Villes et villages

Litchfield

Litchfield

Municipalité de village de de Litchfield

Litchfield est une municipalité de village qui fait partie de la municipalité régionale de comté de Pontiac et se situe dans la région administrative de l’Outaouais. Cette municipalité se déploie sur un territoire de plus de 214 kilomètres carrés, mais elle n’est peuplée que par moins de 500 résidents. La municipalité de Litchfield a été constituée civilement le 1er juillet 1855.

Le canton de Litchfield de la MRC de Pontiac, proclamé en 1834, est borné à l’ouest par le chenal du Grand calumet de la rivière des Outaouais. Les municipalités de Bryson, de Campbell’s Bay et de Litchfield ont été érigées sur son territoire. Celui-ci est arrosé par le crique à Smith. Quelques nappes d’eau, les lacs Litchfield, Leslie et d’Ours notamment, baignent ce canton dont le nom, déjà mentionné sur la carte de Gale et Duberger en 1795, est emprunté à une localité du Staffordshire en Angleterre. Le canton de Litchfield – qui figure sous la forme de Licthfield sur la carte de Gale et Duberger dès 1795 – et la municipalité de canton homonyme, respectivement créés de manière officielle en 1834 et en 1846, sur la rive gauche de l’Outaouais, rappellent probablement une localité anglaise du Staffordshire, au nord de Birmingham. Dans ce cas, le nom est cependant orthographié Lichfield. Un autre village, celui-ci situé dans le Hampshire, au sud-ouest de Londres, porte plus spécifiquement le nom de Litchfield. Établie en 1845 par suite de la division de la municipalité de Clarendon, Litchfield sera abolie l’année suivante et verra son territoire rattaché à la municipalité du comté d’Ottawa. Elle sera finalement rétablie en 1855. Bornée au nord par Leslie-Clapham-et-Huddersfield et au sud par Grand-Calumet, elle est voisine de Fort-Coulonge, à 10 km au nord de Campbell’s Bay. Un bureau de poste a porté la dénomination de Litchfield entre 1842 et 1964. En 1873, une partie du territoire était détachée pour donner naissance à la municipalité du village de Bryson et, en 1904, à Campbell’s Bay.

À ses débuts, Litchfield comprenait les secteurs de Vinton, une ancienne colonie irlandaise autrefois connue sous le nom de Sainte-Elizabeth-de-Franktown, Campbell’s Bay, Bryson et Portage-du-Fort. Une usine de pâte et papier s’est installée dans la municipalité de Litchfield et elle est devenue, pour un temps, la plus grande industrie du Pontiac. La première scierie de Litchfield a été construite au Long Lake et a été dirigée par John Smith. Deux autres scieries étaient aussi au Long Lake, dirigées par Pete Hearty et Mick McCrank. Une dernière scierie a vu le jour, gérée par M. Letts, le long du ruisseau Serpentine, aussi connu comme sous le nom de « creek à Bernard ».

Hameau de Goldwin

Ce nom, probablement dérivé d’un anthroponyme, désigne hameau du canton de Litchfield, dans la région de Litchfield, dans la région de l’Outaouais, à peu de distance au nord du chenal du Grand Calumet, à 2 km au sud-ouest du hameau de Vinton, et à environ 10 km au sud-est de la municipalité de de Fort-Coulonge et de la rivière Coulonge. Un bureau de poste, nommé Goldwin ou Goldwin on the Bank, y était en service de 1905 à 1914 et desservait cette petite agglomération.

Aujourd’hui, la municipalité est composée d’une communauté essentiellement agricole, offrant des terres arables riches et une variété d’attraits pour les amateurs de plein air qui trouveront sur ce territoire des forêts, des ruisseaux, des lacs et la rivière des Outaouais, qui sont des atouts de qualité appréciés des visiteurs. Pendant les mois d’hiver, Litchfield offre beaucoup d’occasions d’activités et un beau terrain de jeu pour faire de la motoneige, du ski et de la pêche sur glace.

En fait, l’agriculture et la foresterie sont les industries prédominantes et un parc industriel accueille diverses exploitations commerciales et industrielles. De concert avec plusieurs entreprises et organismes, la municipalité travaille à la croissance économique de la municipalité et à l’accueil des nouvelles technologies innovantes.

Quant à la villégiature, le magnifique paysage de Litchfield est une destination idéale pour le loisir, la villégiature ou pour une résidence permanente. Grâce à la proximité des grandes centres, faciles d’accès, la vie quotidienne au chalet est un rêve qui peut devenir rapidement réalité. La vie dans une petite communauté rurale sera vue comme un atout pour élever votre famille ou vivre votre retraite.

Coordonnées de la municipalité de Litchfield :

Adresse physique :

1362, route 148
Campbell’s Bay.

Adresse postale :

C. P. 340
Campbell’s Bay
J0X 1K0

Téléphone : 819 648-5511.

Site Internet de Litchfield : litchfield-qc.ca.

Vues de Litchfield. Source des images : Site Web de la municipalité.
Vues de Litchfield. Source des images : Site Web de la municipalité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *