Sante

Symptômes du rhume et de la grippe

Symptômes du rhume et de la grippe

Comment combattre les symptômes du rhume et de la grippe

Comment pouvez-vous les éviter ?

La stratégie la plus efficace de prévention consiste à éviter tout contact avec le virus qui cause l’infection. La transmission des virus du rhume et de la grippe survient principalement lorsqu’on touche les mains d’une personne infectée ou un objet que cette dernière a récemment touché. C’est en vous frottant les yeux ou le visage avec les mains que vous pouvez être contaminé par ces virus.

À titre préventif, il est donc important de vous laver fréquemment les mains et de pas toucher vos yeux et votre visage. Vous pouvez aussi vous faire vacciner contre la grippe. Il n’existe pas de vaccin contre le virus du rhume.

Comment soulager efficament les symptômes du rhume et de la grippe?

Congestion nasale

Pour soulager la congestion nasale, vous pouvez utiliser un décongestionnant en comprimés ou en vaporisateur nasal. Soyez prudent si vous utilisez un décongestionnant en comprimés, car les produits de ce genre peuvent provoquer des tremblements, des palpitations et de l’excitation. Vous devez donc éviter d’en prendre avant le coucher. L’insomnie causée par ces décongestionnants peut toutefois être amoindrie lorsqu’ils sont associés à un antihistaminique, ce qui est le cas dans les formulations pour la nuit. Certains produits associent un décongestionnant et l’ibuproféne ou l’acétaminophène pour soulager la fièvre et la douleur.

Consultez votre pharmacien avant de prendre ces produits car ils ne conviennent pas à tout le monde, surtout si vous souffrez d’hypertension, d’un problème cardiaque d’hyperthyroïdie, de diabète, de glaucome, d’hypertrophie bénigne de la prostate ou si vous prenez certains médicaments. Les vaporisateurs nasaux ont l’avantage de provoquer peu d’effets secondaires, mais vous devez limiter la durée de leur utilisation à un maximum de trois à cinq jours consécutifs afin d’éviter la dépendance au produit. L’eau saline en vaporisateur ou en gouttes nasales constitue une excellent option naturelle pour soulager la congestion nasale, tout particulièrement chez les bébés et les jeunes enfants.

Douleurs musculaires, fièvre, maux de tête et de gorge

L’acétaminophène et l’ibuprofène sont indiqués pour soulager tous ces symptômes. L’ibuprofène a l’avantage de diminuer l’inflammation, mais il peut causer plus d’effets secondaires, entre autres au niveau du système digestif. L’usage de l’acétaminophène et de l’ibuprofène ne convient âs à tout le monde. Consultez votre pharmacien avant de vous en procurer.

Pour un mal de gorge, vous pouvez combiner des pastilles à un analgésique. Veillez à respecter la quantité maximale recommandée de pastilles par jour.

Toux

Le médicament contre la toux sèche que l’on trouve le plus souvent dans les produits conçus pour soulager les symptômes du rhume et de la grippe est le dextrométhorphane (DM).

En cas de toux grasse, celle avec des sécrétions, les formulations à base de quaïfénésine peuvent vous aider. On les utilise seules ou en association avec d’autres médicaments. Certaines formulations permettent de soulager plusierus symptômes à la fois. Avant d’en prendre, demandez toujours conseil à votre pharmacien afin de vous assurer que les ingrédients vous conviennent.

(Source du texte : Académie Jean Coutu en collaboration avec Mucinex).

Grippe et rhume

Rhume : tempête sous narine. (Léo Campion, acteur, chanteur, musicien, né en 1905 et mort en 1992). Photo : GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *