Vivre à Montréal

L’Île-Dorval

L’Île-Dorval

Ville de L’Île-Dorval

L’Île-Dorval est une ville située sur l’île-Dorval (surprise !), dont la superficie totale est de moins de 0,2 kilomètre carré (à peu près 300 mètres sur 300). L’île se trouve dans la partie du Saint-Laurent appelée le lac Saint-Louis.

La population de cette ville est de 2 personnes. Oui, vous avez bien lu, DEUX résidents habitent cette petite île qui fait partie de la région administrative de Montréal et de la Communauté métropolitaine de Montréal. Du moins, ce sont les données qui apparaissent sur le site du Ministère des Affaires municipales et régions du Québec .

En 2002, à la suite d’un référendum (on suppose qu’on a voté à 100% pour la fusion, car dans le cas contraire, les résultats du vote auraient été de 50% des deux côtés) la ville de L’Île-Dorval a fusionné avec Montréal. Le 1er janvier 2006, la ville a décidé sa défusion (un autre référendum unanime ?) et depuis cette date, la ville de L’Île-Dorval mène une existence paisible et prospère. (Notons au sérieux qu’au Québec les propriétaires foncier ont le droit de vote sur les affaires municipales et c’est pourquoi environ 40 citoyens ont pris part aux référendums).

En fait, on y trouve une cinquantaine d’immeubles résidentiels et plus de 150 personnes passent l’été sur L’Île-Dorval. Une forêt de feuillus couvre toute la superficie restante.

Il existe un traversier qui relie l’île à Montréal, il fait la navette régulièrement.

Finalement, admettons une fois de plus que ce ne sont pas seulement les « deux habitants » qui ont le droit de vote, mais toute personne qui est propriétaire du terrain, qu’ils sont résidents ou non, on le droit de voter aux élections municipales, selon nous a appris une lectrice.

Circonscription électorale de Jacques-Cartier

Attribué une première fois en 1853, le toponyme Jacques-Cartier identifie de nos jours une circonscription électorale dont la superficie de 50 km carrés résulte d’un rétrécissement progressif au cours des remaniements de 1912, 1922, 1935 et 1965. Située dans l’ouest de l’île de Montréal, elle donne sur le lac Saint-Louis et englobe les villes de Beaconsfield, de Pointe-Claire, de Dorval et de l’Île-Dorval, la ville de moins populeuse du Québec avec ses trois habitants. Elle comprend plus de 250 entreprises manufacturières dont les plus importantes concernant la machinerie électrique liée à la présence de l’aéroport international de Dorval y est très importante également. Le nom de cette circonscription rend hommage au découvreur du Canada, Jacques Cartier.

Historique de la ville de l’Île-Dorval

L’une des plus petites villes du Québec puisqu’on y dénombrait trois habitants permanents en 1992. L’Île-Dorval présente également des dimensions fort modestes avec une superficie de 0,18 km carrés. C’est à l’initiative de la Dorval Island Park Company et d’un groupe de six professionnels et hommes d’affaires qui voulaient développer la vocation résidentielle de l’île et la pourvoir en électricité, aqueduc, rues, voire en tramways, que l’on a demandé et obtenu le statut de ville pour cette minuscule entité.

Situé en face de Dorval, dans l’ouest de l’île de Montréal, la municipalité, officiellement érigée en 1915, doit son nom à Jean-Baptiste Bouchard, né vers 1658, qui avait pris l’habitude de signer son nom Jean-Baptiste Bouchard Dorval. Il se porte acquéreur du fief désigné Fort La Présentation, en 1961, dont une partie constitue aujourd’hui le territoire de la ville de L’Île-Dorval. L’élément Orval, qui au fil des ans s’est soudé au d’, identifie aujourd’hui une commune de Cher. Un bureau de poste d’été, connu sous l’appellation de Dorval Island, a desservi les estivants entre 1949 et 1970. L’exiguïté du territoire est telle qu’aucun véhicule privé n’y circule, à l’exception d’une camionnette réservée à la cueillette des ordures.

île Dorval

Île Dorval. Peinture réalisée en 1866 par Frances Anne Hopkins (née en 1838 et décédée en 1919). Image libre de droits.

Coordonnées de la Ville de L’Île-Dorval :

C.P. 53061,
Comptoir postal Dorval
Dorval
H9S 5W4

Téléphone : 514 636 1571

2 Comments

  1. ROBERT BEAUSOLEIL

    2015/12/16 at 11:37

    SAVIEZ-VOUS QUE CETTE ILE ETAIT DU TEMPS DES AMÉRINDIENS UN LIEU SACRÉ OU TOUTE ARME ETAIT INTERDITE ET QUE CETTE ILE SERVAIT DE CADRE PHYSIQUE POUR LA SIGNATURE DE TRAITES DE PAIX ENTRE LES DIFFÉRENTES TRIBUS

    D`AILLEURS UNE PLAQUE PLUS QU`INTÉRESSANTE SE SITUE FACE A L`ILE AU COIN DU CHEMIN DU BORD DU LAC ET DE L`AVENUE DORVAL

  2. Js

    2018/10/31 at 6:20

    Super intéressant! Si seulement il y avait plus de gens comme nous….!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *