Sante

Diète Dukan

Diète Dukan

Diète Dukan (régime Dukan)

Le régime Dukan est l’une des diètes les plus populaires grâce à la perte de poids rapide et même spectaculaire. Pourtant, c’est une méthode controversée qui suscite de la polémique depuis presque un demi-siècle. La raison de la controverse est très simple : même si le résultat s’obtient très vite et le régime est efficace à court terme, il est très difficile à suivre (risque d’effet yo-yo – quand la personne suit le régime d’une façon très stricte ensuite mange beaucoup, pour reprendre la diète le lendemain), et il comporte des risques de carences alimentaires dans ses premières phases. Il peut également entraîner la mauvaise haleine et la constipation, ainsi que d’autres effets secondaires.

La méthode Dukan (ou le régime Dukan) a été conçu et développé par le médecin nutritionniste français, Dr. Pierre Dukan. Ce spécialiste de la rééducation nutritionnelle et du comportement alimentaire commence à diffuser sa méthode dans les années 1970. En 2000, le Dr. Dukan publie un livre «Je ne sais pas maigrir» où il analyse les principes du régime Dukan et explique que ce régime est un dérivé des régimes hyper protéinés. Les ouvrages consacrés à des bienfaits de la méthode Dukan ont été traduits en plusieurs langues

Le régime Dukan comporte quatre phases :

1) Attaque massive : Vous ne consommez que des protéines pures pour provoquer une perte de poids rapide. C’est-à-dire, vous consommez les viandes maigres, abats, volailles, poissons maigres, fruits de mer, tofu, son d’avoine, seitan, tempeh, œufs, produits laitiers faibles en matières grasses. Tout cela peut être accompagné de fines herbes. Toutes les matières grasses ne sont pas au menu. Les fruits, légumes, produits céréaliers et légumineuses sont également exclus. On recommande la durée de 5 jours environ pour cette étape.

2) Croisière : Vous consommez en alternance des protéines pures et des protéines pures accompagnées de légumes sélectionnés. Cette phase est d’une semaine par kilo à perdre.

3) Consolidation : Protéines pures et naturelles à consommer. On ajoute aux légumes sélectionnés pour la deuxième étape, deux tranches de pain, un fruit, une portion de fromage, deux cuillères à table de son d’avoine par jour. Tout cela accompagné d’une marche d’au moins 25 minutes chaque jour. On peut d’ailleurs prendre deux féculents par semaine (autres que deux tranches de pain). Cette étape est d’une durée de dix jours par kilo de poids à perdre.

Lors de cette étape vous pouvez vous permettre deux repas de « gala » par semaine, où il est permis de manger tout ce que l’on veut. Pourtant une journée par semaine (le jeudi) sera dédiée à des protéines, sans aucun autre élément.

4) Stabilisation : Cette étape doit être suivie à vie : Une journée de protéines pures et naturelles par semaine – trois cuillères à table de son d’avoine par jour. Les autres journées, pas de consignes à suivre pour le menu, mais 20 minutes de marche chaque jour sont à respecter. Le Dr. Dukan propose quand même d’essayer de s’essayer de s’en tenir à une alimentation qui se rapproche le plus possible de celle proposée dans la période #3 (Consolidation).

En conclusion, vous constatez que la diète Dukan mise sur la consommation de beaucoup de protéines pour perdre du poids. L’ajout de son d’avoine dans la diète permet, selon le Dr. Dukan, une atténuation de l’appétit et une réduction forte de la frustration sur la durée des premières phases du régime.

Pour en apprendre plus sur le régime Dukan et pour les menus proposés, parcourez des sites Web consacrés à cette méthode.

Fabrication du seitan

Avec de la pratique, faire du seitan prend environ une heure ; parce que c’est assez long, il est intéressant d’en préparer plus et d’en congeler une partie. Se servir de préférence de blé dur ou d’épeautre.

Pétrissage :

  • Mélanger de la farine (780 ml – 500 g), du sel (une pincée) et de l’eau dans un grand bol ;
  • ajouter suffisamment d’eau (720 ml) pour obtenir une pâte pas trop dure qui puisse être pétrie facilement ;
  • pétrir énergiquement (cette opération est importante car le pétrissage agglomère les molécules du gluten et permet qu’elles restent liées lorsque l’amidon disparaît dans l’eau) ;
  • laisser reposer la pâte de 45 60 minutes en la recouvrant d’eau tiède (cette étape n’est pas indispensable mais elle permet de raccourcir le temps de rinçage, facilitant la séparation de l’amidon et du gluten).

Trempage :

  • Remplir un grand bol d’eau froide ;
  • placer une passoire au-dessus de l’eau et y déposer la pâte ;
  • pétrir cette pâte dans l’eau ;
  • conserver l’eau de rinçage qui devient laiteuse, car elle contient l’amidon et le son, et s’en servir pour épaissir soupes, sauces, ragoûts et desserts. On peut l’égoutter et ne garder que l’amidon qui s’est accumulé dans le fond, on l’emploie alors comme la fécule de maïs ;
  • cesser le rinçage de ma masse lorsqu’elle devient une pâte caoutchouteuse dépourvue d’amidon ; ne pas craindre de trop la travailler, elle reprend facilement son élasticité ;
  • changer l’eau si désiré.

Cuisson :

  • Préparar un bouillon avec 2 litres d’eau, 240 ml de tamari, 15 à 20 cm d’algue kombu et une pincée de sel ;
  • aromatiser le bouillon si désiré avec des légumes, des épices et des fines herbes (ail, oignon, gingembre, thym, laurier, etc.) ;
  • découper le gluten en morceaux de la grosseur désirée ou le laisser entier (le gluten gonfle à la cuisson, aussi est-il préférable de le séparer si la masse est imposante) ;
  • ajouter le gluten dans le bouillon, couvrir la casserole et cuire à feu moyen une heure ou deux ;
  • remuer de temps en temps et ajouter de l’eau si nécessaire.
Régime Dukan

Deux femmes maigres qui auraient suivi le régime Dukan pendant de longues et heureuses années. Illustration : Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *