Sante

Historique du CHUM

Historique du CHUM

Historique du Centre hospitalier de l’Université de Montréal

Le plus grand centre hospitalier universitaire du Québec, le Centre hospitalier de l’Université de Montréal a été fondé en février 1995 afin d’offrir des soins et des services généraux et spécialisés aux patients. La mission du CHUM comporte cinq axes principaux : les soins et les services cliniques, l’enseignement, la recherche, l’évaluation des technologies et des modes d’intervention en santé et la promotion de la santé.

Historiquement, le CHUM est le résultat de la fusion de trois hôpitaux, soit de l’Hôtel-Dieu, l’Hôpital Notre-Dame et l’Hôpital Saint-Luc. Par la suite, le nouveau hôpital s’est progressivement doté de nouveaux édifices : le Centre de recherche (CRCHUM) érigé en 2013, l’édifice de l’hôpital à proprement parler, construit en 2017 et des bâtiments complémentaires inauguré en 2021.

En conséquence, l’Hôpital Notre-Dame a été désaffilié en 2017, l’hôpital Saint-Luc a été démoli en 2018 tandis que le bâtiment de l’Hôtel-Dieu, situé sur le Plateau Mont-Royal, reste intégré au CHUM sous le nom de pavillon Jeanne-Mance.

Le CHUM actuel a commencé à accueillir des patients le 8 octobre 2017 et il possède actuellement 772 chambres. Le Centre de recherche du CHUM regroupe quant à lui environ 300 chercheurs œuvrant dans des domaines variés.

En tant que centre hospitalier universitaire, le CHUM compte plus de 700 professeurs et permet chaque année à environ 6 000 étudiants et stagiaires de compléter leur formation dans le domaine de la santé, en complémentarité avec ses partenaires du Réseau universitaire intégré de santé et de services sociaux de l’Université de Montréal : le CHU Sainte-Justine et les centres hospitaliers universitaires affiliés.

Le nouveau site a été construit en partenariat public-privé, où la part gouvernementale s’élève à 3,5 milliards $, le consortium d’entreprises Groupe immobilier santé McGill gérant divers aspects des bâtiments au cours des 30 premières années de leur existence.

Historiquement, l’Hôtel-Dieu a été fondé en 1642 par Jeanne Mance, tandis que l’Hôpital Notre-Dame a été fondé en 1880, et l’Hôpital Saint-Luc, quant à lui, a été fondé en 1908. C’est le 17 décembre 1999 que le premier ministre du Québec, Lucien Bouchard, et la ministre de la Santé et des Services sociaux, Pauline Marois, annoncent la décision du gouvernement d’aller de l’avant avec le projet d’un centre hospitalier universitaire regroupé sur un seul site dans le Quartier Latin de Montréal. En janvier 2000, Pauline Marois confirme l’implantation du CHUM dans un immeuble neuf sur un site unique.

Construction du CHUM : La première phase des travaux sur le site retenu débute en mars 2010. Les travaux préparatoires de l’ensemble du site du CHUM se développent de novembre 2010 au printemps 2011. Ainsi, les bâtiments situés sur le côté ouest de la rue Saint-Denis, entre l’avenue Viger et la rue de La Gauchetière, sont démolis, certains déconstruits. L’église Saint-Sauveur, située sur le site choisi pour l’établissement du CHUM, a également été démolie en 2011, même si son clocher est conservé. Après de multiples délais, l’ouverture partielle du nouveau complexe hospitalo-universitaire de calibre international date de 2014, la phase finale devrait être complété en 2018, mais finalement elle n’a été complétée qu’en 2021.

L’École d’intelligence artificielle en santé du CHUM a été fondée au mois de novembre 2018, pour encadrer les nombreux projets existants qui utilisent déjà ces technologies et pour aider les professionnels du réseau de la santé à les apprivoiser. L’école a été mise sur pied notamment en réaction à l’arrivée dans le monde de la santé de divers produits de consommation recueillant de l’information médicale sur leurs utilisateurs, telles que les montres du géant Apple.

Édifice du CHUM. Photo de GrandQuebec.com.
Édifice du CHUM. Photo de GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *