Emploi: aidez-moi

Pépinière Abbotsford

Pépinière Abbotsford

Pépinière Abbotsford

La Pépinière Abbotsford, localisée dans la municipalité de Saint-Paul d’Abbotsford et spécialisée dans le domaine de l’horticulture ornementale au Québec, est connue dans toute l’Amérique du Nord. L’entreprise cultive et distribue pus de 1200 variétés de plantes mises en marché dans tout le Québec, dans les Maritimes, en Ontario et aux États-Unis.

Depuis 1962, année où Jean-Claude Paquette fondait Pépinière Abbotsford ainsi que le centre du jardinage Abbotsford, bien des bourgeons ont éclos dans le paysage. Aujourd’hui, la Pépinière Abbotsford est un chef de file dans le domaine de l’horticulture ornementale au Québec et est connue avantageusement partout en Amérique du Nord.

La Pépinière Abbotsford se spécialise dans la production d’arbres, d’arbustes et de conifères cultivés en plein champ et en contenants. Au cours des récentes années, l’entreprise ajoutait à son imposante production une gamme importante de rosiers, ainsi qu’une centaine de variétés de vivaces. À l’heure actuelle, ce producteur de la Montérégie cultive 65 hectares dont 45 sont réservés à la culture en champs et 20 à la production de 500 000 plantes en pots.

Le rosier Abbotsford, ce petit arbuste très attrayant, conçu ici, est devenu rapidement très populaire auprès de la clientèle et son succès ira sûrement en grandissant. Ses petites fleurs doubles, passant par toute une gamme de rose, du rose pâle, à rose fuchsia à lavande foncé, égaieront vos jardins toute la saison puisqu’il fleurit de juin à octobre. De plus, ce rosier est très rustique, très résistant au mildiou et à la tache noire et ne demande aucune protection hivernale.

La pépinière propose l’assurance d’avoir les services les plus appropriés, telle que le très convoité service de plan d’aménagement paysager offert directement à la jardinerie Botanix. Des plantes de qualité supérieure, adaptées au climat québécois et un service à la clientèle hors pair ont assuré son succès.

De plus, les dirigeants de l’entreprise attribuent d’emblée leur succès à l’indispensable apport, la compétence et le dynamisme de leur personnel. Cette passion partagée par chacun a permis au fil des ans de remporter plusieurs prix et distinctions, dont la médaille d’or de l’Ordre national du mérite agricole, une première au Québec pour une entreprise horticole.

Bien entendu, la production à si grande échelle ne peut être l’affaire que des membres d’une seule famille. Pour répondre aux demandes de sa clientèle, la Pépinière Abbotsford compte sur un personnel expérimenté de 150 personnes durant les périodes de pointe.

Pour rejoindre la Pépinière Abbotsford inc. :

605, rue Principale
Saint-Paul d’Abbotsford
J0E 1A0

Téléphone : 450-379-5777

Site web de la Pépinière Abbotsford : pepiniereabbotsford.com.

Saint-Paul-d’Abbotsford

Cette municipalité est située au pied du mont Yamaska, dans la partie est de la MRC de Rouville en Montérégie. Baignée par les eaux de la rivière à la Barbue, qui coule au sud, elle est voisine de Saint-Césaire, à l’ouest, à peu de distance de Granby et à une quinzaine de kilomètres à l’est de Rougemont

L’histoire abbotsfordienne débute véritablement avec l’implantation d’une communauté anglicane, vers 1820, la St. Paul Episcopal Church. L’église St. Paul, construite en 1822, fut consacrée en 1833. Des Écossais s’étaient toutefois installés à cet endroit dès la fin du XVIIIe siècle. Pour sa part, la paroisse catholique de Saint-Paul-d’Abbotsford, établie en 1845, et qui comprend les limites de la paroisse protestante, sera abolie en 1847 et remplacée, en 1855, par la municipalité de Saint-Paul-d’Abbotsford, dénommée comme la paroisse catholique. Mise sous le patronage de l’apôtre Paul, personnage considérable, tant pour les anglicane que pour les catholiques, la localité d’Abbotsford, comme on dénomme couramment l’endroit, évoque le souvenir de Joseph Abbott (1790-1862). Ministre anglican à cet endroit de 1825 à 1829, le père de sir John Joseph Caldwell Abbott (1821-1893), premier ministre du Canada en 1891-1892, est l’auteur de quelques modestes ouvrages. En 1818, il desservait St. Andrews, devenue par la suite Saint-André-Est.

Le constituant Abbotsford provient du télescopage de son patronyme Abbott – le « t » final ayant chuté suivant un usage courant en anglais – et de celui de son épouse, Harriet Bradford. Ils s’étaient épousés en 1820. Il convient de signaler que le frère de Joseph Abbott, Wiliam, avait été nommé ministre du culte en 1824 à Yamaska Mountain et peut-être a-t-on voulu l’honorer également. Anciennement, l’endroit répondait à la dénomination de paroisse de Yamaska Mountain, nom primitif du bureau de poste (1825), modifié en Abbotsford en 1829, à l’occasion de la visite de l’évêque G.J.Mountain alors que Joseph Abbott en avait la charge. La nature du sol étant très variée, on a pu jadis se livrer à différentes formes de culture, dont celle de la pomme qui constitue la principale caractéristique de l’économie abbotsfordienne. À cet égard, en 1896, on y fondait la Société de pomologie du Québec.

abbotsford pepiniere

Pépinière Abbotsford. Source de la photo : pepiniereabbotsford.com.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *