Théâtres du Québec

Groupe Ihozo

Groupe Ihozo

Groupe Ihozo

Groupe Ihozo promeut la culture rwandaise au Québec, comme plusieurs spectateurs ont pu le voir aux divers spectacles, tels que Miss Afrique Montréal, Umwali Canada, Gala d’excellence REPAF et autres. Le comité exécutif a toujours le souci de veiller à l’accomplissement de la mission du Groupe Ihozo, soit de promouvoir la culture rwandaise, surtout en s’assurant que l’adhésion se renouvelle à chaque année.

C’est en 1998 que sept jeunes nouvellement installés à Montréal décident de créer un lieu de socialisation basée sur les joies de la danse traditionnelle rwandaise. Très vite, ces jeunes se rendent compte que cette structure répond à deux objectifs principaux, soit rester en contact avec leur culture et traditions, mais ussi d’enseigner aux plus jeunes certains aspects culturels du pays d’origine de leurs parents. Deux mois ont suffi pour mettre sur pied le Groupe Ihozo qui fut fondé le 28 avril 1998.

Plusieurs embûches ont jalonné le parcours de ce groupe naissant dans ses premières années. On peut citer la problématique de trouver un local adéquat et permettant les pratiques dans des conditions agréables. Divers endroits – parfois insolites – furent fréquentés tels que des stationnements d’immeuble, des sous-sols d’églises, des parcs de la ville de Montréal pour ne citer que ceux-là. Ihozo a toujours su utiliser les moyens du bord pour accomplir sa mission. L’an 2006 marquât le tournant dans l’histoire du groupe, qui fut le début de ce que les membres appellent “un grand spectale”. “Le Secret Kalisimbi” allait ainsi mettre le groupe sur une piste de fonctionnement qui n’a dès lors cessé de progresser. Cette époque coïncida également avec la prise de responsabilité de la deuxième génération du groupe. Arrivée aux commandes, cette génération Y a su instaurer de nouvelles façons de faire en donnant au groupe les moyens matériels pour l’accomplissemnt de sa mission. Par un dévouement remarquable, ces jeunes ont vite compris que la mission d’Ihozo allait au-delà de la danse. C’est aussi une question identitaire. L’un des rares aspects qui leur permettent de s’identifier en tant que descendants de parents d’origine rwandaise.

Un autre défi fut l’adhésion et renouvellement de membership. Le comité exécutif se soucie toujours de proposer aux membres de nouvelles chréographies afin de maintenir une vive motivation.

Sans le soutien de son public, des membres fondateurs, des anciens membres du groupe, le Groupe Ihozo n’aurait jamais pu franchir le cape de 20 ans que la collectivié a célébré en 2018. Ainsi, les artistes sont très reconnaissants de l’appui de tous les amis qui sont la plus grande motivation dans la mission du groupe. L’apprication des activités pousse les artistes à toujours aller de l’avant, à la quête de la perfection et de la créativité, en espérant surprendre encore agréablement.

Pour toutes autres informations, visitez le site web IHOZO.com

Rwigamba

Scène du spectacle Le Règne de Karagaju, signé par le chorégraphe Didier Rwigamba. Photographie : GrandQuebec.com

Karagaju

Au crépuscule de son règne, le roi Nkorongo révèle à son peuple le successeur: Karagaju, sa fille, deuxième de sa couche. Absolument inattendu! Tous les conseillers sont abasourdis. Photographie : GrandQuebec.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *