Sante

Herpès labial

Herpès labial

Herpès labial : Facyeirs déclencheurs et traitement

Les feux sauvages (appelés « herpès labial » dans le langage médical) sont provoqués par la présence d’un virus dans l’organisme : le virus herpès simplex de type 1. Une fois qu’une personne est infectée par le virus. Celui-ci reste « latent », et des poussées périodiques peuvent survenir en cas d’expostion à certains facteurs déclenchants.

Quels sont les facteurs qui peuvent déclencher l’herpès labial ?

Parmi les facteurs pouvant déclencher l’apparition des feux sauvages, on trouve les rayons ultraviolets, le froid, le rhume ou la grippe, le stress, la fatigue, les menstruations et un traumatisme au niveau de la bouche (coupure, fendillement des commissures, etc.)

Quels sont les symptômes de l’herpès labial ?

Les symptômes typiques de l’herpès labial comprennent le picotement, la d.mangeaison et la sensation de brûlure. Ils sont suivis par l’éruption d’un feu sauvage. De façon générale, la durée totale d’une poussée d’herpès labial est d’environ huit à dix jours.

Jours 1 et 2 : Picotement, démangeaison, sensation de brûlure

Avant l’apparition de tout signe visible, il est possible que vous ressentiez un picotement, une démangeaison ou une sensation de brûlure. Ce stade de la poussée dure environ six heures. L’infection est contagieuse même à ce stade. Il est donc important d’éviter tout contact physique étroit, comme le baiser. Si un traitement médicamenteux est envisagé (comme l’application de la crème médicamenteuse Abreva, par exemple), c’est le moment de l’amorcer. Le fait de commencer le traitement tôt permet de maximiser son efficacité.

Jours 2 à 4 : Apparition de la vésicule

La vésicule apparaît. De petites cloques douloureuses groupées en bouquet se multiplient ou grossissent. Des globules blancs se déplacent jusqu’à la vésicule, qui se remplit de liquide, contient des millions de minuscules particules du virus. Durant ce stade la poussée, l’hérpès est très contagieux.

Jour 4 : Ulcération

À mesure que votre feu sauvage « sèche », une croût de couleur brun doré apparaît au site de l’ulcère. Pendant que la croûte se durcit, il se peut que des fissures douloureuses se forment et saignent. Des démangeaisons intenses ou une sensation de brûlur sont également courantes.

Jour 8 à 10 : Guérison

En même temps que le feu sauvage guérit et que la croûte commence à se détacher, une desquamation sèche et une enflure résiduelle sont possibles. Votre peau peut aussi demeurer légèrement rose ou rouge. Habiteullement, les feux sauvages guérissent de 8 à 10 jours après le début de la poussée herpétique, mais, ils peuvent persister jusqu’aux deux semaines dans certains cas.

Quelles sont les options de traitement ?

Il n’existe actuellement aucun traitement capable de guérir l’infection. Quelques produits seulement contribuent à accélérer la guérison et à diminuer la durée des symptômes. Ces produits peuvent se présenter sous forme de préparation topiques (onguent ou crème) de même que sous forme de comprimés.

Toutefois, il existe des agents médicamentaux offers sans ordonnance en pharmacie, comme Abreva qui est une crème que l’on applique cinq fois par jour, sur une période allant jusqu’à dix jours, au niveau du feu sauvage. Le fat de commencer son utilisation lors des premiers jours qui suivent l’apparition du feu sauvage ou, si possible, dès l’apparition de signes avant-coureurs (comme le picotement) permet de diminuer considérablement la durée des symptômes d’herpès labial

Pour plus de renseignements sur l’herpès labial, n’hésitez pas à consuter votre pharmacien.

(Texte rédigé par Conseil Santé, en collaboration avec l’Académie Jean-Coutu et Abreva).

Lutte contre l'herpès labial

Luttant contre l’herpès labial ! Photo de GrandQuebec.com.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *