Sante

Mauvaise haleine

Mauvaise haleine

Pour en finir avec la mauvaise haleine

La mauvaise haleine ou halitose touche une grande proportion de la population québécoise. Heureusement, c’est un problème transitoire dans la majorité des cas. On n’a qu’à penser à l’haleine du matin, qui s’élimine par un simple brossage des dents.

Avez-vous mauvaise haleine ?

Plusieurs personnes consultent leur dentiste parce qu’elles pensent avoir mauvaise haleine, alors que ce n’est pas le cas. Paradoxalement, la plupart des individus souffrant de mauvaise haleine l’ignorent ou, s’ils le savent, ne consultent pas pour y remédier.

Il peut être difficile de déterminer soi-même si on a mauvause haleine. Si vous êtes dans le doute, n’hésitez pas à demander l’avis des gens qui vous entourent. Ils apprécieront que vous vous occupez de ce problème.

Quelles sont les causes de la mauvaise haleine ?

Généralement, la mauvaise haleine est attribuable à la dégradation de débris alimentaires par des bactéries présentes dans la bouche et à la formation de plaque bactérienne. La dégradation de débris alimentaires par des bactéries présentes dans la bouche (dans la cavité buccale) génère des gaz malodorants qui se mélangent à l’haleine et lui donnent une odeur fétide.

Plusieurs facteurs prédisposent à la mauvaise haleine, dont :

  • Une hygiène buccale déficiente ;
  • La présence de caries ou de restaurations défectueuses ;
  • Une accumulation de particules alimentaires entre les dents ;
  • Une infection au niveau de la bouche ;
  • Le tabagisme ;
  • Une diminution de la production ou de l’efficacité de la salive ;
  • Une inflammation des gencives (gingivite ou parodontite).

Les facteurs de mauvaise haleine ayant une origine autre que buccale sont notamment les suivants :

  • Une infection, surtout des poumons, de la gorge ou des sinus ;
  • Le diabète mal contrôlé, qui peut entraîner la formation d’acétone lors de l’utilisation non optimale des protéines et des gras comme source d’énergie ;
  • Une maladie des reins, qui peut donner une odeur de poisson à l’haleine ;
  • Une maldie de foie ;
  • Des problèmes gastro-intestinaux comme le reflux gastro-oesophagien ;
  • Une rhinite allergique ou chronique ;
  • Le jeûne, qui donne, comme le diabète et pour les mêmes raisons, une odeur d’acétone à l’haleine.

Quels sont les aliments fautifs ?

Certains aliments, comme l’oignon, l’ail, le chou-fleur et le café, peuvent causer temporairement une mauvais haleine. L’ail et l’oignon causent une mauvaise haleine de façon particulière. Ces aliments passent très vite dans le sang après avoir été ingérés, ce qui fait qu’une partie de l’odeur qui se dégage de la bouche provient de l’air expiré par les poumons. Pour atténuer cette mauvais haleine, vous pouvez terminer le repas en mangeant du persil frais cru ou en suçant un clou de girofle. Cela n’éliminera pas la mauvaise odeur votre haleine, mais l’atténuera tout de même dans une certaine mesure.

Comment prévenir et traiter la mauvaise haleine ?

Pour retrouver ou conserver une haleine fraîche, vous devez appliquer des mesures d’hygiène dentaire adéquates :

  • Lavez vos dents et votre langue après chaque repas.
  • Utilisez la soie dentaire au moins une fois par jour.
  • Faites réparer vos caries et vos restaurations défectueuses.
  • Cessez de fumer.
  • Nettoyez bien vos prothèses et appareils dentaires.
  • Passez un examen dentaire au moins une ou deux fois par année.

Si vous avez des questions à propos de la mauvaise haleine, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien ou votre professionnel de la santé dentaire.

Haleine fraîche

L’argent n’a pas d’importance, mais le manque d’argent, oui (J.-F. Somain, écrivain québécois, La vraie couleur du caméléon).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *