Québec sportif

Quad dans la Baie-James

Quad dans la Baie-James

Quad dans la Baie-James

Le quad est un véhicule tout-terrain largement utilisé sur le territoire de la Baie-James.

Le Club Quad du Vrai Nord, fondé en 2004, regroupe le secteur sud-ouest de la Baie-James, soit Val-Paradis, Villebois et Beaucanton. Le club s’occupe de l’organisation des randonnées sur les 180 kilomètres de sentiers fédérés de la région. Une aire de pique-nique et des sites de camping, gérés par le club, sont accessibles en quad dans le secteur du lac Imbeau, situé à seulement 2 km des sentiers de VTT. Pour contacter le Club Quad du Vrai Nord, téléphone: 819 941 2112.

Le Club de motoneige des Deux montagnes de Villebois propose diverses activités qui comportent des Courses d’accélération, des tournois de pêche et le Festival du V.T.T. Pour contacter ce club, téléphone: 819 941 2173.

Le Club Quad Les Lynx du Nord de Chapais (téléphone 418 745 3491) gère quant à lui environ 60 kilomètres de sentiers entre Chapais, le lac Caven, le lac Opémiska et Pont Saint-Jean. Pour accéder à la région, on peut emprunter le chemin forestier de Barette Sud, le chemin la Tuque-Cooper-Nicabau ou le chemin Saint-Thomas-Didyme-Chibougamau.

Le Club VTT de Chibougamau dispose d’un réseau de sentiers de quad accessibles via la région du lac Saint-Jean. Pour contacter ce club, téléphone : 418 748 7366.

Canton de Guercheville

Proclamé en 1965, le canton Guecherville s’étend à environ 40 km au sud-ouest de Chapais dans le Nord-du-Québec. Il est baigné par quelques petits lacs et irrigué par le ruisseau Rachel et surtout par la rivière Opawica qui le relie au réseau hydrographique de la rivière Nottaway, tributaire important de la baie James. Son relief, qui varie peu, passe de 330 à 400 m. On a attribué à ce canton le nom d’Antoinette de Pons, marquise de Guercheville (1570? – 1632), ce dernier patronyme ayant été emprunté à sa mère Marie de Montchenu, dame de Guercheville. Désignée par Henri IV dame d’honneur de la reine Marie de Médicis, bienfaitrice des Jésuites, son nom est lié à l’éphémère colonie de Saint-Sauveur, en Acadie (1613), et même à l’habitation de Québec, qu’elle aurait pu acquérir au nom des Jésuites s’ils avaient été moins attirés par l’Acadie. En 1627, elle céda ses droits sur la colonie de la Nouvelle-France et se fit inscrire comme membre de la Compagnie des Cent-Associés, fondée par Richelieu. Le nom de ce canton paraît en 1951 sur la carte générale du Québec, quatre ans après le choix de l’appellation.

baie_james

Littoral de la baie James. Photo : GrandQuebec.com

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *