Vivre à Montréal

Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

Cimetière Notre-Dame-des-Neiges

La fabrique de la paroisse Notre-Dame de Montréal est propriétaire de la Basilique Notre-Dame de Montréal et du cimetière Notre-Dame-des-Neiges. Ce cimetière a remplacé le cimetière Saint-Antoine, qui était en activité depuis 1799 à l’emplacement actuel du square Dorchester et de la place du Canada.

L’achat de la première portion du cimetière a été conclu le 6 février 1854 et c’est le 29 mai 1855 qu’on y a enregistré la première sépulture. Depuis, près d’un million de défunts y ont trouvé leur dernier repos.

Ce cimetière, inauguré en 1855, comprend de remarquables paysages d’inspiration monumentale et pittoresque. La topographie du mont Royal ainsi que des préoccupations religieuses, sociales et esthétiques ont guidé son aménagement. Les longues allées bordées d’arbres s’inscrivent dans la tradition française tandis que les sentiers sinueux et les îlots boisés rappellent les cimetières ruraux américains du XIXe siècle. De nombreux monuments funéraires d’un grand intérêt artistique, historique et symbolique font de ce cimetière un lieu privilégié, propice au recueillement et à l’évocation du passé.

Le cimetière Notre-Dame-des-Neiges est désigné lieu historique national du Canada depuis 1999. Il est le plus grand cimetière au Canada et le troisième en importance en Amérique du Nord. Avec ses 341 acres, ce site représente 18% de la superficie de l’arrondissement historique et naturel du Mont-Royal décrété par le gouvernement du Québec en 2005. De ce fait, il constitue sa plus grande propriété privée.

Ce patrimoine funéraire, architectural et naturel est d’une richesse inestimable. À titre d’exemple, le dernier inventaire a permis d’y recenser plus de 90 mille ouvrages funéraires, dont plusieurs sont ornés d’oeuvres en bronze d’un grand intérêt artistique et sociétal.

Le patrimoine architectural est composé de 23 édifices parmi lesquels la maison Simon-Lacombe (1825-1848), un monument historique classé depuis 1957, la chapelle Notre-Dame-de-la-Résurrection (1855) et le pavillon administratif (1877).

Le cimetière comprend la Chapelle Notre-Dame de la Résurrection, les chapelles d’accueil et crématorium, un centre opérations. Parmi ses mausolées on trouve les suivants : mausolée Saint-Pierre-et-Saint-Paul, La Pieta, Marguerite-Bourgeoys, Esther-Blondin, Jean-Paul II, Notre-Dame, Saint-Antoine, Saint-François, Sainte-Thérèse, Sainte-Claire-d’Assise, Sainte-Marguerite-d’Youville, Eulalie-Durocher.

Le parc arboricole est composé de plus de 13 mille arbres dont environ 6 mille sont des arbres ornementaux qui agrémentent les chemins et îlots. Parmi ceux-ci, on dénombre plus de 450 arbres centenaires.

Code de conduite sur le site du cimetière Notre-Dame-des-Neiges

  • Le cimetière est un lieu privé. Toute personne présente sur le site doit se conformer à la Loi et aux règlements du cimetière
  • Le cimetière est un lieu sacré et de recueillement. Ce site n’est ni un parc d’amusement non qu’un lieu de plaisance. Il est donc inconvenant de s’y étendre, d’y prendre des bains de soleil ou d’utiliser ses chemins et sentiers pour une activité sportive. La présence d’animaux domestiques dans le cimetière est interdite.
  • La prudence et la courtoisie dans les déplacement sont de rigueur. Les visiteurs en véhicule doivent circuler et se stationner uniquement sur les chemins asphaltés, sans empiéter sur les aires gazonnées. La vitesse maximale autorisée est de 30 km/heure. Soyez vigilants lors de votre visite. Ne laissez aucun objet de valeur à porté de vue et verrouillez les portières de votre véhicule.
  • Le cimetière fait partie d’un écosystème fragile. L’adoption d’un comportement empreint de civisme est de rigueur afin d’assurer la protection de son patrimoine naturel.

(Extrait du livre Loi et règlements du cimetière Notre-Dame-des-Neiges).

La croix à l'entrée du cimetière Notre-Dame-des-Neiges. Photographie de Megan Jorgensen.
La croix à l’entrée du cimetière Notre-Dame-des-Neiges. Photographie de Megan Jorgensen.
Une allée du cimetière. Photographie par Megan Jorgensen.
Une allée du cimetière. Photographie par Megan Jorgensen.
Chapelle Notre-Dame de la Résurrection.. Photographie par Megan Jorgensen.
Chapelle Notre-Dame de la Résurrection.. Photographie par Megan Jorgensen.
Une crypte du cimetière Notre-Dame-des-Neiges. ¨Photographie de Megan Jorgensen.
Une crypte du cimetière Notre-Dame-des-Neiges. ¨Photographie de Megan Jorgensen.
Un îlot du cimetière. Photographie par Megan Jorgensen.
Un îlot du cimetière. Photographie par Megan Jorgensen.
Champ d'honneur. Fonds du Souvenir. 1910-1930. Je me souviens. Anciens combattants. Concession du « Last Post », fondée en 1909. Photographie par Megan Jorgensen.
Champ d’honneur. Fonds du Souvenir. 1910-1930. Je me souviens. Anciens combattants. Concession du « Last Post », fondée en 1909. Photographie par Megan Jorgensen.
À la mémoire des soldats morts pour la patrie dans la Grande Guerre 1914-1919. Leur nom vit de génération en génération.
À la mémoire des soldats morts pour la patrie dans la Grande Guerre 1914-1919. Leur nom vit de génération en génération. Photographie de Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *