Villes et villages

Chichester

Chichester

Municipalité de canton de Chichester

Constituée civilement le 1er janvier 1957, cette municipalité de canton se déploie sur un vaste territoire de plus de 230 kilomètres carrés, mais ne regroupe qu’environ 400 résidents.

Le village et le canton de Chichester est situé dans la municipalité régionale de comté de Pontiac, dans la région administrative de l’Outaouais.

Le village est situé le long de la rive nord de la rivière des Outaouais qui longe les montagnes laurentiennes en face de Chapeau sur l’Isle-aux-Allumettes. 

Tout comme le canton homonyme de Chichester proclamé en 1849 et le bureau de poste local, en service entre 1854 et 1970, la municipalité de canton érigée six ans plus tard tire son nom d’une ville d’Angleterre. La municipalité est riveraine de la rivière des Outaouais et située à l’ouest de celle des cantons unis de Waltham-et-Bryson.

Canton de Chichester : Ce nom d’une ville d’Angleterre, chief-lieu du West Sussex, a été attribué à un canton situé à 120 km au nord-ouest de la conurbation de Gatineau-Ottawa. Cet espace irrégulier, orienté vers le nord-est. Donne sur le chenal de la Culbute en face de l’île aux Allumettes. Sa partie nord est occupée par plusieurs lacs dont le lac McGuillivray, le centre, par des collines dont certaines atteignent 400 mètres et le sud, en grande partie déboisé, par le ruisseau Nicabong, la municipalité du canton de Chichester et le hameau de Nicabong. Quelques chemins sillonnent le sud du canton. On voit ce nom sur la carte de Gale et Duberger de 1795 sous la forme Chichester. Ce canton a été proclamé en 1849.

Entre 1873 et 1876, Chichester construit de grandes écluses en bois dans la culbute du canal de la rivière des Outaouais. Les serrures étaient destinés à assurer le transport en bateau à vapeur sur la partie supérieure de la rivière. La Culbute Locks et le barrage associé étaient en opération à partir de 1876 jusqu’à l’automne de 1889 quand ils ont été  abandonnés à cause de la pourriture du bois.

De nos jours Chichester est surtout constitué de l’agriculture, l’exploitation forestière et le tourisme. Des attraits locaux, on peut remarquer le Musée de la Culbute avec son aire de repos (1532, chemin Chapeau-Sheenboro, Chichester, ouvert de juillet à septembre tous les jours).

Lac Poupore

Dans la région de l’Outaouais, à environ 160 km de Gatineau, le lac Poupore s’étend au nord de l’île aux Allumettes, tout près de Chichester. Cette nappe d’eau se déverse dans le ruisseau Poupore, tributaire de la rivière des Outaouais. D’une superficie réduite, le lac est situé à une altitude de 120 mètres, au pied d’un relief fort accidenté et boisé. Le patronyme Poupore, d’origine française, rappelle des pionniers venus coloniser la région au milieu du XIXe siècle. Aujourd’hui, quelque 93 ha de terre demeurent encore la propriété des descendants de cette famille. Variante : Lac Poupart.

Hameau Nicabong

Le hameau de Nicabong se situe sur le territoire de Chichester, à 5 km au nord du chenal de la Culbute, passage longeant l’île aux Allumettes. Un ruisseau du même nom coule à proximité de ce joli hameau de l’Outaouais, reconnu pour ses nombreuses maisons en billots bousillés. De la grande famille linguistique algonquienne, au même titre que le nom montagnais « nicabau », Nicabong est une appellation qui signifierait « endroit entouré de foin ».

Coordonnées de la municipalité de Chichester :

Adresse physique :

75, rue Notre-Dame
Chapeau

Adresse postale :

C. P. 158
Chapeau
J0X 1M0

Téléphone : 819 689-2266.

Site internet de Chichester : chichestermunicipality.com.

Le quai public  sur le lac Poupore.  Source de la photographie : Site Web de Chichester.
Le quai public sur le lac Poupore. Source de la photographie : Site Web de Chichester.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *