Villes et villages

Municipalité de Chazel

Municipalité de Chazel

Municipalité de Chazel dans la région d’Abitibi-Témiscamingue

La municipalité de Chazel est vraiment petite même pour la région administrative d’Abitibi-Témiscamingue, où des municipalités sans population ou presque ne sont pas rares. Pas plus de 300 Chazeloises et Chazelois résident sur ce territoire qui s’étend sur une superficie de 135 kilomètres carrés dans la Municipalité Régionale de Comté de l’Abitibi-Ouest.

Toutefois, Chazel possède son propre petit site Web contenant des renseignements fondamentaux sur la municipalité.

Chazel fut fondée en 1938 et est située à proximité des lacs Chazel et Courval. La municipalité offre un lieu de villégiature idéal et c’est ce qui en fait une destination de choix pour les amoureux de la nature.

L’économie de Chazel est basée sur l’agriculture et l’exploitation forestière (la municipalité se trouve tout près de la ville de La Sarre, la capitale forestière du Canada).

Il y a quelques entreprises, des services et des attraits touristiques : la pêche, la chasse, la bibliothèque, l’église, etc. Un sentier de motoneige relie Chazel aux autres municipalités environnantes.

L’hospitalité est une des grandes qualités des Chazeloises et Chazelois.

Nous avons déjà mentionné que Chazel est située à proximité de la ville de La Sarre. De plus, la ville de Macamic est très proche, elle aussi.

Voici la liste des activités de la corporation des loisirs de Chazel. Un simple aperçu nous permet de constater que Chazel a une vie bien remplie :

  • Carnaval – mars
  • Fête des mères – mai
  • Fête d’Halloween – octobre
  • Fête de Noël pour enfants – décembre
  • Brunch de Noël – décembre
  • Bingo dindes avec la collaboration de la Fabrique – décembre
  • Patinoire extérieure, sentier de motoneige

Ainsi que plusieurs autres activités… Qui dit qu’on s’ennuie dans les petites villes ?

Canton de Chazel

C’est en l’honneur de Guillaume Chazel que ce canton a été nommé. Il appartenait à une famille noble d’ancienne extraction qui a pris le nom d’un fief important situé près de Saint-Flour, ancienne capitale de la Haute-Auvergne. Le destin a voulu qu’il périsse sur les côtes de l’Acadie, à 12 km environ de Louisbourg, la nuit du 27 à 28 août 1725, au cours d’une très violente tempête. Il se trouvait sur la flûte « Le Chameau », un bâtiment de guerre réservé au transport du matériel, et venait remplacer l’intendant Michel Bégon qui était retourné en France.

Son nom identifie un canton situé à quelques kilomètres au nord-est de la ville de La Sarre, en Abitibi, plat, très marécageux et arrosé par plusieurs petits ruisseaux tout autour de la colline Oditan et partiellement près des collines Nissing qui surplombent la plaine environnante d’environ 150 mètres. Le hameau de Saint-Eugène-de-Chazel est situé au nord du canton.

Chazelles est un diminutif du mot latin « casa », maison neuve ou petite maison. Le nom de canton de Chazel a paru sur une carte des comtés d’Abitibi et de Témiscamingue (1935). On trouve le toponyme Chazelles dans l’Ain, la Charente, le Jura, le Cantal et dans quelques autres arrondissements français. Proclamation : 1916.

Coordonnées de Chazel :

Adresse 335, rue Principale
Chazel
J0Z 1N0

Téléphone : 819 333 4758

Site Internet de Chazel : chazel.ao.ca.

Maison Turgeon

Maison Turgeon, bureau municipal de Chazel de 1938 à 1987. Source de la photographie : Site Web de Chazel.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *