Villes et villages

Huberdeau

Huberdeau

Municipalité de Huberdeau

Huberdeau est une petite municipalité de la région administrative des Laurentides qui fait partie de la MRC des Laurentides et qui regroupe 900 Huberdoises et Huberdois.

La municipalité d’Huberdeau fut constituée civilement en 1926 sur une superficie de près de 57 kilomètres carrés, mais les premiers habitants s’y établissent à partir de 1875. Ce sont des colons francophones venus de Saint-Jérôme et de Saint-Sauveur-des-Monts.

C’est ici qu’en 1882, l’abbé Rousselot, curé de la paroisse Saint-Jacques de Montréal, fonde un premier orphelinat agricole. Les enfants y apprennent à cultiver la terre et à élever des animaux. Cet établissement devient rapidement un exemple pour les autres écoles rurales du pays. Après l’achat de la ferme de William Stanford par l’abbé Rousselot vers la fin du XIXe siècle, c’est également devenu le plus grand orphelinat du Canada et on y entreprend la construction d’une beurrerie.

Signalons que le nom de la municipalité d’Huberdeau rappelle l’abbé Gédéon-Ubalde Huberdeau (1823-1887), curé de la ville d’Albany, capitale de l’État de New York. Il a légué à l’abbé Rousselot une somme importante pour la fondation d’un orphelinat dans le canton d’Arundel.

En 1892, on érigea le calvaire d’Huberdeau qui comportait 27 personnages et dont les statues en bois avaient plus de deux mètres de hauteur. Il fut remplacé dans les années 1910-1920 par une réplique en fonte de fer bronzée.

En juin 1941, l’orphelinat est détruit par un incendie, mais il est rebâti l’année suivante.

La piste de ski de fond (en hiver) et de vélo (en été) de 60 kilomètres, connue sous le nom pittoresque de Corridor Aérobique, traverse la municipalité d’Huberdeau. Cette piste relie Mont-Tremblant et Morin-Heights.

On peut visiter également la ferme d’élevage Du Coq à l’âne. Cette ferme accueille les visiteurs pour vivre une expérience stimulante en plein air. Par la visite de la ferme ou des ateliers, on découvre les comportements et les habitudes de vie des animaux, tels lamas, ânes, alpagas, moutons, chevaux miniatures, chèvres, cochons vietnamiens, cochons d’Inde et bien d’autres. La boutique l’Artis’Anne offre des produits en laine et plusieurs autres produits d’artisanat uniques.

On accède à Huberdeau en suivant la route 364 via l’Autoroute des Laurentides (l’autoroute 15).

Historique de la municipalité d’Huberdeau

Les débuts de cette municipalité remontent aux environs de 1883, époque à laquelle des familles pionnières en provenance de Lachute, de Saint-Hermas, de Saint-Jérôme, de Saint-Adèle et de Saint-Sauveur s’installent dans la région des Laurentides, entre Amherst et Arundel, à quelques kilomètres au sud de Saint-Jovite. Il y fondent la mission de Notre-Dame-de-la-Merci. Lors de l’érection municipale, en 1926, on a retenu le nom du bureau de poste établi en 1895, Huberdeau, pour la nouvelle entité, en hommage à l’abbé Gédéon-Ubalde Huberdeau (1823-1887), ancien curé d’Albany (New York), vicaire à Saint-André-d’Argenteuil (1846-1847), puis curé de 1847 à 1849, curé d’Iberville (1851-1852) et de Chambly (1866), missionnaire au Chili (1852-1866), qui fonde dans la paroisse de Notre-Dame-de-la-Merci, en 1887, un orphelinat à vocation agricole. Le décor huberdois, à l’image de maints villages laurentiens, présente un côté champêtre, planté qu’il demeure dans la vallée de la Rouge qui y coule. Le territoire est par ailleurs compris dans celui de l’ancienne municipalité du canton d’Arundel.

Coordonnées d’Huberdeau :

101, rue du Pont
Huberdeau
J0T 1G0

Téléphone : 819 687 8321.

huberdeau

Huberdeau et son Parc des Rapides. Photo : © Tous droits réservés Charles Bertrand

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Stéphanie Richard

    2013/04/15 at 11:43

    Le parc pour animaux  » Du coq à l’âne » n’a-t-il pas été fermé pour maltraitante des animaux?
    Je suis allée avec mon fils il y a plus de 2 ans et cet endroit était sale, mal tenu et les animaux y faisaient pitié.
    Quelle horreur.

    Vous devriez mettre votre site a jour.

    Merci

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *