Villes et villages

Larouche

Larouche

Municipalité de Larouche

Constituée civilement le 21 mars 1922, la municipalité de Larouche se situe dans la région administrative du Saguenay-Lac-Saint-Jean et fait partie de la municipalité régionale de comté du Fjord-du-Saguenay. La municipalité s’étend sur un territoire d’environ 85 kilomètres carrés et regroupe plus de 1600 Larouchoises et Larouchois.

Au début des années 1910, un dénommé William Larouche, en compagnie de plusieurs autres familles, s’établit sur un petit territoire situé à 14 kilomètres au sud-est d’Alma, dans le centre géographique des régions du Saguenay et du Lac-Saint-Jean. En 1922, on crée officiellement la municipalité de la paroisse de Larouche, ainsi dénommée en l’honneur de ce pionnier dont le patronyme, qui a en outre été retenu pour le bureau de poste ouvert en 1911, est aujourd’hui très répandu dans la région. Larouche a pour voisins Jonquière à l’est et Saint-Bruno à l’ouest. La fonction de « point-limite » de la municipalité se transpose également dans un autre découpage territorial mitoyenne entre les anciennes divisions de recensement de Chicoutimi et de Lac-Saint-Jean-Est. On peut même avancer qu’ils sont des Jeannon-Saguenayens. Anciennement l’endroit portait le nom de Dorval, dénomination de la petite rivière qui traverse le village, puis celui de Kénogami, d’après le canton dans lequel il se situe.

Le parc industriel de la municipalité de Larouche offre de nombreux avantages, et ce, à un coût avantageux. Depuis quelques années, la municipalité s’est taillé une place importante sur l’échiquier industriel régional. Les terrains disponibles dans notre parc industriel sont offerts à des prix très compétitifs. Nos réseaux d’aqueduc et d’égouts, ainsi que notre système de traitement des eaux résiduaires et la protection incendie répondent aux normes de l’industrie. Par ailleurs, les services électrique et gazier desservant notre parc industriel sont facilement accessibles tout en démontrant une capacité suffisante et fiable pour l’industrie.

Un taux de taxation avantageux, et une localisation stratégique au cœur de la région sont d’autres atouts indéniables de notre parc industriel. Situé en bordure de l’autoroute 170, ces terrains peuvent être desservis par le chemin de fer du Canadien National.

La municipalité publie Le Rappel, le journal municipal de Larouche. Publié huit fois par année, le journal est imprimé en centaines de copies et distribué à toutes les résidences principales du territoire. La publication est également disponible en version numérique (par abonnement ou via le site web).

La bibliothèque Lucette Douillard est un service municipal gratuit qui appartient à toute la population. Dans la bibliothèque, il est possible d’emprunter les livres que la biblio ne possède pas à une autre bibliothèque du Réseau des bibliothèques (Prêts entre bibliothèques), et ce, au comptoir ou directement de la maison. En plus des livres que la Bibliothèque Lucette-Douillard possède et achète (environ une centaine par année), le Réseau opère une rotation d’environ 600 volumes à raison de quatre fois par année.

De nombreux développements domiciliaires sont disponibles dans la municipalité de Larouche, notamment ceux de la rue Gagné et de la rue Simard, au coeur du village et le développement Fortin, en secteur de villégiature.

Coordonnées de Larouche :

610, rue Lévesque, bureau 205
Larouche
G0W 1Z0

Téléphone : 418 695-2201.

Site Internet de la municipalité de Larouche : villedelarouche.qc.ca.

Région administrative du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Carte géographique du territoire. Image libre de droits.
Région administrative du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Carte géographique du territoire. Image libre de droits.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *