Villes et villages

Hope Town

Hope Town

Municipalité de Hope Town

Hope Town est une municipalité qui fait partie de la Municipalité régionale de comté de Bonaventure dans la région administrative de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Cette municipalité, constituée civilement le 21 novembre 1936 sur une superficie de plus de 51 kilomètres carrés, regroupe environ 350 résidents.

Hope Town se caractérise par le dynamisme, l’esprit communautaire et l’hospitalité de ses citoyens. C’est un milieu sécuritaire et calme pour les familles et les aînés. Les sentiers pédestres et les deux plages ravissent tous les mordus de la nature.

La municipalité est située entre les municipalités de Hope à l’Ouest et de Saint-Godefroi à l’Est sur la côte de la Baie-des-Chaleurs. Le barachois de la rivière Paspébiac, fréquenté par les troupeaux d’oies sauvages, des canards sauvages et les hérons gracieux serpente à l’extrémité orientale.

Aujourd’hui, l’économie de Hope Town s’appuie sur de petits commerces qui ont vu le jour dernièrement. Une organisation à but non lucratif, La Vielle-école, offre un local pour le recyclage. Hope Town est bénie avec des terres agricoles plates et fertiles, qui soutiennent plusieurs fermes locales.

Historiquement, minuscule agglomération fondée par les Loyalistes en 1786, Hope Town, souvent orthographiée Hopetown par agglutination, se situe sur le bord de la baie des Chaleurs gaspésienne, dans les limites du canton de Hope, au sud-ouest de Saint-Godefroi. D’abord érigée comme municipalité de Hope-Est en 1936, en raison de sa position géographique par rapport à la municipalité du canton de Hope, cette entité verra sa dénomination modifiée en Hope Town en 1953.

Toutefois, en 1866, la St.James Anglican Church s’implantait en ces lieux, bientôt suivie par la St.Andrew’s United Church en 1875. Le document de nomination du révérend James Benjamin Debbage comporte, en 1869, l’attestation de Hopetown. Une origine légendaire, rapportée par Carmen Roy, entourerait l’appellation municipale. Un certain Duncan McRae, soldat des Seaforth-Highlanders, de Dundee en Écosse et né en 1740, est considéré comme le premier pionnier. Son ami, Donald Ross, également soldat, se serait établi sur l’emplacement actuel du village vers 1768. Il avait quitté l’Europe à titre de soldat de l’armée du général Wolfe. Une fois devenu veuf et pris de nostalgie, il aurait sculpté, un jour, sur l’écorce d’un gros pin, près de sa demeure, la nom de Hope Town, son lieu natal en Écosse, près de la frontière anglaise. On aurait par la suite retenu dans l’usage courant cette appellation, notamment attribuée au bureau de poste dès 1878 et portée jusqu’en 1970.

Hope Town procure à ses citoyens et ceux des environs un magnifique parc d’amusement. En été les enfants peuvent s’amuser dans les modules de jeux pendant que les parents eux pratiquent leur volleyball ou jasent entre eux. L’hiver tout le monde profite de la patinoire extérieure pour jouer au hockey ou patiner tout simplement. Combinant calme et nature, Hope Town offre deux plages où il fait bon profiter de la nature. Les citoyens peuvent se baigner dans la mer et faire des promenades de kayak sur la baie-des-Chaleurs. Hope Town offre également un sentier où il fait bon s’y promener tout le long du barachois et y observer une grande variété d’oiseaux.

Coordonnées de Hope Town :

209, route 132 Ouest

Hope Town

G0C 3C1

Téléphone : 418 752-2137.

Site Web de Hope Town : municipalitehopetown.ca.

La plage de Hope Town. Source de la photo : Site Web de la municipalité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *