Villes et villages

Lac-Poulin

Lac-Poulin

Village de Lac-Poulin

Situé dans la région administrative de Chaudière-Appalaches, le village de Lac-Poulin ne regroupe qu’environ 150 Lac-Poulinois et Lac-Poulinoises. La municipalité fait partie de la municipalité régionale de comté de Beauce-Sartigan et se déploie sur une superficie d’un peu plus de 1 kilomètre et demi.

Lac-Poulin a été érigé en municipalité le 5 mars 1959, par détachement de la paroisse de St-Benoît-Labre.

Le village tient son nom du Lac Poulin, une véritable merveille de la nature. Ce magnifique plan d’eau est la raison d’être de la municipalité et le lien qui unit ses citoyens. Façonné par les glaciers il y a dix mille ans, ce lac des Appalaches et son écosystème continuent de rendre de nombreux services aux Québécois qui y habitent et d’émerveiller tous ceux qui connaissent ce lac.

Le lac Poulin est alimenté par le petit lac Rond, située à Saint-Benoît-Labre et par de nombreux ruisseaux forestiers qui portent les noms des familles de cette région : ruisseau Gendreau, ruisseau Vallée, ruisseau Fontaine, ruisseau d’Amours…

Les rives douces et escarpées du lac s’étirent sur 4,5 kilomètres et sont entourées de riches érablières et parsemées de maisons et de chalets. Quelques baies peu profondes grouillent de vie, une fosse mystérieuse obscure atteint les 25 mètres de profondeur… Au terme d’une longue descente, c’est la rivière Chaudière qui reçoit les eaux du lac, par l’intermédiaire de la rivière Pozer et des lacs Laflamme et Vallée.

Les milieux naturels entourant le lac abritent une surprenante biodiversité, typique des forêts du sud du Québec.

Les résidents sont soucieux de préserver le caractère naturel de leur lac qui fait partie intégrante de leur qualité de vie. Des actions ont été mises en œuvre pour y parvenir, et elles seront de plus en plus efficaces à mesure que la connaissance du lac et l’implication des riverains iront croissantes.

La qualité enviable du lac Poulin mérite d’être protégée pour notre bénéfice et celui de nos enfants, de même que pour la faune et la flore qui y vivent depuis toujours.

La municipalité est située à proximité de Ville Saint-Georges et à 100 kilomètres de la ville e Québec, ainsi, en saison estivale, plus de 350 habitants s’y installent parce qu’ils savent où il fait bon de vivre.

Historiquement, la paroisse de St-Benoît-Labre ouvre ses registres en 1892. L’année suivante, elle est constituée canoniquement et par la suite son premier curé résident est nommé.

Historique de la municipalité de village de Lac-Poulin

Cet endroit, qui a pour vocation presque exclusive de recevoir des estivants, comptait seulement une quinzaine d’habitants permanents en 1987 et une trentaine vers la fin du XXe siècle repartis sur un territoire de 1 km carré. Il forme une enclave à l’intérieur de la municipalité de Saint-Benoît-Labre, dans la MRC de Beauce-Sartigan, à l’ouest de Saint-Georges, et plusieurs familles beauceronnes y possèdent des propriétés. Le lac, dont le nom municipal est tiré, occupe la majorité de la superficie de la municipalité et rappelle que ses anciens propriétaires portaient le patronyme de Poulin. Une carte de 1803 indique déjà ce petit plan d’eau sous le nom de Lac Poulin. La municipalité a été établie en 1959 et ses habitants ont adopté le gentilé officiel Lac-Poulinois.

Coordonnées du village de Lac-Poulin :

Adresse physique :

208, route 271

St-Benoît-Labre

Adresse postale de Lac-Poulin :

C. P. 1019
Lac-Poulin
G0M 1P0

Téléphone : 418 228-7585

Site Web de la municipalité de Lac-Poulin : municipalite.lac-poulin.qc.ca.

chalet du lac poulin

Chalet en bordure du lac Poulin. Source de l’image : Lac-Poulin.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *