Sante

Trucs de cuisson

Trucs de cuisson

Trucs de cuisson favorables à la santé du coeur

Les personnes qui songent à adopter de plus saines habitudes alimentaires, doivent agir en acheteurs avertis. Elles doivent se méfier du beurre qui est pourtant utilisé depuis longtemps comme ingrédient de la cuisson et comme tartinade.

Les consommateurs du beurre ne connaissent sans doute pas les faits suivants sur le beurre:

Le beurre provient de graisse animale, un type de gras saturés (« mauvais gras »). Le beurre contient des gras trans qui augmentent non seulement le taux de « mauvais » cholestérol, mais réduit également le taux de « bon » cholestérol. Le beurre ne constitue aucunement la source de gras Oméga-3 santé (Oméga-3 contribuent à réduire le risque des maladies du coeur).

Alors pour une alimentation saine pour le coeur, la plupart des médecins et diététistes recommandent de remplacer le beurre par une margarine molle non-hydrogénée. Lors que vous remplacez le beurre par la margarine, vous cuisinez avec 80% moins de gras saturés et aucun gras trans pour la même portion.

Les aliments cuits au four peuvent faire partie d’une alimentation saine pour le coeur, pourvu que vous prépariez des desserts avec des ingrédients plus sains et que vous surveilliez la taille des portions.

Voici quelque conseils pour préparer vos desserts plus sains, mais pas moins délicieux:

Surveillez la quantité et le type de grasse que vous utilisez. En remplaçant le beurre par une margarine molle non hydrogénée, vos recettes préférées seront plus saines pour le coeur et toujours aussi délicieuses.

Remplacez jusqu’à la moitié de la farine blanche par la farine de blé entier
pour ajouter des fibres (cela est préférable pour les pains, les muffins et certains biscuits).

Ajoutez des noix et de graines, surtout des noix d’acajou ou des graines de lin, pour obtenir le bienfait ajouté des gras Oméga-3.

Ajoutez des fruits déshydratés pour obtenir plus de fibres.

Utilisez des oeufs Oméga-3 au lieu des oeufs ordinaires ou deux blancs d’oeuf au lieu d’un oeuf entier.

Fruits déshydratés

Fruits privés d’une partie de leur eau. La déshydratation est un des plus anciens procédés de conservation ; elle consistait traditionnellement à sécher les fruits au soleil; de nos jours la dessiccation commerciale est hautement mécanisée et s’effectue sous chaleur contrôlée. L’évaporation atteint en général entre 80 et 90 % ; la concentration des éléments nutritifs est donc élevée. Les fruits déshydratés contiennent habituellement entre 4 à 5 fois et demie plus de nutriments que quand ils sont frais, ce qui les rend hautement calorifiques. L’énergie qu’ils produisent est vite disponible car leurs hydrates de carbone se métabolisent rapidement. Ces fruits collent facilement aux dents, ce qui peut provoquer des caries vu leur haute teneur en sucre.

Les fruits déshydratés contiennent souvent des additifs, incorporés pour prolonger la durée de conservation et empêcher la décoloration, le durcissement et le développement de moisissures et de bactéries. De l’acide sorbique et du sorbate de potassium (surtout ajoutés aux pruneaux) sont des substances considérées comme peut toxiques, ce qui n’est pas le cas pour l’anhydride sulfureux, un additif à base de sulfites longtemps utilisé de façon courante et qui est maintenant interdit dans plusieurs pays, dont le Canada et les États-Unis.

Achat des fruits déshydratés

Les fruits secs s’achètent en vrac ou préemballés. Le vrac n’assure pas automatiquement un meilleur achat car le prix n’est pas forcément plus avantageux, et souvent aucune information ne permet de vérifier si les fruits contiennent ou non un additif. Les fruits sans additifs sont souvent plus secs et de couleur plus prononcée que les fruits avec additifs ; délaisser des fruits traités durcis car ils manquent de fraîcheur.

Comment utiliser les fruits déshydratés ?

Ces fruits sont consommés tels quels ou après avoir été réhydratés, cuits ou non. Pour les réhydrater, les mettre à tremper au minimum une trentaine de minutes, dans de l’eau, du jus ou de l’alcool, jusqu’à ce qu’ils gonflent et s’attendrissent. Parce qu’ils sont très sucrés, il est souvent préférable de diminuer la quantité de sucre des plats dans lesquels on ajoute ces fruits.

Conservation des fruits déshydratés

Les fruits secs se conservent à l’abri de l’air et des insectes, dans un endroit frais ; leur durée de conservation est généralement de 6 à 8 mois.

pains aux cerises

Pains aux cerises. Photo : © Tatiasha.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *