prolongé par une batture portant le même nom, est situé dans la municipalité du village de Tadoussac. En passant à cet endroit le 26 mai 1603, Champlain décrit ainsi les lieux : « À l’entrée dudict port, il y a deux poinctes : l’une, du costé de Ouest, contenant une lieué en mer, qui s’appelle la poincte de Sainct Matthieu (Pointe aux Alouettes) ; et l’autre, du coste de Su-Est, contenant un quart de lieué, qui s’appelle la poincte de tous les Diables. » En 1608, venant bâtir l’habitation de Québec, Champlain signale que la pointe porte ce nom, en raison du grand danger qu’elle représentait. Une vingtaine d’années plus tard, en 1626, il emploiera alors le toponyme Pointe aux Vaches pour identifier cette même entité géographique. L’appellation Pointe aux Roches signalée dans l’édition de 1632 des Oeuvres de Champlain, résulte manifestement d’une erreur de l’imprimeur qui, aux dires de l’abbé Laverdière, aurait confondu les mots vaches et roches, car la même année, le frère Gabriel Sagard employait Pointe aux Vaches dans Le grand voyage du pays des Hurons. L’appellation peut faire allusion aux vaches marines, ces mammifères plus connus sous le nom de morses, ou à des vaches qui broutaient l’herbe à cet endroit.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *