Villes et villages

Ascot-Corner

Ascot-Corner

Municipalité d’Ascot Corner

La municipalité d’Ascot Corner, constituée en 1901, occupe une superficie de plus de 83 kilomètres carrés en Estrie. Plus de 2 600 résidents vivent sur ce territoire qui fait partie de la municipalité régionale de comté du Haut-Saint-François. La rivière Saint-François traverse le centre du village et toute sa géographie témoigne de la période glaciaire, offrant aux yeux des visiteurs de magnifiques paysages de vallons et de collines.

Le nom d’Ascot Corner souligne sa situation géographique au carrefour de quatre cantons, soit les cantons d’Ascot (actuel arrondissement du Mont-Bellevue), Stoke, Eaton et Westbury. Le nom d’Ascot vient du nom du village anglais Ascot, reconnu par ses terrains d’équitation.

La colonisation des Cantons de l’Est commence vers la fin du XVIIIe siècle, avec l’arrivée des Loyalistes immigrants des États-Unis.  George Stacey serain un des premiers résidents. Son père, fonctionnaire à Londres, l’avait expédié au Bas-Canada pour lui éviter la prison à l suite de fortes dettes contractées au jeu. Ensuite, on y exploite de nombreuses mines de cuivre, de soufre et d’autres minerais, notamment le chrome qui était considéré à l’époque comme extrêmement rare.

Aujourd’hui, cependant, rien ne rappelle l’époque des mines à Ascot Corner, une localité calme, avec trois parcs, deux terrains de balle, deux terrains de soccer, une piscine, deux patinoires, un terrain de tennis et un centre communautaire. Il y a des clubs sportifs et sociaux, tels le club de soccer Les Dribbleurs ou le club Optimiste.

La municipalité possède une église centenaire avec un presbytère situés sur le haut de la colline.

Les canotiers pratiquent leur sport favori dans les eaux vives de la rivière Saint-François. Face au pont qui surplombe la rivière, on peut admirer l’église d’un blanc cendré et le presbytère, juchés fièrement sur un promontoire.

Toutefois, Ascot Corner attire avant tout celles et ceux qui aiment goûter aux joies de la récolte, parce qu’ils ont l’embarras du choix à Ascot Corner, où on trouve plusieurs fermes qui offrent la possibilité de cueillir une grande variété de petits fruits et proposent des produits frais de la ferme.

Coordonnées d’Ascot Corner :

5655, route 112
Ascot Corner
J0B 1A0

Téléphone : 819-560-9560

Site internet d’Ascot Corner : ascot-corner.ca.

Hameau de Milby

Le hameau de Milby est implanté dans la municipalité d’Ascot, en Estrie, à proximité d’un pont couvert qui enjambe la rivière Moes à environ 10 km au sud-est de Sherbrooke. Milby constitue depuis ses débuts une petite communauté de peuplement. En 1793 et 1795, Cornelius et Abraham Hyatt fils acquièrent quelques terres à cet endroit. Ils entreprennent en 1807, le long de la rivière, la construction d’un moulin à scie, qui sert également pour la farine jusqu’en 1826, année où fonctionne enfin un véritable moulin à farine. Acquises en 1841 par Hollis Smith, ces installations deviennent la propriété du docteur William Wilson en 1845. Connu alors sous le nom de Wilson’s Mills, le hameau est rebaptisé Milby en 1874, année de l’ouverture du bureau de poste qui fermera ses portes en 1914. Milby rappellerait un village d’Angleterre voisin de Ripon, dans le Yorkshire, lieu d’origine de la famille Wilson.

Hameau de Huntingville

Hameau populeux de la municipalité d’Ascot, Huntingville est situé à 3 km au sud de Lennoxville, près de Sherbrooke. Déjà au début du XXe siècle, Pierre-Georges Roy écrivait que le nom de ce hameau est lié aux premières familles qui s’y sont installées. En effet, Seth et William Hunting ont obtenu en 1836 des concessions dans le canton d’Ascot ; les lots coïncident avec l’emplacement du hameau actuel qui s’est développé au cours des années suivantes. Le moulin Hunting, actionné par le pouvoir hydraulique de la rivière Moes, ainsi que le temple universaliste, qui date de 1844, le premier au Canada, témoignent de cette époque. Un bureau de poste a été ouvert en 1853, sous le nom de Huntingville et a fermé ses portes en 1915.

Ascot-Corner

Ascot-Corner. Source de la photo: ascot-corner.com.

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Pépinière Lanctôt Et Frère Inc.

    2013/08/20 at 3:46

    Bonjour

    Nous cultivons différents végétaux, serait-il possible d’avoir l’adresses courriel de la personne responsable des achats de plantes.

    Merci et Bonne Journée

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *