Villes et villages

Laurierville

Laurierville

Municipalité de Laurierville

Laurierville est une municipalité, située au pied des Appalaches au nord-est de Victoriaville, dans la municipalité régionale de comté de L’Érable (région administrative du Centre-du-Québec).

Laurierville occupe une superficie de plus de 110 kilomètres carrés. La municipalité compte environ Lauriervilloises et Lauriervillois.

En 1804, le canton de Somerset est proclamé sur ce territoire, mais la région reste déserte jusqu’en 1838, quand le premier pionnier de Laurierville, M. Laurent Poliquin commence à défricher un terrain qui comptait 4 acres sur lot numéro 11 du 9e rang de Somerset. Les premiers colons baptisent cet endroit du nom de Rivière Noire.

En 1845, la Mission de la Sainte-Julie-de-Somerset est fondée et en 1854, le premier curé de la mission, l’abbé Édouard Dufour y vient. Cette année alors a servi à déterminer l’année des 100e et 150e anniversaires de la communauté de Laurierville.

En 1858, la municipalité de la paroisse de Sainte-Julie-de-Somerset est constituée civilement sur la partie nord du canton de Somerset et sur une partie du canton de Nelson.

Vers la fin de 1902, la partie urbanisée de la municipalité de Sainte-Julie, située près de l’église devient une entité juridique indépendante, avec la création de la municipalité du Village de Laurierville, dont le nom a été choisi en l’honneur de Sir Wilfrid Laurier, originaire d’Arthabaska, premier ministre du Canada de 1896 à 1911.

La municipalité de Sainte-Julie et la municipalité du Village de Laurierville se sont fusionnées le 26 novembre 1997, pour ainsi devenir la municipalité de Laurierville.

Aujourd’hui, de nombreux commerces, entreprises agricoles, forestières et industries se trouvent sur le territoire de Laurierville.

Des attraits touristiques de la localité, on peut citer l’église Sainte-Julie, érigée en 1902 selon les dessins des architectes Dalbé Viau et Louis-Alphonse Venne ;

La distance entre Laurierville et Montréal est d’environ 200 kilomètres et la distance entre Laurierville et Québec est d’environ 80 kilomètres. On y accède en empruntant la route 116.

Historique de la municipalité du village de Laurierville

La dénomination de ce village, comme celle du bureau de poste créé en cet endroit en 1903, honorait sir Wilfrid Laurier (1841-1919).L’endroit a, en effet, reçu cette désignation alors que Laurier occupait le poste de premier ministre du Canada. En outre, Laurierville appartient à la génération toponymique à suffixe en -ville des Bois-Francs : Plessisville, Princeville, Victoriaville. Le territoire lauriervillois représente une municipalité de Sainte-Julie, à quelque 70 km au sud-ouest de Québec et à une douzaine de kilomètres au nord-ouest de la municipalité du village d’Inverness, sur les bords de la rivière Noire. Autrefois, il se trouvait sur la principale route, reliant Québec à Montréal sur la rive sud du Saint-Laurent. C’est par ailleurs de la paroisse de Sainte-Julie-de-Somerset, comme on la dénommait à l’époque, fondée vers 1845, que le village de Laurierville a été détaché en 1902. Si la culture et l’industrie laitière constituaient anciennement les deux principales formes d’activités locales, elles ont cédé peu à peu une place significative aux sports de la chasse et de la pêche pratiqués par de nombreux visiteurs attirés par l’importance des cœurs d’eau et la beauté des forêts de bois francs.

Coordonnées de Laurierville :

140, rue Grenier
Laurierville
G0S 1P0

Téléphone : 819 365-4646.

Site Internet de Laurierville : laurierville.net.

Église Ste-Julie

Église Sainte-Julie de Laurierville. Auteur de la photographie : Jeangagnon

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *